e-torpedo le webzine sans barbeles



ADN

Catégorie société
Il y a (4) contribution(s).

lA GENETIQUE DU FASCISME 2





source :
-  Anti-OGM

Il suffit de lire les articles art 706-54 et 706-55 du code de procédure pénal, institués entre autre par la LSI dite "loi Sarkozy".

Sont conservées dans le fichier les empreintes génétiques des personnes condamnées ou simplement soupçonnées des crimes ou délits suivants (art 706-55 du CPP) :

-  des infractions de nature sexuelles
-  des crimes et délits d’atteinte aux personnes : cela va du crime contre l’humanité aux violences volontaires ou même aux simples menaces de violence... On y trouve aussi le trafic de stupéfiant, le proxénétisme, etc.
-  le vol, l’extorsion, l’escroquerie, la destruction, la dégradation , la détérioration et la menace d’atteinte aux biens. Il est à noter que le vol simple (article 311-1 du CP) fait partie de la liste, comme la simple dégradation (casser une vitrine, faire un tag) ou la menace de dégradation.
-  terrorisme, fausse monnaie, association de malfaiteurs
-  la détention d’arme
-  le recel Des délits extrêmement courants comme les menaces, les dégradations, les violences volontaires, tous les types de vol ou le recel sont donc visés par le fichier. Nous avons eu le cas recemment d’une personne qui devait donner son ADN pour un tag.

Par ailleurs, il faut préciser que l’ADN est conservé quarante ans dans le fichier. Il existe une procédure pour le faire effacer, mais elle est longue et complexe et surtout elle dépend du bon vouloir du parquet et des juges qui peuvent parfaitement refuser...

Refuser de donner son ADN est puni d’une peine d’un an de prison et 15 000 euros d’amende (peine doublée dans certains cas).

Enfin, pour tout délit même non inscrit dans la liste ci-dessus, une personne doit obligatoirement donner son ADN aux flics : simplement, l’empreinte ne sera pas conservée au fichier, seulement comparée (du moins il en sera officiellement ainsi).

Insistons donc sur trois points :

1- La plupart des crimes et des délits sont concernés par le fichier, qui ne se limite absolument pas aux infractions sexuelles.

2- Il suffit d’être soupçonné par les flics, il n’y a pas besoin d’être reconnu coupable par une juridiction.

3- Une fois qu’on est fiché, c’est pour quarante ans.

-  D’autres questions ?

source :
-  Résistons

Lire également :

-  Pourquoi je n’irai pas donner mon ADN



Publié le 4 septembre 2006  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin