e-torpedo le webzine sans barbeles



La mort tragique et mystérieuse
d’Elliot Smith

Catégorie Musique
Il y a (45) contribution(s).

(JPEG) La mort survenue le 21 octobre 2003 à l’âge de 34 ans d’Elliot Smith est une immense perte pour le monde de la musique. Triste destin que celui de cet auteur-compositeur exceptionnel et qui n’a pas eu (ou n’a pas voulu )la reconnaissance du public.

Originaire du Nebraska, fils d’un psychiatre et d’une chanteuse qui ont divorcé assez tôt, il est élevé par sa mère et attend patiemment sa majorité pour partir vers Portland rejoindre son père.

Il forme un groupe punk the Heatmisers avant de se lancer dans une carrière solo en 1994 avec un premier album, le très confidentiel roman candle.

Suivra bientôt en 1995, l’album éponyme "Elliot Smith" puis Either /or en 1997 .

Ses chansons folk et mélancoliques reflétant un évident mal de vivre et un sentiment de mal-être profond.

Toujours en 1997, le réalisateur Gus van Sant lui demande de composer la musique de son nouveau film "will hunting".

Il sera nominé aux oscars pour la meilleure musique de film. Il ne remporte pas la statuette mais joue lors de la cérémonie. Repéré alors par le label Dreamworks dirigé par Steven Spielberg, il signe avec ce nouveau partenaire et sort X.O en 1998, disque qui va être encensé par les critiques musicaux de chaque coté de l’Atlantique .

L’album suivant figure 8 paru en 2000 sera malheureusement en demi-teintes

et l’artiste semble ne pas s’adapter au succès.

En 2003, en tout début d’année lors d’une conférence de presse il avoue ses problèmes d’alcool et de drogues et le combat qu’il mène contre les dépendances qui ruinent sa vie au quotidien.

Quelques semaines plus tard, il se suicide en se poignardant avec un couteau de cuisine dans l’appartement qu’il partage avec sa petite amie.

Il est encore vivant lorsque les secours arrivent et retirent la lame enfoncée dans sa poitrine mais le chanteur décède durant son transfert vers l’hôpital sans avoir repris connaissance.

En janvier 2004, L’enquête de la police signifiera qu’elle ne peut conclure avec certitude à un suicide et que sa mort pourrait tout aussi bien être un assassinat.

Entre temps sortira basement on the hill un superbe album composé de démos et d’inédits témoignage ultime d’un artiste tourmenté et magnifique et dont la mort reste un mystère.




_



Publié le 13 avril 2007  par Jimbo


envoyer
commenter
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin