e-torpedo le webzine sans barbeles



Ségolène, royale mais pâle pythie
de Muncerus

Catégorie politique
Il y a (1) contribution(s).

Evidemment un discours de « Fête de la rose » reste un discours destiné à des militants qui ne demandent qu’encouragements et renforcement de leurs propres choix. C’est donc le temps et le lieu des dosages savants, des modulations incantatoires, des propositions mesurées, des slogans éprouvés... Mais si les militants en avaient maintenant assez de ces liturgies, ces prêches à répétition, ces appels à communion... S’ils voulaient une bonne fois voir se dessiner des perspectives, des lignes fortes, structurées, charpentées...

Ségolène Royal apparaîtrait alors comme une bien pâle pythie aux oracles improbables.

(JPEG)

Les évidences qu’elle égrène au fil de son discours sont pleines de mirages. Encore sont-elles loin de répondre à l’attente de celles et ceux qui, dans l’immédiat, ne savent comment faire face aux besoins quotidiens.

Quant à la situation du monde... la vision très réductrice qu’en a Ségolène Royal nous laisse pantois. Le problème des relations Nord-Sud ne peut se traiter par la reprise schématique d’une réplique lancée non sans justesse à Bamako : « le pillage de la matière grise... », comme si la très douteuse démarche de Sarkozy avait pour essentiel objectif de renforcer le potentiel intellectuel de la France !!!

Le problème est bien sûr beaucoup plus complexe et l’on attendait plus mûr développement de la part d’une candidate à la conduite des affaires y compris internationales.

De même aurait-on pu souhaiter que la crise au Moyen-Orient fasse l’objet d’une analyse tant soit peu rigoureuse et de propositions étayées.

Ségolène Royale ne s’est guère mieux montrée convaincante en ce qui concerne l’Europe qu’elle a effleurée d’une œcuménique bénédiction sans vraiment dire comment elle entendait résoudre les conflits d’intérêt (car c’est bien de cela qu’il s’agit !) qui font obstacle à l’organisation fonctionnelle de cet ensemble européen mal défini, si pauvrement mis en perspective,

si peu garanti contre les dérives ultralibérales !

Bref, Ségolène Royal est sympa... comme ceux qui ont encore de la route à faire, mais on attend toujours que s’exprime, à gauche et vraiment à gauche, une personnalité susceptible d’émouvoir et de mouvoir un peuple qui attend encore, faute de clarté, de se mobiliser.

source :
-  Bellaciao



Publié le 21 août 2006  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin