e-torpedo le webzine sans barbeles



Régression démocratique

Catégorie société
Il y a (3) contribution(s).

(JPEG) L’offensive du lobby maternaliste contre la résidence alternée des enfants de moins de 6 ans mérite d’être remise à sa juste place : Une manipulation destinée à faire obstacle à l’égalité entre les femmes et les hommes, une régression démocratique sous couvert du détournement de l’intérêt de l’enfant...

Ainsi, les mères sont sommées de retourner à leur foyer pour s’occuper de LEURS bébés. Pour les maternalistes, seule une femme peut répondre aux besoins d’un bébé, un homme en est, par nature, incapable. Pour vendre leur potion amère, ils brandissent des pleurs d’enfant. Un tel raisonnement devrait aussi les conduire à interdire l’utilisation de la voiture aux enfants de moins de 6 ans au motif que certains y sont terriblement malades.

Cette idéologie simpliste et archaïque trouve en ce moment un écho inespéré dans les média bien qu’elle soit contredite par les études les plus récentes et que, seuls, quelques psychiatres en mal de reconnaissance lui donne son aval intéressé.

Que l’association, fer de lance de cette campagne, s’intitule "L’ENFANT D’ABORD" ne constitue pas la garantie d’un souci authentique de l’intérêt de l’enfant, tout comme le slogan "LES FRANCAIS D’ABORD" ne coïncide pas inéluctablement avec l’intérêt des français.

A L’EVIDENCE l’assignation des hommes à la sphère productive et des femmes à la sphère reproductive favorise :

-  La précarité du travail féminin.

-  Le cantonnement de l’activité féminine à des secteurs spécifiques.

-  La consolidation des obstacles à l’accès des femmes aux postes de direction.

A L’EVIDENCE la spécialisation des rôles en fonction du genre constitue un handicap insurmontable pour la construction d’une société démocratique.

A L’EVIDENCE, toute politique familiale mise en oeuvre dans le cadre souhaité par les maternalistes ne fera qu’entériner la division sexuelle des tâches et le double travail des femmes.

Tous les auteurs concernés par le conflit travail / famille s’accordent sur l’idée que ce conflit pourra être largement minimisé si les hommes accordent une place plus large à la famille.

A l’opposé des délires maternalistes, le défi de la société actuelle est d’inciter fortement les hommes à s’impliquer dans l’éducation de leurs enfants.

Cela ne se fera pas en les tenant à l’écart des bébés.



Publié le 25 octobre 2006  par salomon


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Régression démocratique
    25 octobre 2006, par Delcuse
    Il me semble que c’est la famille comme structure, qui est à remettre en cause. Supprimer les rôles de père et mère ; supprimer la famille ; suprimer le travail ; supprimer le travail des hommes comme celui des femmes ; supprimer les frontières... Tout remettre en cause. Voilà le sens de l’émancipation.
    • Régression démocratique
      26 octobre 2006, par Andy Verol

      Delcuse semble penser que l’Anarchisme, c’est nier l’Homme/organique, l’Homme/animal, l’Homme/social (appelons ça Femme plutôt, peu importe... En tout cas Humanité). Supprimer les frontières bien entendu. Balancer la famille comme édifice fondateur de la pensée, bien évidemment... Contester le travail comme charpente à l’équilibre individuel, fort heureusement... Delcuse, l’anarchisme, ce n’est pas le rêve du Grand Soir...

      Bref.

      Pour revenir à cet article assez brillant, j’en conviens, il est nécessaire de préciser un ou deux points.

      Je conteste ce discours de victimisation des femmes : "La société veut ci, la société oriente les choses contre les femmes, etc." Le sous-entendu est assez lourdingue : la société, c’est l’homme (avec un h tout petit cette fois) et les femmes en sont les premières victimes séculaires ! Oui ! Pour les siècles passés... Oui pour le constat affligeant des statistiques (femmes moins bien payées, moins bien considérées, moins, tout simplement), mais la société, tout du moins en France, appartient aux hommes et aux femmes, tout du moins dans le droit. La loi n’est pas défavorable aux femmes. Ce sont les coutumes, les formatages sociaux, religieux et familiaux (voir professionnels) qui génèrent cette philosophie nationale mettant au ban, l’ensemble des femmes, des immigrés, des ci et des ça, tout en réaffirmant en permanence que nous serions dans un pays libre et très ouvert.

      Les dits maternalistes ne sont qu’une fange d’un mouvement général beaucoup plus "guillotin" que nous pouvons appeler les "liberticidiens". Une peuplade arrogante qui s’est assise sur les principes de liberté et de démocratie... Une peuplade faite de "papa" idéaux et élus abusivement en 2002 par 82% de gens possédant une carte et ayant cru bon de devoir se déplacer dans l’école maternelle du coin ou la salle d’attente de la mairie un dimanche, tandis que des oiseaux heureux ne demandaient qu’à être observés.

      Ces lois en cours ne composent qu’une partie infime du dispositif libertide voté outrageusement à la face des citoyens (et non-citoyens) afin d’instaurer une société/crevasse, un espace de vie où il serait, finalement préférable, de n’avoir une espérance de vie de 45 ans.

      Vivre pour que les femmes soient des mamans respectables, avec des penchants humains (Regarder cette série ultra-réactionnaire qu’est Desperate housewifes et appelez-moi) et les papas des travailleurs forcenés et brutaux, c’est un peu accepter, pour des gens plus éveillés comme nous le sommes tous ici, de crever debout, comme ça, en plein milieu de la rue à un moment lambda.

      Je reviens donc à l’essentiel : Ce sont des hommes - et des femmes - réactionnaires et haïssables qui vomissent des lois de ce genre... Les femmes et les hommes du monde (je ne suis pas universaliste, mais mysanthrope, ne nous y trompons pas, malgré mon style presque humain) doivent simplement prendre les armes et découper ces embryons de projets de loi, ces phoetus d’idées politiques et ces marmots d’idéologie pseudo-politique.

      S’ils n’ont pas su couper le cordon, faisons le pour eux...

  • Régression démocratique
    10 novembre 2016, par Anindita Keisha
    You made some decent points there. I looked on the internet for the issue and found most individuals will go along with with your website. Website Visit Visit Web
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin