e-torpedo le webzine sans barbeles



Bill Gates, Saint Gates ?

Catégorie politique
Il y a (5) contribution(s).

(JPEG) Avant de démissionner de Microsoft, au classement annuel des milliardaires de la planète (793 en 2005 [1]), la revue Forbes sacrait Bill Gates "l’homme le plus riche de l’humanité" pour la 12e année consécutive, avec une fortune personnelle estimée à 50 milliards de dollars...

Le Palmarès 2005

Le numéro deux, l’investisseur américain Warren Buffet, n’est pas en reste, avec un bas de laine de 42 milliards de dollars.
-  Le troisième ? Le magnat mexicain des télécommunications Carlos Slim, avec 30 milliards...
-  Le quatrième ? Il serait tentant de descendre une à une les 793 marches en or massif de l’escalier du bonheur, mais l’ensemble des quotidiens nationaux en Europe et dans le monde libre s’y sont attelés. Chaque année, c’est un de ces rituels dont raffolent les journalistes, chacun parcourt la sainte liste pour y trouver le premier compatriote. Ainsi a-t-on appris dans l’El País du 10 mars que le premier Espagnol qu’Amancio Ortega, propriétaire de la marque Zara, se situait au 23e rang avec presque 15 milliards de dollars. Son ex-femme, n’a-t-on pas manqué de rappeler, occupe le 350e poste avec ‘seulement’ 2 petits milliards.

Pour les Français, le quotidien Libération [2] cite Bernard Arnault, patron du groupe LVMH, en septième position, nouveau venu dans le « top ten », avec une fortune personnelle estimée à 21,7 milliards de dollars.

Chez les Italiens, le Corriere della Sera [3] cite, on s’en serait douté, Silvio Berlusconi à la 37e place, avec une fortune personnelle estimée à 11 milliards de dollars.

The Times, quant à lui, n’a pas hésité à consacrer la deuxième page de son édition du vendredi 10 mars au classement de la revue Forbes : l’Anglais le plus riche, nous apprend-t-on, n’est pas la Reine mais Philip Green, un homme d’affaires qui capitalise avec sa femme 7 milliards de dollars.

Steve Forbes l’a déclaré avec bonheur :

« 2005 a été une année extraordinaire, comme on n’en voyait plus depuis la fin de la IIe guerre mondiale [4] »

.

Pour ceux qui en douterait, les chiffres sont là pour le confirmer, l’optimisme est général : il y a 20 ans, le groupe des super riches comptait 140 personnes ; en 2003, on en dénombrait 476. En 2004 on arrivait à 691, une centaine de moins qu’en 2005, année déjà extraordinaire, nous venons de le voir.

Les spécialistes prophétisent qu’en 2006 tous les records seront pulvérisés.

Au fil de ces analyses on nous explique sans fausse pudeur qu’une génération de milliardaires nous arrive droit du tiers-monde : les bienfaits de la mondialisation sans aucun doute. La richesse n’est pas seulement pour les Américains ( 371 milliardaires ) ou les Européens ( 176 ). Les pauvres aussi y ont droit, pour preuve le Brésil, qui a doublé le nombre de ses heureux élus à 16. Le Moyen-Orient en compte 56, 15 de plus que l’année précédente ! On compte 33 Russes, et 23 Indiens dont le célèbre Lackshmi Mittal, au cinquième rang mondial avec une fortune estimée à 23,5 milliards. La Chine, quant à elle, ne peut qu’en aligner 8 ; nous ne perdons rien pour attendre.

Les femmes ne sont pas en reste : pas moins de 78.

La star du groupe est sans aucun doute Hind Hariri, 22 ans, la fille de l’ex-premier ministre libanais assassiné en février 2005, qui a hérité d’une fortune estimée à 1,4 milliards de dollars et qui remporte le titre de plus jeune milliardaire de la planète. J.K. Rowlling, la créatrice de Harry Potter est aussi une nouvelle venue, avec un petit milliard. Moins glamour mais non moins importante, nous trouvons au 15e rang mondial Liliane Bettencourt, principale actionnaire du groupe l’Oréal, avec 16 milliards de dollars, presque autant d’euros faut-il le rappeler. Elle remporte, elle, le titre de « femme la plus riche du monde »...

Tous réunis, ‘pauvres’ et riches, la fortune totale de ces 793 milliardaires est estimée à 2600 milliards de dollars... soit un peu plus que le PNB de l’Allemagne, septième puissance économique de la planète [5] .

Un pareil butin reflète sans aucune ambiguïté la répartition mondiale de la richesse : la revue Forbes semble pourtant s’en réjouir et, avec elle, bon nombre de ses confrères. On s’est même, dans l’ensemble, très peu attardé sur les raisons de cette réalité, laissant les sous-entendus aux détracteurs du marché toujours à l’affût de mauvaises nouvelles...

-La Bourse est la Vie

Une question est revenue assez souvent néanmoins, sous la plume de journalistes économiques [6] :

-  pourquoi cette augmentation du nombre des super riches ? 102 en un an !

La hausse généralisée des cours sur les places financières internationales, le prix du pétrole, le boom de l’immobilier ; en somme, la mondialisation de l’économie sont les réponses apportées. Bien qu’ils soient dans l’ensemble assez avares en détails sur leurs arguments, ces analystes réservent une place de choix au rôle des actionnaires dans l’apparition de fortunes colossales. Nous l’avons vu, à l’instar de la revue Forbes, on en viendrait presque à se dire, qu’après tout, la mondialisation n’a pas que des côtés négatifs. Prenant le contre-pied de tous ses confrères, un quotidien a pourtant osé parler du Tiers-Monde et de sa pauvreté endémique le jour suivant la sortie de l’enquête de Forbes : le Financial Times. Dans son supplément dominical du 12 mars 2006, il présente une grande enquête intitulée : Des grands dépensiers : Bill et Melinda Gates donnent plus que l’Organisation Mondiale de la Santé. Pourquoi sont-ils si généreux ? [7].

Et oui, la question méritait d’être posée !

-  Lire suite de cet article :
-  ArtsLivres

-  Blog Mauve de Philippe Nadouce



Publié le 24 juillet 2006  par Philippe Nadouce


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Bill Gates, Saint Gates ? de Philippe Nadouce
    7 août 2006, par olim
    envoyez moi la liste de 50 premier milliardaire du monde dans ma boite
    • Bill Gates, Saint Gates ? de Philippe Nadouce
      12 décembre 2007, par yousssouf
      je vais voir les 100 premiere riche du monde
      • Bill Gates, Saint Gates ? de Philippe Nadouce
        20 avril 2009, par Nsimba
        Salut à tous ! Si aujourd’hui la pauvreté ne finisse pas et qu’il y a toujours l’augmentation de la souffrance, c’est par ce que le nombre de milliardaires augmente de plus en plus. Ils sont maintenant plus de 700. Voir liste des actuels milliardaires. Et puis si vous regardez bien c’est ne sont que des blancs. Si j’étais Dieu j’allé le faire une planète. J’aime les blancs mais ils évoluent plus vite que la lumière. Moi j’ai envoyé des milliers d’emails aux milliardaires et aux millionnaires de ce monde pour qu’ils m viennent en aide mais rien n’a toujours été changé. En plus l blancs c’est comme si ils n’aident que les blancs. Moi si j’étais milliardaires j’allé installé des stés dans tous l pays et pourquoi pa ds tous l province pour diminuer nefisque 50 % d chômage. Comment se fait il là où il y à beaucoup trop d nourriture m l gens meurs d fein. L cas par ex. D l’Afrique il y à tout mais beaucoup d pauvre. Trop parler p tuer mon souci et que personne ne sois plus égoïste. Surtout ceux qui veulent trop gagné. Ce pourquoi moi je ne félicite qu’un seul blanc si tous les blancs été comme lui l monde serait encore bien. Là il n’y aurait même pas des guerres etc...
  • Bill Gates, Saint Gates ?
    22 avril 2014, par waynedavies222
    El último testimonio así Replicas de relojes isocronismo de cada pieza, tomado y probados individualmente, siguiendo Replica Relojes procedimientos similares al COSC (misma norma ISO 3159). Este observatorio de Besançon es también uno de los centros de Relojes Rolex conocimientos del concurso internacional de Chronométrie, premiando cada dos años conforme a sus relojes de selección más precisas en el mundo.
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin