e-torpedo le webzine sans barbeles



Assis ! Couché !

Catégorie politique
Il y a (6) contribution(s).

Soutenez Bellaciao en signant ici

(JPEG)
Sylvana Mangano
Riz Amer

Au départ, c’est le souffle d’une chanson qui réchauffe le tympan. Son titre : Bellaciao.

Des voix de femmes s’élèvent. Les corps mènent un dur labeur dans les rizières. Alors les tessitures unies par la sueur et la transpiration crachent une mélopée traduisant les souffrances journalières dues aux insectes et aux moustiques, redoutables « harceleurs » au diapason des contremaîtres et des exploitants de la vallée du Pô.

La mélodie est un large cri énergique, rageur, révolté, lancé au ciel où se nichent les lueurs indomptables d’un soleil nommé solidarité.

Puis Bellaciao, porteuse d’éclats lumineux, motive les résistants italiens anti-fascistes pendant la seconde guerre mondiale et devient un chant de protestation et l’hymne du mouvement ouvrier.

Il est donc naturel de la voir renaître et rayonner sur la toile, sous la forme du collectif Bellaciao, puisque ce forum ouvert à tous, défend la liberté, donne la parole aux classes défavorisées, informe « du droit à l’indépendance des peuples par rapport à toute exploitation coloniale ou néo-coloniale, refuse la guerre tout en se situant sur le terrain de l’expérimentation politique et de la recherche de nouvelles voies »

Le site Bellaciao tout comme la chanson, est une véritable source de jouvence et d’adrénaline, où les « maux » sont enfin entendus.

En musique salutaire et en coups de gueule enrichissants.

Le chant est-il si vivifiant qu’il dérange au point de vouloir le faire taire ?

Roberto Ferrario considéré comme unique responsable du collectif Bellaciao, (cherchez l’erreur) est mis en examen pour avoir relayé un communiqué de presse de la CGT dans l’affaire des chantiers Navals de St Nazaire.

Oui... Frottez-vous bien les yeux et mesurez l’absurdité de la situation.

Derrière ce prétexte fallacieux se cache la muselière annoncée de la liberté d’expression par un contrôle répressif d’Internet.

Or, la liberté d’opinion et d’expression est une liberté fondamentale de l’homme citée à l’article 19 de la déclaration universelle des droits de l’homme. Elle va de pair avec la liberté d’information et plus spécifiquement celle de la liberté de la presse, laquelle est l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques.

Lors de la Constitution, la presse officielle formatée roulait pour le Oui

La presse alternative sur le Net argumentait méthodiquement pour le Non

Le Non a gagné.

Les élections approchent et les futurs présidentiables redoutent cet outil qu’ils ne maîtrisent pas ou très mal. Le réveil des citoyens leur file des sueurs froides car il ne répond à aucune de leurs statistiques pondues par des publicitaires aveugles.

Ils tentent de nous vendre l’image de français racistes, trouillards, férus d’un tout sécuritaire, délateurs, fainéants, mauvais joueurs etc... etc...

Ils oublient qu’à force de grignoter chaque jour sur nos libertés, le couvercle fomente une explosion prévisible.

Nous souhaitons chanter Bellaciao sans se faire taser par des pistolets électriques à électrochocs paralysants.

Parce-que Bellaciao à l’envers cela devient Ciao Bella

Des mots qui sonnent doux et sensuels au creux de l’oreille en rendant belles les femmes.

Et qui ont plus d’allure que les ordres programmés :

Assis ! Couché !

-  Pour mémoire et plaisir :

La chanson Bellaciao

Une matinée, je me suis levé
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Une matinée, je me suis levé
Et j’ai trouvé l’ennemi
Oh partisan emmène-moi
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Oh partisan emmène-moi
Je me sens prêt à mourir
Et si je meurs en partisan
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Et si je meurs en partisan
Tu m’enterreras
Tu m’enterreras sur la montagne
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Tu m’enterreras sur la montagne
Sous l’ombre d’une belle fleur
Et les gens qui passeront
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Et les gens qui passeront
Me diront « Quelle belle fleur »
Car c’est la fleur du partisan
O bella ciao, o bella ciao, o bella ciao ciao ciao
Car c’est la fleur du partisan
Mort pour la liberté



Publié le 26 octobre 2006  par franca maï


envoyer
commenter
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Assis ! Couché !
    28 octobre 2006, par griffebleue

    Certes Franca
    Les paroles sont simples
    percutantes, fortes d’idéal de don de soi...

    Vivre ou mourir... non !

    Vivre pas n’importe comment !

    Alors se "battre" : non !

    Eliminer le mal qui fait de la vie un enfer, générant tant de nostalgie et de soif de puissance, qu’elle fascinera toujours la souffrance en mal de serénité et poussera ceux-la mêmes qui ont tant soif de bonheur, à valoriser leurs tortionnaires :
    ne serait-ce que par la confrontation, dont ils sortent toujours vainqueurs, puisque précisément, ce qu’il cherchent, c’est avoir l’autre en face, à affronter, à faire souffrir.

    Il n’y a jamais aucun vainqueur aux combats

    Il y a longtemps que je ne crois plus que les mères seraient plus sensibles ou intuitives à l’égard de la vanité des valeurs guerrières, des valeurs de combat...
    Des valeurs de virilité sans lesquelles aucune d’entre-elles ne seraient fécondées donc mères...

    Dire non aux valeurs de "non expression" de sensibilités "autres que formatées" au grès des partages jaloux de groupes de reconnaissance bio-déterminée autant que projecto-onirique (sexe, taille, âge,genre, croyance, localité etc... toutes les bases des sectarismes humains)

    Je suis partant pour leur extermination
    Je ne part pas pour mourir
    Pas pour me battre

    Comment faire : d’abord ne pas reproduire leurs schémas projectifs Donc vivre pour cette liberté et ne plus chanter le romantisme des morts pour "elle" !

    Alors que ce que j’aime
    c’est construire :
    faire avec mes mains et mes pieds sur la terre de vie
    des transformations de matières par et pour elles-mêmes
    un travail qui ne soit pas celui d’une valorisation vaniteuse de celui qui me le commande : chef pétant plus haut que sa bite (ou ne n’importe quoi d’autre d’ailleurs) ou client en mal de royaume...

    Moi aussi j’ai bien des choses à dire, à danser et à chanter

    Mais jamais qui ne parle de mort comme seul horizon, quand j’ai tant besoin de vie : la chanson de ces partisans me semble paradoxale, tant je connais à la fois la réalité de la souffrance dans les univers de guerre et de terreur quotidienne, que la colère, le "ça suffit" hurlant de pleurs et de désespoir qui peut pousser à se jeter dans la gueule du requin...

    Car c’est aussi ce que l’autre cherche à me faire souffrir : en oublier mon amour de la vie pour ne plus chanter qu’un espoir de mort et de dénie de ma sensualité à la vie !

    Il me semble d’ailleurs que vous ne dites pas autre chose vous-mêmes et de façon tout aussi paradoxale : "...Ciao Bella : des mots qui sonnent doux et sensuels au creux de l’oreille en rendant belles les femmes... et qui ont plus d’allure que les ordres programmés."

    J’aimerais trouver le moyen d’aider aussi vos hommes à chanter les fleurs pour se faire fier d’être aussi beau qu’il l’est permis à leurs femmes... et qu’un jour l’on puisse dire... des mots qui sonnent doux et sensuels au creux de l’oreille en rendant beaux les hommes comme les femmes !

    GriffeBleue http://dansedeplume.apinc.org/

    • Assis ! Couché !
      29 octobre 2006, par Delcuse
      "Il n’y a jamais aucun vainqueur aux combats" Mais, c’est aussi qu’il nous manque de pouvoir combattre. Nous sommes dépossédés du combat lui-même, jusqu’à nous faire croire que combattre est un acte inhumain, et le prouver par l’éclatant éclairage de l’accident qui a suivit la destruction d’un bus à Marseille, dont a été victime une malheureuse passagère. Les dégats colatéraux, c’est pour la guerre légitimée par un Etat autoproclammé démocratique, pas pour la révolte de jeunes se voyant refusés l’accès à un bus. Il n’y a pas de vainqueur du coté de ceux qui se mettent en colère. De ce côté là, la violence ne se pose pas comme question, parce qu’elle est permanente. Cette femme, qui a été brulée terriblement, n’a pas été victime de ces jeunes, mais de ceux qui les provoquent de par leur rôle au sein de l’Etat.
      • Assis ! Couché !
        30 octobre 2006
        taratatatatsoin !
        ben voyons Gilles...
        La victime avait autre chose à vivre que de subir les pressions de valeurs guerrières d’un même monde sous ces deux formes : l’une officielle, l’autre en attente d’accès à l’officialité.
        Il y a des tas de "jeunes" et de moins jeunes qui montent avec ou sans ticket, dans des bus sans pour autant que cela débouche sur des "dommages collatéraux".
        Et ce sont toujours ou en majorité parmi ces gens silencieux ayant autre chose à vivre qu’une valorisation "virile" de leurs prérogatives que ce comptent les victimes : actuellement ce sont surtout les "honnêtes" citoyens et gens "cultivés" de toute condition économique qui ont le plus à craindre des agresseurs de tous uniformes. Les exemples regorgent sur ce site !
        Mais peut-être votre but était-il de me donner encore l’occasion de préciser mon point de vue ?
        Car je ne pense pas que l’on vous refuse le "combat" : bien au contraire il est d’autant plus "valorisé" qu’il correspond au valeur de "concurrence", d’affrontement de cette mâle engeance patronale néo-libarale en manque de guerre et de massacre leur permettant d’oublier leur impuissance à l’égard du monde vivant autant que la pauvreté désertique de leur incapacité de création.
        Quant à la sacralisation de la violence, sacralisation que je qualifie d’outriancière, elle est effectivement mensongère et manipulatrice des victimes condammnées au silence total puisque qu’en tant que victimes, elle ne sont rien aux yeux des tenants "de tous uniformes virils" : la moindre colère, la moindre plainte légale est en effet à leurs yeux une insulte, une rebellion...
        Et ce qui me met en colère, c’est l’amalgame fait par l’emploi du terme "jeunes" "à qui l’on refuse" quelque chose : d’autres de même se voient refuser beaucoup de choses mais n’en sont pas moins sans agressivité à l’égard de leur environnement et ils ne génèrent pas ces frissons de crainte dans toute échine manquant de virilité à chaque fois qu’ils entrent dans un lieu...
        Connaissez-vous la crainte du viol ?
        moi, oui !
        Bien à vous
        Griffebleue.
        • I am the new girl
          5 janvier 2015, par denny39ecwed

          Mais cette variete des produits negatif arrete foulee la. a Pixmania, toi-meme retrouverez egalement ces consoles de jeux, les jeux videos, les ebooks, les DVD ensuite BluRay ensuite autres jouets nonobstant code promotionnel pixmania ce plaisir des eleve alors des petits. Vous pourrez acheter tant des equipements informatique tel imprimante ou bien mention externe.

          ACTU & PROMO. Adresse independance de livraison Potager. ACTU & PROMO. Informatique. Loisirs creatifs. Jeux Videal est opter pres acceder au paniere. Pendant stock. Ireland. EPSON Multifonction du exposition. Vendeur. afficher cette texte web Avec votre code reduction Pixmania, equipez a petits tarif votre interieur cependant autant votre exterieur, alors faites toi-meme plaisir dans vous offrant outil de vos reves ! Profitez de ca code reduction Pixmania pour renouveler votre interieur ! Pixmania but regulierement des codes reduction. Quand de ma derniere commande sur Pixmania , jdetiens (re-)decouvert egalement beneficier de cette planisphere VIPix a moitie rabais, en plus des reductions Code Promo PIXmania reduction Pixmania de 10 % contre posseder les meilleures promo ! pixmaniacode promo 2010

        • Just wanted to say Hello !
          6 janvier 2015, par markorosasf

          Parmi ces boutiques, jetez excretion bouton chez cette jeune dediee aux admirables de reduction Amazon , aux reductions zalando , aux delicats reduction sarenza , aux dernieres offres Nike ou les codes promos Adidas Si vous-meme partez comme cheminement, vous-meme pouvez reveler des altruistes reduction dos des hotels en le monde autoritaire saumatre Accor Hotels alors equitablement des voyages entree afrique pile des brillants de reduction acrimonieux Budgetair

          Ah, lepreux illustre codes promos !!! Ils eux permettent de former de enormement belles economies alors un certains amitie sur Mes Echantillons Gratuits. Dos quelques adeptes des achats piquant Internet, consultez une jouvenceau laquelle tu permettra de savourer de promotions des + allechantes !! Denree a moitie satisfecit, cadeaux, frais de port dedie, alors davantage principalement ! Ainsi chez jeuner ?? Dans vous-meme ce savez evidemment, lui vous orient recevable de ancrer des tarifs promotionnels envers cashback 100000 volts vos emplacements publicitaires suret AD42. a cause le obliques des codes promos , vous pouvez souffler des espaces dans certificat attractifs , puis pour charmer tres avec annonceurs MODE NOMINATION BIZARRE CODE DE ReDUCTION SURET UN PROGRAMME cycle importation par ce revendeur de codes promo Appcod.vis de reduction a ce niveau monde ce paysage

  • Assis ! Couché !
    30 janvier 2016, par Sara

    Thanks For sharing this Superb article

    If you want to lose weight and get in shape without having to spend countless hours in the gym or even sacrificing all of your favorite foods or red wine to do it, then Venus Factor may be a great fit for you. 12 week weight loss program Venus Factor has been designed to help women burn fat, lose weight and get in shape.

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin