e-torpedo le webzine sans barbeles



Dernières nouvelles du Théâtre du Pont Tournant
par Kelek

Catégorie société
Il y a (2) contribution(s).

(JPEG) Tout d’abord nous tenons à vous remercier pour votre soutien et votre mobilisation rapide. Merci aussi pour votre présence aux spectacles, meilleur moyen de nous soutenir. Cette mobilisation a attiré l’attention des collectivités publiques qui ont organisé en urgence une réunion dans les locaux de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles).

voir article :

Le mercredi 17 janvier 2007, nous avons rencontré nos 4 partenaires :

la DRAC M. François Brouat, Directeur régional M. Jean-René Girard, Conseiller théâtre • le Conseil régional M. Bernard Noël, Directeur du service culturel • le Conseil Général Monsieur Sylvain Gauthier, Directeur de la culture et de la citoyenneté • la Municipalité de Bordeaux M. Dominique Ducassou, Adjoint à la culture M. Dominique Lhérété, Directeur de la Culture Mme Victoire Pinaud, Chargée de mission auprès des associations culturelles

Tous se sont accordés à dire qu’il était inenvisageable que le Théâtre du Pont Tournant ferme et se sont entendus pour écrire à notre banquier. Le Conseil régional et le Conseil général traitent, en urgence, notre dossier de demande de subvention dès le mois de février, sur la base des montants de l’année précédente (la municipalité ayant déjà voté ses budgets).

Ces solutions devraient régler, à court terme, le problème d’ultimatum posé par notre banque, mais malheureusement ne règle en rien le problème structurel évoqué lors de notre premier communiqué : il n’est plus possible de continuer notre projet culturel avec seulement 14% de fonds publics, soit 70 000 € sur un budget total de 500 000€. Actuellement, les aides sont réparties comme suit :

• la DRAC : 10 000€ • le Conseil Régional d’Aquitaine : 18000€ • le Conseil Général de Gironde : 27000€ • la Mairie de Bordeaux : 15000€

Les collectivités territoriales se sont entendues pour engager très rapidement une étude et une concertation permettant d’analyser et d’évaluer avec précision les conditions d’exercice de nos missions. Or, chaque institution reçoit chaque année, de la part de tous les théâtres des dossiers de demande de subvention montrant : les comptes certifiés de l’année écoulée, les budgets prévisionnels, les actions menées et à mener. Tous ces éléments décrivent précisément le rayonnement de notre activité et l’état de notre trésorerie. Le problème structurel du Théâtre du Pont Tournant y est décrit depuis plusieurs années.

C’est pourquoi nous nous mobilisons aujourd’hui, pour obtenir un réel soutien de la part des instances publiques. En effet, malgré le soutien des institutions pour résoudre le problème de trésorerie immédiate, aucune garantie ne nous a été donnée quand à l’augmentation rapide des aides pour pérenniser ce lieu culturel de proximité.

Pour pallier les charges fixes, des propositions ont été données par les représentants des pouvoirs publics : tout d’abord, la réduction de notre programmation. Citons par ailleurs l’article de Sud-Ouest du samedi 20 janvier 2007, où Monsieur Ducassou signifiait : « Ils en font parfois un peu trop, et du coup, les charges sont supérieures aux recettes. Ce qui les fait plonger ».

La billetterie étant la part essentielle de nos ressources, moins de représentations équivaudrait à moins de billetterie ; la baisse d’activité aurait pour effet de baisser nos ressources alors que les charges restent fixes (loyer, assurance, salaires, consommables...). Autre proposition, la mise au chômage technique des salariés permanents. Mais comment rester ouvert et fonctionner au quotidien sans permanents ?

Le Directeur régional des affaires culturelles, représentant de l’État, ne voit pour l’instant pas la légitimité d’une augmentation, considérant le Théâtre du Pont Tournant comme un « lieu local ». Que signifie ce terme de « local » ? N’est-il pas le but de la décentralisation censée donner à tous, en région, une culture de qualité trop longtemps réservée à un parisianisme que Molière dénonçait déjà ?

Nous espérons que vous aurez remarqué le rayonnement interrégional, national et international de ce lieu de création, aujourd’hui reconnu par de nombreux artistes de tous les continents. Faut-il rappeler que Gilles Apap et Éric Ferrand N’kaoua ont refusé un concert à Berlin pour venir au Théâtre du Pont Tournant, que Ustad F. Wasifuddin Dagar, star en Inde, n’a fait qu’un concert à Paris à la Cité de la Musique et un à Bordeaux chez nous ? Que Philippe Minyana, dramaturge incontournable du Théâtre Français, est venu 2 fois voir ses pièces créées au Théâtre du Pont Tournant et rencontrer le public à cette occasion ?

Faut-il également parler de notre rôle prépondérant d’aide à la création et à la diffusion sur tout le territoire français tout en valorisant la création en Aquitaine ? Et s’il faut vraiment faire preuve d’un peu de parisianisme, faut-il rappeler aussi la présence du Théâtre du Pont Tournant, la saison dernière, au Théâtre du Ranelagh (Paris 16°) pendant 4 mois avec : Rossinissimo (coproduction Polifonia/Eliane Lavail), Larmes et flammes ou la vie passionnée de Clara et Robert Schuman (mise en scène : Stéphane Alvarez, chorégraphie : Patrick Dupond, musique originale : Pierre Thilloy). Nous avons donc pris la décision de demander une audience auprès du Ministre de la culture afin d’aborder les problèmes liés à la décentralisation culturelle.

Ce lieu a été créé et est dirigé par les artistes engagés de la compagnie théâtrale. Nous tenons également à souligner l’état de la Cie du Théâtre du Pont Tournant. Depuis que le lieu existe, la Compagnie a perdu tous ses partenaires publics et n’a plus aucune subvention, sous prétexte que l’on nous aide déjà pour le lieu, créant encore grâce à ses seules recettes et ventes (toujours bénéficiaires).

Vous avez par ailleurs sans doute assisté à l’une de ses représentations nationales et internationales : Les Précieuses ridicules (Molière), Les Bonnes (Genet), Molinier (création), Paroles de poilus (création, d’après le recueil de J.P Guéno), La Contrebasse (Süskind), Le Doudou de Lino (création 1er âge sur un texte de F. Viguié), Rossinissimo et Rita de Donizetti (2 spectacles lyriques en coproduction avec Polifonia/Éliane Lavail et Opéra light), La Vie passionnée de Clara et Robert Schumann (Beauvois). Tous ces spectacles sont toujours en tournée. La compagnie théâtrale qui a créé ce lieu et qui le gère au quotidien est donc désormais en total autofinancement, et injecte depuis plusieurs années de l’argent pour le fonctionnement du Théâtre du Pont Tournant, contribuant ainsi à l’équilibre économique de ce Théâtre à Bacalan ! Est-ce réellement une situation acceptable ?

Les actuelles propositions des collectivités publiques ne nous permettent pas d’être confiants pour l’avenir du Théâtre du Pont Tournant.

Nous avons donc toujours besoin de votre soutien actif en diffusant ce communiqué au plus grand nombre, afin que nos difficultés dépassent le territoire « local » pour atteindre les médias nationaux. Soutien également, grâce à vos signatures, déjà nombreuses, plus de trois mille en 10 jours.

Nous comptons sur votre mobilisation en attendant les audiences demandées aux différents élus (Alain Juppé, Maire de Bordeaux ; Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde ; Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine ; Renaud Donnedieu de Vabres, Ministre de la culture ; Gilles Savary, Député européen).

Merci à tous !

Bien entendu, nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des solutions proposées lors des futures audiences avec nos élus.

L’équipe du Théâtre du Pont Tournant



Publié le 23 janvier 2007  par KeleK


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Dernières nouvelles du Théâtre du Pont Tournant
    par Kelek
    29 octobre 2015, par LanceReed
    There are still a lot of things that they need to do, but, with the support of everyone, it will be achieved. - Green Water Technologies
  • Dernières nouvelles du Théâtre du Pont Tournant
    par Kelek
    5 décembre 2016, par EricaPierce
    Can I just say what a relief to find someone who actually knows what theyre talking about on the internet. You definitely know how to bring an issue to light and make it important. More people need to read this and understand this side of the story. I cant believe youre not more popular because you definitely have the gift. Agen Bola Agen Sbobet Agen Bola Sbobet Agen Bola Terpercaya Jayaliga.com
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin