e-torpedo le webzine sans barbeles



Pas de vainqueurs, juste des êtres brisés de Robi Damelin

Catégorie politique
Il y a (1) contribution(s).

Robi Damelin est la mère de David Damelin qui a été tué en mars 2002. Elle est membre du Parents Circle-Families Forum : Bereaved Israeli and Palestinian Families supporting Peace, Reconciliation and Tolerance.

(JPEG)

"Mères d’Israël, du Liban et de Palestine :

-  combien de tombes encore avant que nous crions "Arrêtez" ?

-  Combien de deuils collectifs avant que nous crions "Stop" ?

Regardons-nous dans les yeux et reconnaissons la douleur de l’autre avec empathie ; voyons l’être humain derrière le Bleu et le Vert."

En écoutant la rhétorique autour de cette guerre, cela me fait penser à un tournoi sportif. Nous les avons battus néanmoins par x points ou ils nous ont battus par d’autres x points. Mais nous ne parlons pas de points et il n’y a pas de trophées. Les points sont des êtres humains avec des familles et des êtres aimés qui fuient chaque jour pour sauver leurs vies, des fois avec succès et d’autres fois sans.

-  Quel côté allons nous prendre dans ce tournoi ?

Après tout, nous nous sentons très bien quand nous devons soutenir un côté.

-  Est-ce que nous choisirions le vert du Liban - ils sont les perdants - ou choisirions nous le bleu d’Israël ? On se sentirait peut-être mieux vis-à-vis des Bleus s’ils perdaient plus d’hommes.

Est-ce de cette façon que le monde regarde un conflit, comme un tournoi glorifié ?

-  Dans ce tournoi, nous devons avoir bien sûr un gagnant, autrement comment pourrions-nous nous asseoir et nous parler ?

-  Alors les Bleus et les Verts continueront à clamer leur victoire jusqu’au dernier homme ou jusqu’au moment où ils réaliseront qu’il n’y a pas de gagnant.

-  Et alors quoi ?

-  Allons-nous tous quitter le champ de bataille pour lécher nos blessures ?

-  Retournerons-nous à la vie ?

Pour certains, la vie d’après ne sera plus jamais pareille.

-  Et tous les êtres aimés que nous ne reverrons jamais ?

-  Pour quoi et pour qui ont-ils donné leurs vies ?

-  Un autre statu quo ?

Une vie d’incertitude, une roulette de survie ?

Mon cœur souffre à chaque photo des victimes que je vois dans les journaux. Je comprends ce qui attend la mère et le père et toute la famille et les amis. Je connais l’attente, la douleur et les yeux constamment débordant de larmes, l’angoisse et la douleur.

Il n’y a pas de vainqueurs, juste une immense collection de cœurs brisés.

Mères d’Israël, du Liban et de Palestine :

-  combien de tombes encore avant que nous crions « Arrêtez » ?

-  Combien de deuils collectifs avant que nous crions « Stop » ?

Regardons-nous dans les yeux et reconnaissons la douleur de l’autre avec empathie ; voyons l’être humain derrière le Bleu et le Vert. Forçons les tous à venir autour de la table et non autour d’une tombe pour parler.

Combien de nos enfants devront-ils mourir avant que nous réalisions qu’il n’existe pas de revanche pour un enfant perdu ?

Nous ne pouvons pas les laisser prendre nos enfants sans un mot.

-  Où sont nos voix dans toute cette folie ?

Mères d’Israël, du Liban et de Palestine, nous devons nous associer dans un mouvement de compréhension et crier « Arrêtez les tueries, arrêtez les tueries ! »

Nous avons repris pendant tellement d’années le cycle de la violence, il est temps de regarder dans une autre direction, non pas vers un récit de vainqueur mais plutôt vers un dialogue visant à la réconciliation, une voie pour voir l’être humain derrière la cicatrice : en d’autres termes, une voie pour reconnaître notre douleur commune.

A ceux au Liban qui ont perdu un être cher dans le conflit, nous vous invitons à entrer en contact avec nos membres palestiniens et israéliens au Parents Circle Families forum.

Nous vous invitons à travailler avec nous dans un dialogue dont l’objectif est une réconciliation sur le long terme.

Nous qui avons payé le prix le plus élevé, comprenons les conséquences de la rhétorique sans fin du vainqueur. Nous vous invitons à regarder le futur avec quelque espoir pour les enfants de notre région.

Un futur sans violence, un futur libre de peur.

Ne pouvons-nous pas faire appel au monde et dire :

-  « Arrêtez de prendre partie pour un côté ou l’autre dans ce tournoi » ?

Vous n’aidez pas, les Israéliens ne vont pas s’évanouir en fumée, les Palestiniens non plus et encore moins les Libanais. Vous n’aidez personne. Il est peut être temps pour vous tous de soutenir un dialogue vers un processus de réconciliation à long terme.

Abandonnons le Bleu et le Vert et créons une couleur neutre commune.

-  Parents Circle-Families Project

The Forgiveness Project

Robi Damelin 4 août 2006 - Ha’aretz
-  Traduction : Ana Cléja

source :
-  protection-palestine

Lu sur :
-  Bellaciao



Publié le 10 août 2006  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin