e-torpedo le webzine sans barbeles



Communiqué de presse de René BALME

Catégorie politique
Il y a (1) contribution(s).

(JPEG)

Le 07 février 2007

La cour de cassation vient de confirmer la condamnation de José Bové à 4 mois de prison ferme pour l’arrachage de plans de maïs transgéniques.

Cette décision politique confirme ce que j’ai toujours dénoncé, à savoir la collusion entre le pouvoir politique et les firmes agro-alimentaires au détriment de la santé publique. La négation du principe de précaution, le recours systématique aux tribunaux administratifs pour les maires qui, souhaitant préserver la santé de leur population ont recours des arrêtés interdisant la culture ou la consommation d’OGM sur le territoire de leur commune, sont des éléments qui confirment que l’Etat s’est définitivement rangé du côté du profit en donnant raison à ceux qui, jouant aux apprentis sorciers, préparent, sans doute, une catastrophe écologique et sanitaire sans précédent.

Des études, sur des rats de laboratoire qui démontraient, en Italie, la transformation des cellules dans des organes vitaux ont été été curieusement stoppées, faute de crédits, démontrant l’omerta qui pèse sur les recherches concernant les OGM. 1

José Bové fait partie de ceux qui ne se laissent pas intimider par le pouvoir politico-judiciaire et qui prônent, comme je le fais, la désobéissance civile.

J’affirme avec lui que lorsque la loi ne défend pas les intérêts du peuple, elle doit être combattue, y compris par la désobéissance.

La criminalisation de la lutte syndicale, de la lutte politique et la condamnation des élus du peuple qui ne font que leur devoir doit interpeller les démocrates et les citoyens porteurs de valeurs humanistes.

Dans le même temps, on ne peut que s’étonner - le mot est faible - et au plus haut sommet de l’Etat de la clémence des juges ou de la lenteur de l’appareil judiciaire, dans des affaires qui mettent en cause des élus proche du pouvoir UMP.2

J’ai apporté mon soutien sans réserve à José Bové dès l’annonce de sa candidature. Je serai au côté du premier prisonnier politique français, candidat à l’élection présidentielle, pour l’aider dans cette épreuve mais aussi pour lui permettre d’obtenir un score qui permettra à la gauche antilibérale de peser définitivement sur les décisions politiques à venir.

1 - Voir 90 minutes Canal +

2 - Le canard Enchaîné du 07 février 2007

René BALME

Maire de Grigny 69520 Candidat antilibéral de gauche pour les élections législatives sur la 11 ème circonscription du Rhône.



Publié le 12 février 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Communiqué de presse de René BALME
    30 janvier 2016, par Sara

    Nice stuff, do keep me posted when you post again something like this !

    the venus factor diet

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin