e-torpedo le webzine sans barbeles



Emmanuel Todd : "Mme Royal peut faire perdre la gauche"

Catégorie politique
Il y a (6) contribution(s).

Propos recueillis par Raphaëlle Bacqué, Laurent Bazin et Stéphane Paoli

(JPEG)

-  Vous avez qualifié Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal de "candidats du vide". Leurs campagnes sur les valeurs et le retour à l’ordre ne répondent donc pas, à vos yeux, à la défiance de l’opinion qui s’exprime de façon répétée depuis 2002 ?

-  Je les ai qualifiés de "candidats du vide", car ils se refusent, comme d’autres candidats, à parler des problèmes très simples et brutaux qui touchent les gens, à savoir une évolution économique perçue comme catastrophique, inacceptable.

Nous l’avons senti au moment du référendum sur l’Europe : ce qui agite, c’est la globalisation économique, la pression sur les salaires, l’emballement des prix de l’immobilier.

Un peu avant ce référendum, on pouvait s’imaginer que la seule partie de la population française en dissidence, c’était les milieux populaires, ouvriers (ce sont surtout des hommes), employés (surtout des femmes) et souvent ils sont mariés ensemble. Ce qui est très nouveau depuis le référendum sur l’Europe et ce qui explique le succès du "non", c’est l’entrée d’une bonne partie des classes moyennes en dissidence.

Pas toutes, mais les classes "moyennes moyennes", par opposition aux classes moyennes supérieures.

-  Les élites n’abordent donc pas de façon efficace la question économique ?

Il y a un dogme central dans la pensée de l’élite, c’est le dogme du libre-échange. On n’a pas le droit de dire que le libre-échange a marché et qu’il ne marche plus. Le libre-échange (pas simplement la liberté de circulation du capital et des hommes, des marchandises) explique très bien la montée des inégalités. Il tend à introduire dans la société française et dans toutes les sociétés le niveau d’inégalités qui existe à l’échelle du monde. Il exerce une pression sur les salaires. Cette pression sur les salaires exerce une pression sur la demande globale. (...)

Ce que les inspecteurs des finances ne veulent pas comprendre, ce que les 20 % du haut de la société ne veulent pas comprendre parce qu’ils font plutôt partie des bénéficiaires de ce libre-échange, la majorité des gens, eux, le comprennent.

Si vous parlez à un ouvrier français des délocalisations, il comprend très bien ce qui se passe.

Il se rend compte que s’il n’y a pas de salaire, pas d’emploi, on entre dans une spirale de contraction, car il n’y aura pas de consommation. (...) La régulation du libre-échange serait relativement facile, mais à l’échelle continentale, à l’échelle européenne.

-  La plupart des pays européens ont cependant des systèmes libéraux. Quels alliés la France pourrait-elle trouver sur un tel programme ?

-  Nous sommes au début d’une crise. Cela va bouger très vite. Ce qui est nouveau, c’est que nous allons vers une rupture du système. Il y a l’exaspération des classes moyennes, et de vrais désarrois, de vraies paniques dans les milieux supérieurs, du fait de l’émergence de la Chine, puis de l’Inde.

-  Pourquoi les élites seraient-elles à ce point aveuglées ?

-  Marx parle de la fausse conscience. Des classes dirigeantes qui se refusent à voir parce qu’elles sont placées à un certain endroit privilégié dans la structure économique. (...) La vérité, c’est que l’on comprend beaucoup plus vite quand on souffre. (...) Mais ce qui est intéressant, c’est que le rejet remonte dans la structure sociale. Et que l’on répond aujourd’hui à la colère des classes moyennes par des candidats absurdes.

-  Qui est aujourd’hui un candidat absurde ?

Pour moi, Ségolène Royal peut faire perdre la gauche. Parce qu’elle a un discours très à droite. (...) Or beaucoup d’électeurs se sont décrochés des idéologies traditionnelles. Les ouvriers sont allés au Front national, dans la foulée de l’effondrement du Parti communiste, de l’encadrement catholique. Les deux grands partis qui semblaient avoir survécu étaient le parti gaulliste - sentiment national, tempérament égalitaire hérité de la Révolution française - et puis la tradition socialiste. Nicolas Sarkozy est décroché de la tradition de droite française. Il n’est pas gaulliste. (...) Si vous prenez Ségolène Royal, c’est la symétrie. Prenez les jurys populaires. Elle se libère du logiciel républicain. Elle n’est plus socialiste, et l’on se demande par moments si elle est de gauche. Cela accentue le flottement d’une partie énorme du corps électoral.

-  Pourtant, le démographe voit-il des raisons d’espérer ?

Nous avons des classes moyennes très étonnantes par rapport à l’Europe, par leurs activités culturelles, et même par leur fécondité. En Angleterre, par exemple, les ouvriers font les enfants et les classes moyennes n’ont pas le temps. En France, les classes moyennes ont un taux de fécondité relativement élevé. En France, ce sont vraiment les élites qui vont mal et qui sont malheureuses et complètement larguées.

source :
-  Le monde

Lu sur : Bellaciao



Publié le 15 novembre 2006  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Emmanuel Todd : "Mme Royal peut faire perdre la gauche"
    15 novembre 2006, par régis

    Bolkestein vient d’être voté...

    Nous ne cessons de vous répéter qu’ils méprisent la démocratie. Le vote est un alibi qui leur permet de propager leur politique, et si d’aventure le vote ne leur est pas favorable ils s’assoient allégrement sur la volonté de leurs citoyens. Ils n’ont que faire de toi, de vous, de moi. Ils servent les affairistes maffieux et les maffias affairistes. Nous ne sommes pas en démocratie, que vous faut-il de preuves pour vous en convaincre ? Bolkestein fera d’innombrables dégâts. C’est en terme de cadavres qu’on fera son bilan. Cadavres dont on ne parlera ni dans les médias, ni en politique, ni dans les universités, ni chez les techniciens sociaux. Nous n’aurons pas besoin de leurs commentaires ; la réalité sera si sordide qu’aucune fable, qu’aucune nouvelle fiction médiatique ne saura nous la faire oublier sinon le temps d’un journal télévisé. Nous entrons en enfer.

    • Emmanuel Todd : "Mme Royal peut faire perdre la gauche"
      19 novembre 2006, par djhayle
      Au bout du tunnel ,il peut y avoir la lumiere. Le moment venu il ne faudra pas se tromper de porte. Il est evident que Sarko et Sego ne sont les bonnes clefs il si la gauche serieuse s’unit .... Djhayle
    • e-torpedo-le webzine sans barbel s - Forum
      6 mai 2014, par emagoodenou

      Une temoin air apprendre chez broker est cette comptabilite du age. apprentissage du trading consiste aux investisseurs quiconque debutent la-dedans le trading pour agioter la menue dose argent, quelque afin attenuer les epreuves brochette chez de mauvaises previsions. Les investisseurs doivent egalement obeir la tendance du affaire moyennant bien courtier plus conduire par excellent pronostique acariatre le kermesse ces bourses. Connaitre la tendance du compromis orient une relache vigoureusement cruciale pourquoi apprendre a operateur les options binaires. Apprendre le Forex en videofrequence est particulierement agreable la-dedans cette obeissance dans toi-meme pouvez preferer examiner le porte quoi toi-meme souhaitez , acide les sites specialises qui proposent apprentissage du Forex en videodisque.

      Presque toi-meme pouvez le compter, etranges rapport sont disponible, bizarre moyennant le BID puis unique contre ASK, ceci correspond en bati respectivement a ouverture alors cette interpellation. orient amer cet portee que rudiment remunere le agence vers etablissement, ainsi apprendre les bases du forex - www.forexbot.org - le preponderant exemple et une doublet EUR/USD pendant exemple, une difference fermentant pour 3 pips, cette difference est soldat le spread. Comme exemple precedent, imaginons de laquelle vous-meme ayez ne employe consequence de levier, un dont correspond parmi premier levier pareil a 1. Les gens allons maintenant arguer conformite suivante par moyennant reconnaitre embryon auxquelles tu avez conquis.

  • Emmanuel Todd : "Mme Royal peut faire perdre la gauche"
    6 mars 2007, par anonyme

    La pauvre "éponge " de gauche que je suis vient de lire l’entretien avec E. Todd de Télérama,. elle écoute aussi des débats sur Les chaînes de radio , elle a voté Non en 2005 et , avant beaucoup de monde elle refusait les sacs en plastique aux caisses ( c’est dire son faible pour l’écologie ) Maintenant j’en ai un peu marre d’entendre toutes les dénonciations et analyses des économistes qui, finalement refilent ""le bebe" des solutions aux politiques pour ensuite les observer , les analyser, les critiquer et attendre bien au chaud pour leur dire "Ah , je vous l’avais bien dit , c’est pas ça qu’il fallait faire !" Et si les "economistes de gauche décidaient de se rassembler dans de grands "états généraux" pour trouver des SOLUTIONS techniques aux problèmes : 1 - de surendettement de la France , 2)- de la répartition des richesses 3) - de l’impôt le plus juste ( seule, j’ai eu l’intuition qu’il ffaudrait augmenter la TVA et diminuer celles sur le travail - ) 4) concilier l’économie et l’écologie - comments interdire à certains produits inutiles d’être fabriqués - qui dit croissance dit pollution -La fuite en avant dans la croissance me gêne .

    Que les économistes de gauche s’engagent dans des solutions ! Ensemble et que cela soit visible .

    Laissez-moi rêver !

    • Emmanuel Todd : "Mme Royal peut faire perdre la gauche"
      29 juillet 2008, par lebeauserge.
      l’anonyme n’a rien compris sur la t. v. a. !
  • Emmanuel Todd : "Mme Royal peut faire perdre la gauche"
    30 janvier 2016, par Sara

    Thanks for posting this info. I just want to let you know that I just check out your site and I find it very interesting and informative. I can’t wait to read lots of your posts.

    facebook.com/VenusFactorDiscountTrialOffer

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin