e-torpedo le webzine sans barbeles



Manchester City

Catégorie Musique
Il y a (9) contribution(s).

(JPEG) Il me paraît nécessaire de rendre un hommage à ceux qui ont pratiqué l’autodestruction médiatique avec une certaine jouissance : les frères Gallagher d’Oasis.

C’est sûr, Liam Gallagher, le Joe Starr de la Brit pop, comme dit ma copine, en a fatigué plus d’un lors de ses errances capricieuses, mais si l’on s’en tient aux faits purement artistiques, leurs deux premiers albums sont plus qu’excellents.

Je me souviens avoir été submergé par l’émotion, en 1994, quand un ami m’a fait écouter "Supersonic".

Ces guitares " grundgisantes ", cette voix cynique et traînante, cette batterie hypnotisante, c’était l’album " Definitly Maybe" et ça correspondait à une certaine idée de la supériorité facile des Britanniques pour ce genre de musique : la Classe Anglaise. Oasis c’était ça : « Tonight I’m a Rock’n’roll star », « I wanna live for ever », c’était des mecs d’une trentaine d’année qui venaient d’une banlieue de Manchester, qui vénéraient John Lennon, et qui avaient des choses à dires.

Avec le recul, on peut dire que « Definitly Maybe » est le brouillon sublime de l’album qui va suivre en 1995 : « Morning Glory ».

Un vrai concept-album accessible, une introduction, un développement et une conclusion, c’est si rare dans un univers musical où la règle est d’extraire un maximum de cd 2 titres, un univers où tout le monde (consommateurs non passionnés et producteurs) se fout de la cohésion de l’album. Les morceaux s’enchaînent majestueusement, vous les connaissez presque tous, mais joués dans l’ordre, on comprend qu’ils sont indissociables. « Roll with it », « Wonderwall », « Don’t look back it anger », « Morning glory » (une véritable ode à ce qu’il y a de rigidement glorieux chez les garçons tous les matins !) et j’en passe, jusqu’à « Champagne supernova » qui conclut l’album magnifiquement.

A la fin de l’écoute du disque, on n’a qu’une seule envie, c’est de se le repasser pour en saisir toutes les nombreuses nuances.

On peut dire qu’Oasis a flirté avec une certaine universalité musicale. Un morceau commercial est un morceau composé avec la volonté de séduire le plus de personnes possible, où les angles sont arrondis, et comme l’immense majorité des gens ne sont pas des passionnés...

Alors qu’un morceau universel est un morceau qui touche toutes les catégories, passionnés ou non.

Le meilleur exemple d’universalité (et peut-être le seul) sont les Beatles, ils séduisent presque tout le monde sans qu’il y ait au départ la volonté de le faire.

"Wonderwall " le deuxième morceau de l’album, est tout simplement universel. Evidemment il y aura toujours un petit malin, musicien de préférence, pour dire qu’Oasis fait du Beatles sauce année 90. Mais il ne faut pas confondre inspiration et plagiat, toute la musique rock actuelle est forcément inspirée par celle des décennies antérieures, pour le meilleur et pour le pire, que dire de Lenny Kravitz alors... Les petits gars de Manchester ont créé leur propre identité musicale, ils font du rock’n’roll, facile à jouer, mais difficile à faire sonner.

Liam Gallagher n’a pas une façon académique de chanter, Noel, son frère n’est pas un virtuose de la guitare, et heureusement, parce que ça sonne grave.

On est inévitablement charmé par l’homogénéité du CD qui vous enveloppe et vous vous fait voyager au pays où le rock peut être lyrique sans être chiant.

Oasis c’est techniquement de la Pop, mais avec un esprit et une attitude purement rock’n’roll, et c’est le plus important. Morning Glory est l’album le plus authentique et représentatif de l’univers d’un groupe qui n’avaient pas encore de concessions à faire.

Laissez-vous glisser dans le trip Brit pop Oasis cuvée 1995.

Après tout, Liam et Noel sont de vraies rock stars, et le propre des stars c’est d’emmerder tout le monde, particulièrement dans le monde merveilleusement cauchemardesque du rock’n’roll !



Publié le 20 octobre 2006  par tuco


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin