e-torpedo le webzine sans barbeles



PAS VU A LA TELE
14 Vidéos

Catégorie politique
Il y a (3) contribution(s).

LE PREMIER GRAND RASSEMBLEMENT UNITAIRE DE LA GAUCHE ANTILIBERALE AU MANS

PAS VU A LA TELE

de Jean-Paul Piérot

La plupart des chefs de file de la gauche antilibérale se sont retrouvé au Mans pour le premier grand meeting unitaire national de la campagne pour les élections présidentielle et législatives. Cette réunion publique, a démarré à 18 heures 30 au parc des expositions, parmi d’autres responsables nationaux Marie-George Buffet, José Bové, Clémentine Autain, Yves Salesse.

Tous les quatre, ainsi que le député communiste Patrick Braouezec, ont animé ensemble ce rassemblement antilibéral de gauche, et se sont déclarés disponibles pour la candidature à la présidentielle. Le choix final devrait intervenir le 10 décembre à l’issue d’une prochaine réunion nationale des collectifs unitaires locaux, dans le cadre d’un "double consensus" entre les militants et la demi-douzaine d’organisations composant le rassemblement.

Plus de sept cents collectifs se sont constitués à ce jour dans tout le pays, comme cela avait été le cas deux ans plus tôt pour le référendum sur le projet de constitution européenne. Une campagne collective se dessine, comme en ont témoigné les nombreuses interventions : Claire Villiers (Convergence citoyenne) ; Francine Bavay (Alter écolo), Claude Debos, syndicaliste ; René Revol (PRS, l’association que préside le sénateur socialiste Jean-Luc Mélenchon) ; Éric Coquerel (MARS) ; Jean-Jacques Boislaroussie (les Alternatifs), Christian Picquet (du courant minoritaire de la LCR, favorable à une candidature unitaire antilibérale).

L’essentiel, pour les organisateurs, est de faire la démonstration, par ce rassemblement, que la dynamique, qui a permis aux militants antilibéraux de remporter la bataille du référendum, est à nouveau en marche, ne se réduisant pas au débat sur les candidatures, mais portant un projet alternatif aux ravages de la politique de la droite et au social-libéralisme. "La gauche doit rompre avec le libéralisme, rompre avec l’accumulation des richesses pour une minorité contre les besoins du plus grand nombre. C’est parce la gauche ne l’a pas fait que Le Pen s’est retrouvé au second tour en 2002 et que Chirac a été élu", peut-on lire dans le tract diffusé massivement dans le département, et de poursuivre : "Il ne suffit pas de battre la droite et l’extrême droite, il faut changer la gauche."

La gauche antilibérale dispose d’atouts qui devraient lui permettre de développer une campagne de terrain face aux vents contraires, et dominants, d’un bipartisme asséchant la démocratie : elle dispose en effet d’un accord sur une stratégie commune, d’un programme et des modalités pour le choix des candidatures (voir les documents de l’Humanité pages 11 à 20) Le meeting manceau en donnera le coup d’envoi dans un agenda politique chargé. À la fin de la semaine, les 10 et 11 novembre, les adhérents du Parti communiste sont appelés aux urnes dans leurs sections pour dire s’ils sont d’accord pour proposer Marie-George Buffet comme la candidate du rassemblement antilibéral. Il y a deux semaines la conférence nationale du PCF sprononcée en ce sens à plus de 80 %. Avec toutes ces données en main, les collectifs locaux se créent, débattent et se mettent en ordre de bataille pour l’affrontement contre la droite. Moins de six mois pour faire gagner le rassemblement.

http://www.humanite.presse.fr



1 - Discours de Christian Martin, secrétaire fédéral PCF de la Sarthe, premier intervenant, présenté par Yves Calippe, coordinateur du collectif populaire sarthois.


2 - Discours de Claude Debons, coordinateur national du collectif unitaire pour une alternative antilibérale.


3 - Discours de René REVOL, membre du conseil national du Parti Socialiste.


4 - Discours de Marie-George BUFFET, secrétaire nationale du Parti Communiste Français.


5 - Discours de Eric COQUEREL, président du Mouvement pour une alternative républicaine et sociale.


6 - Discours de José BOVE, porte parole de Via Campesina.


7 - Discours de Francine BAVAY, alter ecologiste.


8 - Discours de Claire VILLIERS, Pour une convergence citoyenne.


9 - Discours de Christian PICQUET (LCR).


10 - Discours de Clémentine AUTAIN, adjointe au maire de Paris (apparentée communiste).


11 - Discours de Jean-Jacques BOISLAROUSSIE (Les Alternatifs).


12 - Discours de Patrick BRAOUEZEC, Président de la communauté d’agglomération Plaine Commune.


13 - Discours de Yves SALESSE, coprésident de la fondation copernic.


14 - Discours de Brigitte HAUDEBOURG, du Mouvement pour une gauche progressiste, adjointe au maire du Mans.




Publié le 9 novembre 2006


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin