e-torpedo le webzine sans barbeles



Elections Présidentielles 2007 : J-10 : le vote inutile

Catégorie politique
Il y a (5) contribution(s).

(JPEG) La dernière semaine de campagne arrive et avec elle, vraisemblablement, une nouvelle succession d’appels au "vote utile".

Jamais depuis longtemps l’ignoble appel au "vote utile" aura autant marqué une campagne présidentielle en France. C’est assurément le vote le plus bête et le plus moutonnier qui soit, puisqu’aussi bien chaque candidat peut à son tour y appeler, et que ceux qui pensent efficace de s’y abandonner se positionnent comme les premiers dindons d’une farce politico-médiatique que chacun ne cesse de dénoncer et dont tout le monde voit bien que la France souffre chaque fois un peu plus.

Pourtant, ce contre-vote, ce rebut de vote, dont la justification est à l’exact antipode de la raison citoyenne fondatrice de la pensée démocratique, ce déchet de vote uniquement fondé sur la peur, est en passe de triompher. Que veulent dire, en effet, ces sondages de plus en plus cohérents, et qui montrent d’une part que les deux poussahs médiatiques rassembleraient plus de 55%, lorsque d’autres sondages, tout aussi nombreux et cohérents, montrent que les programmes desdits poussahs sont jugés "peu réalistes", "incohérents", "démagogiques", "sans vraie vision"... ?

Quand la personnalité des mêmes et toujours poussahs est très majoritairement traitée de "faible", de "maniaque", d’"inculte", de "dissimulatrice"... ?

De surcroît, on ne peut même plus justifier ce "vote utile" par rapport au repoussoir Le Pen.

D’une part, Le Pen n’a pas l’air de menacer grand monde au premier tour, et surtout pas celui qui serait contre lui au second si par incroyable ça devait recommencer comme en 2002.

Surtout, Sarkozy et Royal ont tenu tout au long de la campagne un discours largement autant, sinon plus vichyste que celui du vieux leader frontiste.

Dans ce contexte, le seul résultat du "vote utile", s’il a bien lieu, sera de montrer que la France est encore plus indécrottablement conservatrice que jamais.

Un signe fort, n’en doutons pas, qui justifiera cinq ans d’immobilisme supplémentaire.

-  Source : FrancemoinsJ



Publié le 12 avril 2007  par Serge Rivron


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Contre Sarko !
    13 avril 2007, par FredSud37

    (.....) L’option Sarkozy, c’est le choix de la confrontation sociale, la préparation des chocs sociaux qui ne peuvent que résulter de l’accélération de la contre-réforme libérale et des résistances sociales qu’elle entraînera. Alors, face à cette Droite dure, de nombreux électeurs peuvent être tentés par un "TSS" (Tout Sauf Sarkozy), d’un vote "utile" dès le premier tour contre Sarkozy, en faveur de Royal, voire de Bayrou. Ces réflexes n’entraîneraient que de nouvelles désillusions. Comment combattre une Droite dure avec une Gauche molle ? Comment répondre à la brutalité des attaques patronales et de celles de Sarkozy avec un PS et une Gauche qui acceptent le capitalisme libéral ? Les classes populaires n’ont pas une Gauche à la hauteur des enjeux de la situation. S’il ne restait plus, contre Sarkozy et Le Pen, qu’une Gauche sociale-libérale, cela favoriserait considérablement les attaques patronales. Contre la Droite dure, il faut une Gauche de combat, une Gauche qui n’hésite pas à s’attaquer au système capitaliste, une vraie Gauche, une Gauche 100 % à Gauche. Celle d’Olivier Besancenot !

    Extrait de "Contre Sarko votez Besancenot", François Sabado, le 06 avril 2007.

    • Contre Sarko !
      13 avril 2007
      bah voyons ! ressuscitons staline ce serait plus drôle encore que ce brave postier naîvement scotché à des discours auxquels plus personne ne peut raisonnablement adhérer depuis plusieurs décennies. réveillez-vous !
      • Confusion
        15 avril 2007, par Delcuse
        Je crois bien qu’il ne faut pas confondre Besanceno et Staline, ne pas confondre l’urss des années trente, et la franchouillie capitaliste d’aujourd’hui. L’anachronisme oriente toujours vers de fausses conclusions. Pareil pour Sarko, qu’il ne faut pas confondre avec Hitler. Bref, il faut situer les personnages dans leur époque, si on veux faire une critique efficace.
    • Contre Sarko !
      21 avril 2007, par marcantonin
      En effet, l’avenir de Besancenot est assuré : il plafonne à 4 % d’intentions de vote et n’ira pas au-delà. Alors vive Besancenot le futur ex candidat du premier tour avec son solide passé de gauche extrème à 100%. Il faudra, pour le consoler, lui chanter une version modifiée des " marionnettes" : " Ainsi font font les petites marionnettes,... un p’tit tour et puis s’envont."
  • Elections Présidentielles 2007 : J-10 : le vote inutile
    30 janvier 2016, par Sara

    Thanks a lot for sharing. Keep blogging.

    venus factor system

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin