e-torpedo le webzine sans barbeles



DES ENFANTS EN PRISON ? INACCEPTABLE !

Catégorie société
Il y a (3) contribution(s).

(JPEG) Manifestation de St-Nicolas au centre fermé 127bis à Steenokkerzeel BRUXELLES BELGIQUE

APPEL EUROPEEN CONTRE LES CENTRES FERMES

Dans le cadre de la fête enfantine de St-Nicolas, nous organisons pour la 3ème année une manifestation au centre fermé de Steenokkerzeel 127bis où sont enfermés entre 40 et 70 enfants.

Nous dédions cette journée à tous les enfants et plus particulièrement à Tumba, 7 ans, qui a subi avec sa maman 3 tentatives d’expulsions violentes, avant d’être finalement toutes deux expulsées ce 22 septembre. Tumba a énormément souffert lors de sa détention, comme en attestent les différents témoignages récoltés et un certificat accablant de MSF. Leur avocat écrivait : « À chacune de mes visites, j’ai pu constater que les conclusions prises par le Centre de guidance de l’ULB dès 1999, considérant que l’enfermement des mineurs en centre fermé constituait de la « maltraitance psychologique » comportant des conséquences inévitables sur le développement de l’enfant, étaient horriblement exactes ».

Et de témoigner en ces termes :

« Pour Tumba, cela a commencé par faire pipi au lit et se réveiller en panique avec des cauchemars terribles. Ensuite, elle a commencé à agresser verbalement chaque adulte en lui criant : « a-t-on le droit d’enfermer des enfants ? ». Enfin, elle s’est arrêtée de parler. »

Rappelons aussi la condamnation de l’État belge par la Cour européenne des Droits de l’Homme, concernant Tabitha, une petite Congolaise de 5 ans, expulsée seule vers le Congo. La Cour européenne a conclu, unanimement, à la violation de l’article 5 §4 (droit à la liberté et à la sûreté par l’État belge ! ! ! Parlant des autorités belges, la Cour a déclaré qu’ « à ses yeux, pareille détention (celle de Tabitha) fait preuve d’un manque d’humanité et atteint le seuil requis pour être qualifiée de traitement inhumain ».

Nous envoyons ci-joint l’appel, déjà signé par plusieurs associations, et un tract /affiche est en cours d’élaboration. Un stand d’information/ sensibilisation sur la place de la Monnaie à Bruxelles aura lieu le mercredi 29 novembre de 16h à 19h.

Toute participation/soutien est la bienvenue.

Pour en faire une journée de « Fête », nous cherchons des groupes de musique, des clowns, des ballons. Toutes les propositions sont les bienvenues.

Nous appelons à une récolte de jouets et de cartes téléphoniques (X Call-5 euros) pour permettre aux prisonniers de téléphoner et leur offrir un contact avec l’extérieur.

Nous invitons les groupes de France, des Pays-Bas, etc. à participer à cette manifestation contre les centres fermés et l’enfermement d’enfants en Europe et à diffuser l’appel européen.

-  nominorsindetention

-  Pour les cartes de téléphone, vous pouvez verser sur le compte CRER - Triodos 523 - 0801898 - 74

Il est possible de déposer les jouets à SUBTERRA asbl : rue de Dublin 33 - 1050 Bruxelles, de mardi à vendredi entre 18h et 20h.

-  Contact : 0473628733 et 0496403309
-  coordsanspapiers@yahoo.fr

Réunion d’organisation de l’événement ce vendredi 17 novembre 18h30 à Subterra 33, rue de Dublin. Tout le monde est le bienvenu pour des coups de mains ou de nouvelles idées.

Les centres fermés, réalité inacceptable dans notre pays, doivent être supprimés et les enfants libérés

DIMANCHE 3 DECEMBRE Marche de la gare de Nosseghem au Centre Fermé de Steenokkerzeel127bis 14h (Train Gare du Nord Bruxelles 13h44 direction Leuven)

Ils ne sont pas des endroits banals, ils ne sont pas banals en soi, ils sont au contraire des lieux saisissants et extraordinaires. Ils sont des zones de non-droit, des espaces clos, clôturés par des hauts murs et des barbelés. Ils sont une offense à toute conscience en bonne santé.

C’est là que l’on isole des personnes venues chez nous. Hommes, femmes, jeunes familles avec enfants, bébés, jeunes mères : tous enfermés, tous en prison.

-  Non-accès aux visiteurs sans autorisation
-  isolement de ceux qui expriment un refus de se plier sans broncher...
-  Lieux de détresse
-  lieux d’humiliations
-  lieux de dignité bafouée
-  lieux de torture morale et physique
-  lieux de vies brisées...

Pas de permanence juridique, visites limitées, contacts avec l’extérieur minutés et très difficiles...

Tout ceci appliqué à des personnes qui ont parfois vécu 10 ans en Belgique, des enfants tirés de leur école, des demandeurs d’asile dont les recours ne sont pas épuisés.

Cette réalité-là reste inacceptable, même si elle perdure.

Des enfants s’y retrouvent nombreux pendant des semaines, des mois parfois. Privés d’école, de copains, de parcs, d’air frais, de plaine de jeux, de ballons, de rires... Ils sont témoins de la détresse de leurs parents, blessés à vie par ce vécu indigne.

-  Pour combien de temps, pour aller où ?

Beaucoup a été dit et écrit déjà, mais le gouvernement belge et l’Office des étrangers persistent et signent.

En droite ligne des centres ouverts vers les centres fermés, en droite ligne des logements raflés vers les centres fermés, en droite ligne des écoles vers les centres fermés, en droite ligne des commissariats vers les centres fermés.

Cela ne vous rappelle rien ?

Parce que c’est intolérable, honteux et humainement inacceptable, révoltant : nous continuons à dénoncer.

Rejoignez-nous à l’occasion de la "fête de St-Nicolas", date symbolique dans notre pays pour fêter les enfants. Il y a en effet en Belgique ceux qui ont droit à la fête des "enfants sages" et les autres venus d’ailleurs, coupables de ne pas être nés de parents du bon endroit.

POUR LA LIBERATION DES ENFANTS

POUR LA SUPRESSION IMMEDIATE DES CENTRES FERMES

POUR LA REGULARISATION DE TOUS LES SANS-PAPIERS

POUR LA LIBRE CIRCULATON ET INSTALLATION DES PERSONNES

Signature de Soutien à l’Appel Premiers signataires : · LDH - Ligue des Droits de l’Homme · MRAX - Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie · SUB TERRA - Centre Culturel Latinoaméricain - Bruxelles · CRER - Coordination Contre les Rafles, les Expulsions et pour la Régularisation · UPJB - Union des Progressistes Juifs de Belgique · VAK - Vluchtelingen Aktie Komitee · CRACPE - Collectif de Résistance Aux Centres Pour Etrangers · UAG - Une autre gauche est possible

Veuillez diffuser cet appel le plus largement possible, dans tous les secteurs ( écoles, enfants, parents, enseignants), pour que nous soyons nombreux et variés à nous exprimer et à dénoncer.

-  regularisation coordsans papiersbxl@yahoo.fr

Source : Prison.eu.org - 16/11/2006

-  Droits de l’Homme



Publié le 22 novembre 2006  par nul


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • DES ENFANTS EN PRISON ? INACCEPTABLE !
    23 novembre 2006, par Andy Verol

    Soutenir ces enfants, ces familles sequestrées est une nécessité, mais informer l’ensemble de la population européenne en est une autre. Il semble que les problèmes de "terrorisme" soient une priorité pour les médias qui n’ont de cesse de relayer l’info "poudre aux yeux" des gouvernants européens.

    Si la population européenne ne s’enthousiasme plus vraiment pour ce concept de continent unifié, c’est simplement parce que leurs dirigeants sont plus soucieux de protéger leurs interets particuliers que d’offrir des couleurs à l’avenir commun...

    Les camps de rétention des immigrés, les zones de transit, le dispositif puissant de l’espace de Schengen (Car il est impossible de dissocier la Belgique des autres états participants à ce système de contrôle), ... Tandis que les dirigeants sont des fervents défenseurs du libéralisme à l’Européenne (oui, c’est comme aux Etats-Unis, suaf qu’ici nous prétendons y distiller un peu de droits de l’Homme), l’Europe devient une zone de LIBRE-échange purement économique,... Les capitaux circulent sans frontière, ils courrent de compte en compte sans aucune restriction... Ce libre-échange s’arrête au pognon. Pour les hommes, surtout s’ils ne sont pas "physiquement" dans la "norme", le contrôle est absolu, total, incroyable. Le fric peut grossir à souhait, être le fruit du blanchiment d’opérations financières frauduleuses entre partis politiques, multinationales et mafias locales (Vente de part EADS à des financiers russes et de fortunés du golfe Persique totalement douteux). Ce fric peut être le surplus engendré par la délocalisation des usines, des emplois en général. Il peut aussi être la récompense honteuse de grands patrons aussi inefficaces qu’égoïstes, narcissiques et odieux... Ce fric ne profite donc à personne, mais il est le leurre, le moyen le plus efficace que nos dirigeants utilisent pour amadouer les masses, pour les soumettre et les exploiter. Et tout au bout de la chaine, ce fric qui entre dans les poches de quelques uns, mais qui fait rêver tant de gens, est l’aimant qui attire les populations "non-européennes" (existe-t-il une population européenne ?). Ils viennent parce que ce fric a permis l’amélioration de façade des conditions de vie des autochtones...

    Ce leurre. Ces populations n’entrent jamais librement dans la zone de libre-échange. Les autorisations sont très difficiles à obtenir. Les droits de l’Homme ne concernent que les indigènes européens. Ainsi, les exils politiques sont détournés, mis en doute... Les exils économiques sont contestés...

    Alors que certains finissent par atteindre, non pas l’eldorado, mais un espace où l’on peut tenter de s’en sortir, avec beaucoup de chance, ils sont contrôlés à outrance, mis au ban de la société, dans des zones de misère... Leur présence est contestée... Ils doivent prouver qu’ils seront dociles, des sous-hommes... (L’intégration, dans l’esprit de la majorité des dirigeants et de leurs cohortes de "civilisés européens" c’est : fermer sa gueule, refouler ses origines, ravaler sa fierté, marcher sur les genoux, être poli, respectueux, travailler comme un chien, nettoyer les merdes des gens avec le sourire).

    Un homme qui vient "d’ailleurs", du dehors de la forteresse Europe, se déplace avec le risque d’être violemment contrôlé...

    Pour en revenir au début de ce commentaire, informer la population sur la situation réelle des immigrés est une nécessité absolue. Non pas pour montrer la misère, la douleur ou susciter la compassion, mais pour dévoiler la réalité de cette zone de Libre-échange : des centaines de milliers d’immigrés et d’européens d’origine extra-européenne sont traités de façon infâme... Tout ça est vaguement caché aux yeux de tous... Mais si nous sommes nombreux à voir et à vivre dans nos chairs ces souffrances, il faut impérativement ouvrir les yeux de ceux qui suivent les ultra-communiquants que sont nos dirigeants...

    Je dévie légèrement : un certain ministre de l’Intérieur français se fait, actuellement, le chef de fil de l’emprisonnement systématique des enfants... En revenant sur l’ordonnance de 1945, il remet en question l’âge de la majorité... Emprisonner des enfants parce qu’ils sont nés ailleurs est ignoble, mais enfermer des gosses turbulents, parfois "rock n’roll", sans aucune proposition humainement acceptable l’est tout autant.

  • DES ENFANTS EN PRISON ? INACCEPTABLE !
    12 novembre 2016, par Akhadiwi
    You have a great blog here ! would you like to make some invite posts on my blog ? Visit Visit Web Read More Information
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin