e-torpedo le webzine sans barbeles



Le prix de la morgue de nos politiques

Catégorie politique
Il y a (73) contribution(s).

Le prix de la morgue de nos politiques

Tout le monde se tait. Si les annonces en grandes pompes d’une reprise économique font la une, il est étrange de constater le mutisme des médias face au mal-être de notre société.

(JPEG)

source France Ouest

Michel Debout, psychiatre et médecin légiste

« Le suicide, le mal des sans-avenir »
On déplore plus de 10 000 suicides par an de jeunes gens (600 décès), mais surtout d’hommesadultes et de personnes âgées. Selon l’âge, les motivations divergent. Point commun : on passe à l’acte quand on estime que l’on n’a plus d’avenir. L’analyse de Michel Debout, psychiatre et médecin légiste.
L’âge de tous les dangers et de toutes les promesses. « Le suicide des jeunes frappe l’opinion et l’émeut. Comment peut-on se supprimer alors que s’ouvre la vie ? Mais l’adolescence est le moment délicat à négocier où l’on se découvre, où l’on éprouve le désir et l’angoisse de devenir grand. Garçons et filles ont besoin d’aide pour se sentir devenir adultes. Pas simple pour l’entourage. Car ce qui domine alors chez les jeunes, c’est l’exaltation, l’exacerbation des émotions. Ils rêvent d’une vie meilleure. Ils se suicident en croyant trouver, ailleurs, un autre monde moins douloureux. Oui, il s’agit d’être vigilants sur leur malaise, leurs tâtonnements, leurs états d’âme... Ne pas oublier, non plus, qu’à cet âge apparaissent, chez les malades, les premiers signes de la schizophrénie. Repérer ces troubles et les soigner est essentiel. »

À la vie, à la mort. « La jeunesse est l’âge où on lie des pactes amicaux, y compris suicidaires, comme le dramatique double suicide de ces adolescentes du Pas-de-Calais. À deux, c’est plus facile de vivre et sans doute, aussi, de mourir. Les plus fragiles se laissent convaincre par le discours ambiant de noirceur, de déprime. Mais il n’y a là aucune fatalité : tous les jeunes qui ont des problèmes ne se suicident pas, heureusement !... Ce type de pacte, on le retrouve parfois au grand âge. De vieux époux choisissent de partir ensemble plutôt que d’être séparés. Même scénario pour une mère et son enfant lourdement handicapé. La mort est alors la seule réponse qu’elle entrevoit à l’obsédante question : que deviendra-t-il quand je ne serai plus là ? »

Ces hommes qui craquent brutalement. « Étrangement, le suicide des adultes intéresse peu les chercheurs, les médias et l’opinion, alors que les décès sont les plus nombreux dans ces tranches d’âges. Ils touchent prioritairement les hommes. Qui se soignent moins que les femmes, qui ont du mal à se reconnaître fragiles, qui luttent contre leur mal-être, qui parviennent à donner le change. Jusqu’à ce que le ressort craque, brutalement. L’entourage, sidéré, dit : « On n’a rien vu venir »... La maturité s’accompagne d’échecs professionnels, de ruptures affectives, d’endettement, des premiers pépins de santé, des premiers deuils, etc. On se suicide par désespérance, par lassitude, par amour. Par haine aussi : ’Tiens, comme cela, tu ne m’oublieras pas !’ »

« Je vois bien que je vous encombre. » « Les vieilles personnes veulent en finir parce qu’elles sont malades, diminuées, souffrantes. Ou parce qu’elles se vivent comme une charge pour leurs proches : « Je vois bien que je vous encombre, vous serez bientôt débarrassés de moi. » Ou parce qu’elles pensent ne valoir plus rien. Certaines vivent seules. D’autres sont apparemment bien entourées, mais éprouvent néanmoins un sentiment de solitude. C’est la vie qui s’en va, la mort est si proche. »

No future. « Pour vivre, quel que soit l’âge, on est obligés de se projeter dans l’avenir. On se suicide quand on bute contre un mur qui paraît infranchissable, quand la machine est grippée, quand on ne peut plus s’envisager le lendemain. À quoi bon continuer s’il n’existe pas de futur ? »

Recueilli par Colette DAVID.



Publié le 2 février 2005  par di2


envoyer
commenter
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin