e-torpedo le webzine sans barbeles



Théâtre du Pont Tournant
Bilan Provisoire

Catégorie politique
Il y a (1) contribution(s).

Suite à notre dernier communiqué, nous pensons qu’il est temps aujourd’hui de vous tenir au courant de l’évolution de notre situation.

(JPEG)

Tout d’abord le conseil général et le conseil régional, comme ils s’y étaient engagés, ont bien avancé le vote des subventions 2007, sur la base des montants de 2006 ; ce qui résout le problème de trésorerie à court terme.

En revanche, aucune réponse concrète quant à la pérennisation du Théâtre du Pont Tournant.

Suite à nos demandes d’audiences avec les élus de nos quatre principaux partenaires, nous n’avons toujours pas rencontré Monsieur le député-maire de la ville de Bordeaux, Alain Juppé, ni les présidents du conseil régional, Alain Rousset, et du conseil général, Philippe Madrelle...

L’État

Nous tenons à vous informer de l’aspect très positif de notre rendez-vous au Ministère de la Culture. Monsieur Pariente, conseiller technique théâtre au cabinet du ministre de la culture, nous a affirmé l’indéniable intérêt de l’État pour le Théâtre du Pont Tournant ; nous reconnaissant un rôle non seulement local, mais aussi national et international, pilier de la décentralisation. Par ailleurs, Monsieur Pariente est en accord avec nous quant à l’hypothèse de la baisse d’activité qui lui semble inadéquate. Il s’étonne par ailleurs qu’il puisse y avoir une disparité de 1 à 20 pour l’État et de 1 à 15 pour la Mairie de Bordeaux dans les subventions attribuées à des lieux intermédiaires équivalents (Théâtre du Pont Tournant - Glob - TNT). Il préconise la signature d’une convention au minimum triennale et a bien compris que les 40 000€ demandés par institution étaient la somme minimale pour continuer l’activité d’intérêt général du Théâtre du Pont Tournant et qu’une homogénéisation des aides apportées aux lieux intermédiaires serait souhaitable.

SUBVENTIONS ATTRIBUÉES EN 2006 À 3 LIEUX INTERMÉDIAIRES DE BORDEAUX

Théâtre du Pont Tournant Mairie de Bordeaux : 15 000 € Conseil Général : 27 500 € Conseil Régional : 18 000 € DRAC : 10 000 € TOTAL : 70 500 €

Glob théâtre Mairie de Bordeaux : 70 000 € Conseil Général : 46 000 € Conseil Général : 45 000 € DRAC : 69 800 € TOTAL : 230 800 €

TNT Mairie de Bordeaux : 146 470 € Conseil Général : 46 000 € Conseil Général : 54 000 € DRAC : 193 000 € TOTAL : 439 970 €

M. Pariente a contacté Mme Irène Ajer, chef de service de l’inspection et d’évaluation de la DMDTS (Direction musique danse théâtre et spectacles vivants) pour s’assurer du suivi de notre dossier au sein de la DRAC. A ce jour, Monsieur Girard, conseiller théâtre de la DRAC Aquitaine, nous affirme ne pas être tenu au courant du contenu de notre réunion au ministère. Il nous demande même d’analyser nos difficultés afin de cerner le véritable problème de notre structure. Nous l’avons tout de suite renvoyé sur les chiffres énoncés dans le tableau ci-dessus, lui rappelant que Monsieur Pariente nous a dit qu’à sa connaissance aucun lieu ayant un travail d’intérêt général ne fonctionnait avec si peu d’aide publique.

Conseil régional

Dans l’attente de l’audience demandée à Monsieur Rousset, président du conseil régional et Madame Cartron, élue à la culture, nous avons été conviés par Monsieur Luc Trias, du cabinet du président pour exposer nos difficultés. Nous avons montré le rayonnement du Théâtre du Pont Tournant sur toute la région, ainsi que le travail d’inter-régionalité mis en place depuis plusieurs années. Nous avons également prouvé notre soutien aux compagnies régionales de façon probante ; en effet, sur une soixantaine de compagnies subventionnées par le conseil régional, 31 d’entre elles ont été reçu au Théâtre du Pont Tournant pour créer leur spectacle, tout au long de ces 9 dernières années. Nous réitérons notre demande d’audience auprès du président, convaincus, que seule la volonté des plus hauts élus de nos collectivités territoriales ont le pouvoir de faire évoluer concrètement la situation.

Conseil général

Nous devions rencontrer Monsieur Philippe Madrelle, président du conseil général de la Gironde, ce dernier ayant été sensibilisé sur notre situation par un de nos salariés, et choqué par les propos tenus lors de la dernière réunion quadripartite. C’est pourquoi nous avons été reçus en urgence par son cabinet. Malheureusement ce dernier, pris part un empêchement de dernière minute, n’était pas présent lors de notre réunion à son cabinet, notamment avec Monsieur Eric Desgaret et Madame Martine Faure. Nous avons également ultérieurement rencontré Monsieur Philippe Dorthe. Le conseil général est toujours aussi sensible à notre action et se montrerait prêt à augmenter les subventions si l’état et la municipalité s’engageaient à la hauteur de nos attentes.

La mairie

Monsieur Ducassou, élu à la culture à la mairie de Bordeaux « persiste à dire que Monsieur ALVAREZ et son équipe font beaucoup de choses, ce qui creuse leur déficit, car que je sache à aucun endroit au monde la billetterie n’est source de recettes significatives sauf à faire payer, ce qui n’est pas le cas ici, les places à la réalité du coût du spectacle. Ainsi, au cours des trois dernières semaines, trois représentations différentes ont été programmées ; ce qui est bien en valeur absolue mais irréaliste au sein d’une structure de quartier. Par ailleurs, Monsieur ALVAREZ et son équipe font beaucoup de choses en dehors du Théâtre du Pont Tournant et sur la même dotation budgétaire, certaines étant même d’ailleurs extérieures à Bordeaux s’agissant notamment de l’action éducative qu’ils ont à Langon et en d’autres lieux en Gironde. De telles prestations sont également sources de dépenses car nous savons tous que ce n’est pas l’Education Nationale qui compense ces dernières. »

Voici notre réponse

“Tout d’abord sur la baisse d’activité que vous préconisez, prenons, si vous le voulez bien l’exemple cité des 3 spectacles donnés au cours de ces 3 dernières semaines : ces accueils n’ont pas engendré de dépenses supplémentaires au Théâtre du Pont tournant car, comme dans la majorité de nos accueils, les contrats qui nous lient aux compagnies sont des contrats de coréalisation ; nous n’injectons pas d’argent dans la part de création des compagnies sur ce type de contrat. Que nous ayons des représentations ou non, les charges fixes restent les mêmes ( loyer, salaires des permanents, taxes diverses ). Or, ayant des représentations publiques, la billetterie est un apport bénéficiaire non négligeable. Les 3 spectacles de ces 3 dernières semaines ont été très suivis par le public bordelais (1430 spectateurs, sur 13 jours d’exploitation) et ont rapporté la somme de 12 300 €. Ces chiffres montrent bien le réalisme du rayonnement du Théâtre du Pont Tournant sur la CUB, dépassant par là-même les limites propres de notre quartier.

De plus, ces trois dernières semaines ont également permis à des diffuseurs nationaux (Dax, Roquefort, Royan, Saint-Gaudens, Paris) de venir découvrir des spectacles bordelais ; spectacles qu’ils ont d’ailleurs décidés d’acheter pour leur programmation l’année prochaine, pérennisant notre activité et celles des compagnies reçues. D’autre part, les 1111 heures d’éducation artistiques dispensées par le Théâtre du Pont Tournant l’année dernière en milieux scolaire, périscolaire et insertion sociale (sur tout le département mais également à Bordeaux) ont toutes été facturées en prestation de service. Leur coût global intègre les salaires des intervenants, les charges sociales, les frais de déplacement et un bénéfice pour la structure. Je vous rappelle que même les heures effectuées pour l’éducation nationale sont financées par le rectorat, la DRAC et pour certaines, par le Fonds européen (Projet Comenius). Nous vous rappelons également que ces actions sur le département drainent un public de parents et d’élèves sur le territoire bordelais.

Pour ce qui est du travail de la Compagnie du Théâtre du Pont Tournant, nos spectacles sont diffusés sur le territoire national et international sous forme de contrat de cession (prix global comprenant salaires, charges sociales, amortissement et bénéfice). Notre compagnie n’est pas soutenue par la Ville de Bordeaux. Et faut-il rappeler que la saison dernière, nos spectacles joués dans le XVIe arrondissement à Paris ont engendré un bénéfice non négligeable qui a permis de compenser la fragilité financière du Théâtre du Pont Tournant à Bordeaux-Bacalan. Nous vous rappelons que la subvention demandée à la Mairie de Bordeaux ne sert qu’à participer aux frais fixes du Théâtre du Pont Tournant, et que nos autres activités ne sont pas sur la même dotation budgétaire.”

Bilan provisoire

Comme vous pouvez le constater rien n’est encore garanti quant à la pérennisation du Théâtre du Pont Tournant. À ce jour nous avons reçu plus de 6000 signatures, nombre d’entre vous désirent s’impliquer dans un débat participatif et souhaitent connaître le montant des subventions alloué par les collectivités territoriales dans le domaine culturel. Vous trouverez ces chiffres en ligne sur notre site ici :

2006 : Subventions (catégorie "Communiqués de crise")

ou en téléchargement depuis cet article (.zip, 142ko ou en .pdf, institution par institution ).

Nous vous encourageons, comme beaucoup d’entre vous l’ont déjà fait, à témoigner votre soutien, vos impressions, vos idées. Les témoignages donnés par mail seront relayés à vos élus.

Toute l’équipe du Théâtre du Pont Tournant est extrêmement sensible à votre mobilisation et touchée par votre implication, nous montrant par-là même la force de notre lieu culturel citoyen.

Nous souhaitons également remercier les nombreux artistes qui nous manifestent leur solidarité non seulement par leurs courriers de soutien mais également par l’organisation de soirées de soutien au profit du Théâtre du Pont Tournant. Ces soirées auront lieu le trimestre prochain.

Nous rappelons également que le meilleur moyen de nous soutenir est de continuer à venir nombreux pour que le pluralité culturelle subsiste à Bordeaux.

L’équipe du Théâtre du Pont Tournant

PDF - 39.3 ko
Mairie Bordeaux : SUBV CULTUR 2006
PDF - 53 ko
C. Général Gironde : SUBV CULTUR 2006
PDF - 52.9 ko
C. régional Aquitaine : SUBV CULTUR 2006
Zip - 141 ko
DRAC+CR+CG+MairieBx : SUBV CULTUR 2006


Publié le 20 février 2007  par KeleK


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Théâtre du Pont Tournant
    Bilan Provisoire
    30 janvier 2016, par Sara

    The way of writing is excellent and also the content is top-notch. Thanks for that insight you provide the readers !

    venus index

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin