e-torpedo le webzine sans barbeles



Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle

Catégorie politique
Il y a (8) contribution(s).

(JPEG) Le dérèglement climatique est une urgence parce que "la santé est un pré-requis à toute économie" confiait ce matin un chercheur du Giec qui a participé à la remise d’un rapport édifiant sur l’effet de serre.

Il convient de méditer cette phrase lâchée sans cynisme mais qui résume une préoccupation dont il faudra bien se saisir sans tarder au lieu de faire des litanies, des prosopopées, des effets de manche des baise-main à Madame Chirac.

Quel que soit le candidat élu, s’il ne manifeste pas un peu d’attention à cette question essentielle, s’il ne répond de la manière la plus énergique à cette question, le gaz carbonique aura raison tant de la recherche du profit à tout prix que du Grand Soir de la révolution.

C’est la question numéro un qui n’attend pas et qu’il convient désormais de mentionner en tête de liste, numéro un, dans l’ordre "juste", sur les inventaires à la Prévert (ou les listes de commissions) qui deviennent les programmes de nos apprentis présidents.

Tête de liste avant la réforme de l’Ena, des plans Marshall pour les familles, des smic à 1500 brut ou net, de l’abolition des trente cinq heures, des drapeaux français dans les cuisines...

Il faudra s’en préoccuper avec Hulot ou sans lui, avec les Verts (qui ont passé trop de temps à l’oublier) ou sans eux.

C’est une question qui nous intime le consensus, qui interdit toute indécision. C’est une question de vie ou de mort. Ne pas y répondre sera un indicateur.

Nos sociétés sont-elles mues par l’instinct de mort, définitivement inconscientes et sucidaires ou porteuses d’un espoir, celui d’échapper à toutes les asphyxies ?

Source : FrancemoinsJ



Publié le 6 avril 2007  par Jean-Laurent Poli


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle
    6 avril 2007, par paul

    Cher Jean-Laurent

    Moi je ne doute pas que nos sociétés soient inspirées par un instinct de mort, de crainte de l’univers non anthropomorphe, de peur de tout ce qui jouit de la vie en dehors des murs paranoïaque de la "cité".

    confère les très nombreux travaux de la plupart des anthropologues et en particulier ceux de rené girard avec "la violence et le sacré", mais aussi les travaux de freud et de la plupart des physcomachintrucmuches : c’est beau l’inspiration des sociétés humaines !

    Bref pour répondre à votre crainte, il y a, si ma mémoire ne se trompe pas trop de durée, plus de vingt ans que James Leakey expliquait dans un ouvrage du même titre ce qu’est la sixième extinction globale sur cette planète.

    On ne connait pas de façon très sûre les causes des précédentes extinctions. Mais celle-ci, nous pouvons l’observer tous les jours et elle n’affole personne, tout le monde s’en fout de façon totalement hypocrite en rejetant la cause ailleurs qu’au mode de vie de chacun.

    Combien consommons nous, multiplié par les milliers de lecteurs et d’usagers, pour notre simple dada d’écriture militante sur le net ?

    Combien et comment votre consommation d’énergie et votre implication dans le système de consommation capitaliste augmente-t-il dès lors que vous n’êtes plus célibataire et que vous avez pondu des mômes ?

    pan z’êtes mort !

    Vous allez me dire que l’instinct qui vous pousse à procréer est le contraire d’une pulsion de mort :

    je vous réponds que non

    et que dans le cas de l’espèce humaine, au contraire des autres espèces animales à cognition complexe où quand les conditions deviennent difficiles on ralenti sa procréation, chez les humains, plus les conditions sont catastrophiques, plus on est angoissé et plus on fait des mômes pour se rassurer, comme si l’on était devant un agresseur dont on se protégeait en mettant entre soi et le danger un moutard. (c’est un truc existant à la base de réactions de protection sociale chez la plupart des primates)

    Ben là, dans le cas de l’espèce humaine, l’inconscient qui a honte de son inconscience suicidaire et qui est effaré

    (comme vous l’êtes certainement à la lecture de mes lignes délirantes pour n’importe quel digne père de famille)

    des conséquences de son mode de vie paranoïaque, destructeur de tout ce qui lui semble ombre incontrôlable, l’inconscient donc, ce con, se rassure en fabricant du capital de revalorisation de soi, du capital de puissance positive de son "essence", et se met à niquer des gosses qui vont mêmes se révolter pour faire encore pire que les ayeux...

    sauf chez les iks où en temps de famine, on bouffe les mômes...

    vive l’espèce humaine qui n’est inspirée que par de l’égoïsme angoissé !

    bonne continuation à vous...

    moi je regarde mes jours passer, sachant n’avoir rien à faire dans ce monde que d’attendre ma propre mort physique.

    la sixième extinction est aussi la seule possibilité de défense de la vie contre l’espèce humaine... c’est radical comme solution !

    la terre est belle sans les regards des humains et elle continuera de tourner sans eux !

    na !

    • Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle
      7 avril 2007, par Poli
      Un seul détail : je n’ai pas d’enfants !
      • Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle
        7 avril 2007, par Delcuse
        Faut admettre que Paul, il manque pas d’humour. Celà dit, il rappelle les traveaux de leary sur l’extinction du vivant. En effet, il semble que la Terre a traversée plusieurs extinctions du vivant sur sa surface. Etonnant, non ? Je pense que ceci devrait inviter à la réflexion. Au temps de Montaigne, la peste a fait de tel ravage, que l’espèce humaine a bien faillie s’éteindre, du moins, de ce côté-ci de l’Océan. Aujourd’hui, l’avantage, c’est que le risque d’extinction n’est pas naturelle, mais carrément provoqué par une bande de malades, que seul l’âppat du gain et l’orgeuil semblent motiver. Car, il faut dire que c’est pas l’homme, mais des individus précis, que l’on peux nommer, qui font courrir tous les risques à l’ensemble de l’humanité.
      • Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle
        7 avril 2007, par paul
        Je vous félicite : vous aurez une médaille !
        • Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle
          8 avril 2007, par paul
          je précise, j’enfonce, je vautre, pour qu’y ait pas de confusion : les félicitations c’était pour la précision de jean-laurent qu’a pas de chtards !
          • Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle
            8 avril 2007
            Merci Paul !
            • Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle
              8 avril 2007
              Je vous en prie
  • Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle
    30 janvier 2016, par Sara

    The way of writing is excellent and also the content is top-notch. Thanks for that insight you provide the readers !

    venus factor review

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin