e-torpedo le webzine sans barbeles



Elections Présidentielles 2007 : J-23 : dommages collatéraux

Catégorie politique
Il y a (6) contribution(s).

(JPEG)

1/ Mon fils rentre de l’école, tout heureux. La maîtresse leur a appris la Marseillaise.
-  Petit coup de pouce à l’actualité ?

Sans aucun doute, et qui sent fortement l’endoctrinement tant redouté. On est en droit de supposer cependant que cette nouvelle preuve patente du vichysme régnant dans la campagne sera jugée tout à fait bénigne par les vieux militants de la tolérance, des différences, et de la liberté.

Ceux de Travail-Famille-Patrie apprécieront.

2/ Un membre lambda d’un "collectif citoyen", en réponse à l’annonce de mon texte Rêver, peut-être (voir J-24) ne veut plus recevoir mes mails et ajoute : "je m’indigne que vous ayez utilisé le listing du collectif pour une politique citoyenne pour diffuser vos diatribes verbeuses". Moi je m’étonne qu’un citoyen militant commence par envisager la fermeture de son "collectif" à tout propos mettant en cause le Pacte en peluche qui paraît lui servir d’édredon.

3/ Jean-Louis Borloo apporte pour la quatrième fois son soutien à Nicolas Sarkozy.

Simone Veil est bien contente.

source : FrancemoinsJ



Publié le 30 mars 2007  par Serge Rivron


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Elections Présidentielles 2007 : J-23 : dommages collatéraux
    1er avril 2007
    je ne vois pas en quoi le fait qu’un(e) enseignant(e) apprenne l’hymne national à ses élèves puisse être considéré comme de l’endoctrinement. Je l’ai moi même appris en CM2 pour aller le chanter lors des cérémonies du 11 novembre, il y a déjà une quinzaine d’années. Dans ce contexte électoral, cela ne peut bénéficier à aucun prétendant, puisque les différents bords s’en servent actuellement. Il ne faut pas confondre vychisme et patryotisme. La marseillaise ne renvoi pas à une période sombre de notre histoire, mais plutôt à des périodes glorieuses. Les soldats qui partaient au front à Verdun la chantaient Le seul point que l’on puisse reprocher est le caractère "guerrier" et "ultranationaliste" du texte. Mais c’est là tout l’utilité d’un hymne national, et je renvois ainsi aux paroles des hymnes des différents pays avec lesquels nous avons de très bonnes relations. De plus, nous sommes tous très heureux d’entendre notre marseillaise lors des différentes compétitions sportives, comme récemment à Melbourne. Pour que nos sportifs la chantent, il faut bien qu’il l’ai apprise.
    • Elections Présidentielles 2007 : J-23 : dommages collatéraux
      4 avril 2007, par paul

      Ben ça alors, au secours !!!

      Comment ça "on est bien content d’entendre Nos sportifs..."

      Ben non et Non

      On est quelques uns, à ne pas considérer "avoir" des sportifs, à avoir honte à chaque occasion d’obligation d’écoute de ce chant, à avoir honte de la médiocrité de sa mélodie quelqu’en soit l’orchestration : ça manque de lyrisme, sa manque d’élégance, c’est lourd et brutal...

      On est quelques uns à ne pas associer cette chanson d’ivrognes guerriers comme autre chose que sectarisme populiste familialiste capitalo-graisseux en mâle de gloire mortifère facile

      On est quelques uns à considérer que ce chant rappelle aussi toutes les envolées sanglantes et honteuses de sado-masochisme de masse historique, d’envois au massacre d’une bonne partie du peuple, envois dont on soupçonne que la finalité soit une élimination calculée d’une partie de la démographie du pays à des fins de manipullation du marché du travail et de la production... etc... etc ...etc

      On est quelques uns à se désespérer du retour en flèche des prétentions nationalistes et pseudo-patriotiques dans les discours de coureurs au podium spectaculaire de suprème élus des abrutis...

      Ce chant, c’est pire que de l’endoctrinement : c’est la publiscité à la bêtise de masse.

      Merci à Serge de le faire remarquer avec son sourire inimitable.

      Nous sommes plus rares, mais quelques uns, à refuser de faire des enfants dans un monde qui leur fait chanter de tels hymnes à la bêtise...

    • Elections Présidentielles 2007 : J-23 : dommages collatéraux
      4 avril 2007, par Serge Rivron
      Ainsi que je l’ai déjà écrit ailleurs, "La Marseillaise" ni son apprentissage par les enfants ne sont en cause dans ce qui se passe. Ce que je pointe ici, c’est l’extraordinaire (si l’on veut) coïncidence entre la putride tirade de la candidate vichyste (ne vous en déplaise), et le moment choisi par la "maîtresse" de mon fils (plaise à Dieu qu’il en connaisse un jour de plus stimulantes) pour apprendre la Marseillaise à ses élèves.
      • Elections Présidentielles 2007 : J-23 : dommages collatéraux
        6 avril 2007, par paul

        Serge

        et bien moi je pointe

        à partir de la réaction de ce lecteur de passage et à partir de la présentation des éléments de votre texte (et je me trempe dans le risque de ... plein de choses)

        qu’il n’y a pas d’extraordinaire coincidence,

        qu’Il y a même très certainement quelque chose qui lie ces deux éléments d’expression culturelle que ce chant représente quelque chose de l’ordre de l’anthropologie de ce pays,

        que cela représente donc quelque chose de radical et de pas joli joli dans les élans du peuple de ce pays : donc le chant autant que le fantasme culturel sont en cause

        et que dans un pays comme ça, j’ai honte de ce que font certaines maîtresses (sans talons hauts ni quelconque élégance malheureusement) autant que des discours des candidats de tous genre refonte du vichisme

        na même si ça risque de devenir dangeureux de le dire na et re na

    • Elections Présidentielles 2007 : J-23 : dommages collatéraux
      6 avril 2007, par Delcuse
      En effet, monsieur-sans-nom, les mômes d’une maternelle, on voit pas en quoi le fait qu’ils apprennent ce merveilleux chant qui exulte le sang, le meurtre, la haine, serait de l’endoctrinement. D’ailleurs, c’est comme le port d’une croix chrétienne sur la poitrine, franchement, en quoi ce serait un signe ostensiblement religieux ? Quant à "nos" sportifs, il faut bien reconnaitre que c’est bien la seule chose qu’ils sont capable d’apprendre par coeur, puisque le reste de leur temps est consacré à la pratique de leur sport, cette activité sexuelle qui excite leurs muscles, dans l’espoir de faire mouiller les spectateurs et les spectatrices (j’oublie pas le féminin, puisque c’est à la mode). Monsieur-sans-nom, votre réponse est si caricaturale qu’elle m’a fait bien rire. Avouez que c’est déjà pas si mal, à notre époque où la Marseillaise s’accompagne aussi des bruits de bottes et de fusils d’assaut.
  • Elections Présidentielles 2007 : J-23 : dommages collatéraux
    30 janvier 2016, par Sara

    The way of writing is excellent and also the content is top-notch. Thanks for that insight you provide the readers !

    john barban

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin