e-torpedo le webzine sans barbeles



Elections Présidentielles 2007 : J-18 : des bagnoles et des banques

Catégorie politique
Il y a (2) contribution(s).

(JPEG)

Le Front Nat, par la voix de Bruno Gollnish, racole du côté des conducteurs, parlant de "la persécution des automobilistes" et dénonçant, en vrac, le permis à points qui mène à la "mort sociale" des contrevenants, le taux d’alcoolémie autorisé, trop faible et plus bas qu’en Allemagne, la limitation de la vitesse sur autoroutes et "l’infantilisation des Français" provoquée par ce type de mesures.

Evidemment, toute la presse d’actualité bien-pensante (c’est à peu près un pléonasme, je prie qu’on m’en excuse) de se récrier à ce discours.

Eh bien ! moi pas.

Ce n’est pas parce que ces propos n’émanent, hélas, que du Front National, avec l’évident calcul que cela suppose, qu’il faut enterrer un vrai, un immense débat de société.

La dénonciation de l’infantilisation des automobilistes, comme celle de toutes sortes de catégories d’usagers dont nous sommes tous peu ou prou, et le racket éhonté auquel nous sommes de plus en plus confrontés sur des points souvent bénins de nos comportements sociaux, quand d’autres bien plus inquiétants passent complètement à l’as non seulement de toute répression, mais de toute condamnation morale, ne me paraît pas un discours pouvant être, comme les problèmes des cités naguère, abandonnés au Front National et à l’exaspération moutonnière des Français.

Je reviens d’un pays où celui qui osait dire que la "ghettoïsation" des banlieues poserait inévitablement de graves problèmes était taxé de racisme. Je reviens d’un pays où il était interdit de supposer que les "classes populaires" pourraient un jour transférer leurs bulletins de vote du PC au FN. Je reviens d’un pays qui méprisait "l’inculture Bof", les "gros cons moustachus à casquettes", leurs rêves de confort étriqué et leur xénophobie. On voit le succès que ce genre d’aveuglements a provoqué : le FN est le premier parti de France en voix ; le pays entier est aux prises avec la montée des communautarismes de tous accabits ; les émissions les plus regardées, les plus commentées et les plus suivies sont d’horribles life-shows qui caressent le chaland dans tout ce qu’il a de plus geignard, de plus empathique aux rêves de fric et de victimisation.

Mais surtout, ne nous arrêtons pas en si bon chemin, continuons : le FN dénonce l’infantilisation des citoyens, c’est donc qu’il a tort, le vilain démagogue ! NON, il n’est pas infantilisant du tout d’interdire pour le bien de tous et chacun la consommation du tabac. NON, il n’est pas infantilisant d’obliger tous les propriétaires de bassins privés à installer des barrières de protection autour. NON, il n’est pas infantilisant d’interdire les toboggans de plus d’1m80. NON, il n’est pas infantilisant d’obliger le port du casque en moto, en vélomoteur, et de nous répéter qu’il vaut mieux en mettre un lorsqu’on roule à vélo. NON, il n’est pas infantilisant d’enlever son permis de conduire à un cycliste qui roule dans une voix de bus la nuit. NON, il n’est pas infantilisant d’obliger les occupants de n’importe quel véhicule à porter une ceinture de sécurité. NON, il n’est pas infantilisant d’interdire la baignade à marée haute sur certains spots de la côte atlantique. NON il n’est pas infantilisant d’interdire aux communes de laisser à disposition des passants aucun site de baignade sans surveillance. NON il ne sera pas infantilisant d’exiger bientôt que tout promeneur du dimanche se ballade avec une balise Argos et deux mois de provisions de batteries de téléphone portable ! C’est pour notre sécurité, on nous le dit, pour notre bien-être, notre santé. Et comme on est des adultes, il est tout à fait responsable que nous l’assumions jusqu’au bout, jusqu’à accepter d’être harcelés d’amendes pour infraction à des vétilles qui n’engagent précisément que notre responsabilité personnelle.

En revanche, lorsqu’un potentat accule une banque nationale à la ruine, il est naturel qu’on le nomme bien vite à un poste moins exposé et si possible plus juteux, comme il est naturel que chacun d’entre nous, citoyens non infantilisés, soyons sollicités sur nos deniers responsables personnels pour payer la facture qu’il a laissée derrière lui !

Les banques, justement !

Pour la première fois de toute sa campagne, Ségolène Royal a dénoncé hier un vrai scandale, et proposé de vraies mesures pour limiter leur exorbitant privilège. Espérons que le vainqueur de l’élection reprendra quelques-unes de ces bonnes idées à son compte, car Ségolène Royal va perdre. Je crois qu’elle le sait à présent, en tout cas elle le laisse fortement entendre et voir, il n’est que de regarder sa prestation lors de l’annonce hier de son dernier fascicule programmatique.

Source : Francemoinsj



Publié le 6 avril 2007  par Serge Rivron


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Elections Présidentielles 2007 : J-18 : des bagnoles et des banques
    30 janvier 2016, par Sara

    The way of writing is excellent and also the content is top-notch. Thanks for that insight you provide the readers !

    venus factor review

    • Elections Présidentielles 2007 : J-18 : des bagnoles et des banques
      28 juin 2016, par kathybrunt
      Thanks on your marvelous posting ! I certainly enjoyed reading it. I will remember to bookmark your blog and will eventually come back from now on. I want to encourage that you continue your great writing, have a nice day assignment help company
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin