e-torpedo le webzine sans barbeles



Japon : Peine de mort
par pendaison

Catégorie politique
Il y a (1) contribution(s).

Amnesty International France condamne fermement l’exécution de quatre condamnés à mort, dont deux septuagénaires

(GIF)

Une fois de plus ces exécutions se sont déroulées dans le plus grand secret pendant les vacances parlementaires afin que les critiques émanant de l’opinion publique et de la Diète soient réduites au minimum. Ce secret signifie que, tout en étant à l’isolement et soumis à des conditions carcérales extrêmement dures, le prisonnier vit avec la crainte permanente d’une exécution imminente. Au Japon, le condamné apprend qu’il va mourir le matin du jour de sa pendaison. Celle-ci n’est annoncée aux médias qu’une fois la sentence exécutée, si bien qu’aucune veille ne peut être organisée et que le débat public s’en trouve réduit.

Les condamnés à mort sont détenus à l’isolement parfois pendant des dizaines d’années. Ils n’ont pas le droit de regarder la télévision, leur accès aux livres est limité et leurs contacts avec le monde extérieur se réduisent aux visites rares, et sous surveillance, de membres de leurs familles et de leurs avocats.

En conséquence, un certain nombre de détenus auraient perdu la raison au cours de leur détention.

La procédure judiciaire est tellement lente au Japon que les recours peuvent prendre des décennies ; les prisonniers attendent pendant des années d’être exécutés. En novembre 2006, la Cour de justice des Caraïbes jugeant que l’exécution de peines capitales ayant été différée depuis plus de cinq ans constituait un châtiment inhumain et dégradant, a commué en réclusion à perpétuité les sentences de deux condamnés à mort.

Les peines capitales sont souvent prononcées à l’issue de procès iniques alors que les suspects, après de longs interrogatoires, des menaces et des actes de violence, ont "avoué" des crimes qu’ils n’avaient pas commis. Akahori Masao a été condamné à mort pour viol et meurtre. Il a toujours dit qu’il était innocent et qu’il avait avoué sous la torture. Akahori Masao a été acquitté en 1987, à l’âge de cinquante-neuf ans, après avoir passé trente-quatre ans derrière les barreaux !

Les exécutions se font sur ordre du ministre de la Justice et il est impossible de savoir quel sera le prochain condamné exécuté. Le choix des personnes qui vont être exécutées semble se faire au hasard parmi celles dont la peine a été confirmée. Et les familles ne sont pas prévenues de l’exécution.

La dernière exécution remontait au 16 septembre 2005.

D’octobre 2005 à septembre 2006, le ministre japonais de la Justice alors en exercice, Seiken Sugiura, un avocat bouddhiste, avait refusé de signer les ordres d’exécution.

Il est important de noter que le moratoire sur les exécutions instauré de facto de 1989 à 1993 n’avait suscité aucune opposition notable de la part de la population.

Des vieillards et des malades mentaux figurent parmi les quelques 90 prisonniers se trouvant actuellement dans le couloir de la mort au Japon. Le condamné à mort le plus âgé est Tomizo Ishida, âgé de quatre-vingt-cinq ans.

Amnesty International est opposée en toutes circonstances à la peine de mort, qui constitue une violation du droit à la vie ainsi que la peine la plus cruelle et inhumaine qui soit. L’organisation appelle le gouvernement du Japon à mettre fin aux exécutions, à commuer toutes les condamnations à mort prononcées dans ce pays, et à prendre des mesures en vue de l’abolition de ce châtiment.

Amnesty International France Le 26 décembre 2006

Lu sur Radio Air Libre



Publié le 3 janvier 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Japon : Peine de mort
    par pendaison
    30 janvier 2016, par Sara

    You have done a great job. Thanks

    john barban diet

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin