e-torpedo le webzine sans barbeles



Le Velvet vaut plus que les Beatles

Catégorie Musique
Il y a (2) contribution(s).

Le titre de l’article des Inrockuptibles (n° 576) de Décembre dernier tapait très fort LE VELVET VAUT PLUS QUE LES BEATLES.

(JPEG)

Résumons donc les faits : Un canadien du nom de Warren Hill achète par hasard pour 75 cents dans un marché aux puces de New York un disque acétate (disque unique gravé en studio et pouvant servir de disque-test avant l’enregistrement définitif d’un album).

Ce disque sans pochette est marqué velvet underground 4-25-66 att N dolph. Rapidement l’acquéreur veinard se rend compte qu’il vient d’acheter un acetate du premier album légendaire du groupe mythique enregistré avec Nico mais les mixages et les versions des titres sont différents. De plus, il manque un titre essentiel de ce fameux album appelé communément l’album à la banane ’ à savoir Sunday morning.

L’acheteur s’apercoit donc très vite que son achat est en fait un véritable trésor.

Selon la légende, il s’agirait de la version souhaitée par Andy Warhol grand manitou du groupe qui aurait acheté cet acétate à l’ingenieur du son Norman Dolph en échange d’un tableau.

On ne saura jamais par quel mystère ce disque a disparu pendant 40 ans avant de réapparaître dans un marché de Chelsea, en tout cas la précieuse galette se retrouve mise en vente aux enchères sur Ebay.

C’est rapidement la folie.

Les prix montent et la vente se clôture le 28 novembre sur le chiffre ahurissant de 155401 dolllars.

Le disque rare du Velvet Underground devenant ainsi le plus cher de tout les temps battant le record des Quarry-Men (groupe pré -Beatles) dont un live enregistré sur bandes s’est vendu 78.000 livres sterling en 1994

Fin du premier acte

Deuxième acte : l’ultime echère s’étant révélée n’être qu’un canular la vente fut donc annulée et le disque remis quelques semaines plus tard aux enchères toujours sur le site Ebay au bout du compte l’acétate est finalement parti pour 116.878 € ce qui reste tout de même exceptionnel.

Rappelons que jamais le Velvet n’aura pu classer un seul de ses albums dans le top 100 et que très peu de personnes achetèrent le fameux album a la banane lors de sa parution.

C’est le temps qui aura permis au groupe de Lou Reed de devenir une référence absolue.

Une chose est sûre l’honneur est sauf pour les Beatles qui conservent donc leur titre de groupe le plus cher de tous les temps.



Publié le 19 janvier 2007  par Jimbo


envoyer
imprimer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin