e-torpedo le webzine sans barbeles



Elections Présidentielles 2007 : J-O c’est le cas de dire

Catégorie politique
Il y a (7) contribution(s).

C’est fait : Sarko et Ségo.

(JPEG)


Illustration Rozor

La gauche n’existe plus en France, juste un populisme vichyste contre un populisme moderniste.

5 ans pour rien. Dommage.

Postant ce billet d’humeur à 19h58 et ne voulant pas braver trop fort l’interdiction, je me permettrai d’ajouter du commentaire un peu plus tard. J’ai la télé à r’garder, non mais !

22h15, c’est bon, arrêtons le sottisier. Cette élection qui entérine au fond tant de bouleversements - ce que tout un chacun a à peu près reconnu ce soir - n’a pas changé une chose : la cécité à peu près totale des commentaires, une fois quelques évidences passées.

Il y a en effet, non pas seulement deux, ni trois, mais quatre vainqueurs de ce scrutin :

1. la démocratie : tout le monde l’a dit, pas besoin de s’étendre. Le taux de participation démontre que les Français ont envie de s’impliquer. Le tout est de savoir si ça durera, et à quel prix - ça, on n’en n’a pas du tout parlé.

2. Nicolas Sarkozy : la gauche a essayé d’éluder ce constat-là, on voit bien pourquoi. Mais on dira ce qu’on voudra, réunir plus de 11 millions de voix après avoir été moqué, diabolisé, pourri, vilipendé, délaté, harcelé de dénonciations (parfois calomnieuses) écrites, rimées, chantées, taguées, interviewées masquées pendant plus de 5 ans, c’est effectivement un énorme succès - et un évident et inquiétant pied-de-nez à une certaine manière élitaire de concevoir la démocratie.

3. François Bayrou : c’est sans conteste le grand vainqueur de cette élection, ne serait-ce que parce que c’est lui qui était le moins attendu il y a encore 6 mois. Il l’est encore plus si l’on regarde l’évidence, à savoir qu’il a réuni 7 millions d’électeurs alors qu’il était massivement donné par tous les camps et la presse unie comme LE vote inutile, LE vote qui risquait de faire capoter la gauche, LE vote qui risquait de faire passer Le Pen. Les Français sont peut-être un peu moins veaux qu’on ne l’a dit... La seule, l’énorme question qui se pose : -n’étant plus en lice pour le second tour que pourra-t-il faire de sa victoire ?

-  Parviendra-t-il à l’inscrire durablement dans le paysage politique français sans ?

-  Par le jeu de quelles circonstances, s’il ne veut pas la dénaturer ?

4. Jean-Marie Le Pen : ça n’a apparemment crevé les yeux de personne, et pourtant ça les crève : à plus de 11% des voix, alors qu’il était, pour la première fois depuis 20 ans, mis en ballotage sur ce "vote protestataire" qu’on pensait être son fonds de commerce et dont on on faisait semblant de croire qu’il était la raison principale de son succès électoral, il démontre que son électorat extrémiste est extrêmement nombreux et solide.

Et puis, il y a une grande perdante, comme je le sussurais peu avant 20h :

la France, qui en reprend fatalement pour 5 ans entre immobilisme et dangereuse division, quel que soit le résultat du second tour.

Il continuera de flotter sur la marmite un air redoutable de guerre civile. Ceux qui ont tant poussé à cet absurde vote utile qui a triomphé, et qui va les maintenir en place (hourrah !), auront au moins la satisfaction de pouvoir vendre leur bibine en guettant, avec la viligilence citoyenne qu’on leur connaît, les prolégomènes de l’explosion annoncée.

-  FrancemoinsJ



Publié le 23 avril 2007  par Serge Rivron


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Elections Présidentielles 2007 : J-O c’est le cas de dire
    23 avril 2007, par Delcuse
    Il est bon de rappeller que la Gauche a été anéanti par Mitterand, au lendemain de 1981. Mitterand a su liquider le pcf, organiser le spectacle du fn, sans lequel un Lepen n’existerait peut-être pas aujourd’hui, afin de produire une fausse opposition, casser les mouvements insurectionnels (par exemple,la façon dont a été piégé Action Direct), supprimé le sigle QHS, mais pour renforcer et construire des prisons (le programme des 4000) réduit les droits assedic (à l’époque, 80% du salaire pendant des années, les remplacer par le rmi, supprimé les radios libres, pour les remplacer par l’ouverture de la bande fm aux radios commerciales, supprimé la loi de 48 qui protégeait vraiment les locataires des apparts vêtustes, etc... etc...)Mais, comme le dit justement Jean Cassou, "La mémoire est courte." Le résultat se lit aujourd’hui.
    • Elections Présidentielles 2007 : J-O c’est le cas de dire
      16 février 2016, par bingdex
      Great piece ! I have actually frequently thought of this free credit reports from all 3 bureaus subject. You’ve definitely put a tremendous amount of thought and study into developing this extensive grants for single mothers article. You presented and argued lots of facets I had actually ruled out. Well done. Do you plan on composing a scholarships for women one ? Iris
  • Elections Présidentielles 2007 : J-O c’est le cas de dire
    23 avril 2007, par paul

    C’est effectivement triste comme constat et il fallait s’y attendre. Je disais à l’un de mes correspondants (serge ou gilles) que le peuple français n’avait jamais été de gauche depuis longtemps, qu’il était resté profondément féodal, égoïste et narcissique, concurrenciel, jaloux...

    et comme je le disais dans une autre réaction sur bellaciao, qu’est-ce qu’on fait maintenant contre tout ça ?

    Mais là c’est contre un peuple de droite qu’il faut se battre pour les "faire prendre conscience" de leur égoïsme crasse, de leur bêtise et de leur méchanceté.

    et que ce n’est pas avec de tels élans et motivations que l’on gère un pays.

    au contraire, on enfonce l’économie générale et l’esprit de concurrence et de jalousie induit un appauvrissement généralisé.

    le pays est en train de s’enfoncer : avec ce peuple de droite, c’est d’abord la consommation des ménages qui est détruite, puis l’investissement des entreprises et donc toute la machine économique qui s’effondre

    il faut se battre contre le peuple de droite qui est autodestructeur.

    Il faut mettre en évidence les mécanismes psychosociaux de concurrence et d’envie, de désir mimétique, qui induisent cette triste identification du peuple de droite au candidat représentant la folie de l’ambition égoïste et narcissique de l’inommable !

    alors résister certainement, mais avec de nouveaux discours plus "déracineurs" des mécanismes culturels et anthropologiques qui conduisent le peuple à l’autodestruction de leur nation par refut de leur état, de la nécessaire solidarité consciente qui doit prévaloir dans le choix et mécanisme d’application de règles de vie communes.

    Il faut aussi se battre contre la quasi béatification dont jouissent les moyens de propagande télévisuels ayant bêtifié considérablement les population, les hypnothisant et les transformant en zombis ou marionnette de leurs désirs les plus veules

    donc commencer par foutre en l’air le maximum de téléviseurs et empècher autant que faire se peut le fonctionnement des distributeurs...

  • Elections Présidentielles 2007 : J-O c’est le cas de dire
    23 avril 2007, par acard

    Bonsoir,

    Un arrangement copain-coquin a permis à N.Sarkozy de draguer les électeurs de J.M.Lepen et à F.Bayrou de récupérer les déçus du socialisme, les indécis du centre mou et la masse des braves gens qui ne comprennent pas grand chose à la politique.

    Je suis heureux que Ségolène Royale talonne N.Sarkozy avec 26%.

    J’espère que le peuple de France saura se mobiliser, pour chasser du pouvoir la Droite la plus dure, la plus inféodée au monde de l’argent, aux requins de la finance, aux princes profiteurs grands patrons du CAC40, la Droite soutenue par les médias inféodés comme TF1 et ses présentateurs vedettes C.Chazal, P.P.D.A et J.P.Pernaud, qui veulent plaire bien sur à leur patron M.Bouygues. Il s’agit notamment des patrons comme N.Forgeat et J.M.Messier qui plombent-leurs entreprises et partent avec la caisse, avec la bénédiction de leurs complices des conseils d’administration, des riches qui trahissent la France en résidant et plaçant leur argent dans les paradis fiscaux Suisses, Monaco, les Iles Anglo-Normandes, etc.

    Une Femme Présidente c’est vraiment un grand changement.

    Elle est capable de gouverner avec raison, avec autorité, avec son intelligence, mais aussi avec son cœur, pour une France forte, éthique, solidaire. Elle est capable de relancer la construction européenne, de convaincre A.Merckel d’orienter la politique de l’Europe vers plus de justice sociale dans le cadre d’une Union autonome, forte et cohérente.

    Je suis un citoyen retraité, qui se souvient que ses grands-parents et ses parents ont eu faim, ont eu froid pendant les longues grèves de l’histoire sociale. Je n’admets pas que le peuple de France se voit spolié de ses acquis sociaux et de son patrimoine industriel. Je n’admets pas que les entreprises délocalisent alors qu’elles font des bénéfices. Je n’admets pas le jeu de poker menteur de la mondialisation et les délocalisations boursières. Je n’admets pas que la sécurité des français, bien sur nécessaire, soit obtenue par des méthodes totalitaires à la Big brother. Mobilisons nous pour convaincre nos amis et relations du danger de voter N.Sarkozy, trop autoritaire et trop colérique pour assumer la fonction suprême et combien noble de Président de la France des lumières, des droits de l’homme et du citoyen, héritière des philosophes grecs qui aspiraient à la vie belle et bonne des citoyens de la cité.

    • Elections Présidentielles 2007 : J-O c’est le cas de dire
      24 avril 2007, par Serge Rivron

      Première chose, monsieur "achard" : quand on milite aussi à donf que vous, on essaye d’orthographier le nom de sa candidate comme il faut - c’est "Royal", pas "Royale".

      Pour le reste, je vous laisse à votre bonheur et à vos confitures de CAC40-Chazal-PPDA-Pernaud-Forgeat-Messier, auxquelles je vous suggère de rajouter Fogiel-Ardisson et même, je suis prévenant, Cohn-Bendit-Baroso-Bush-Poutine-Bouygues et qui vous voudrez - nous risquons d’être à peu près d’accord et même, je pense être capable d’ajouter des noms que vous n’oseriez prononcer et dont je me fais fort de vous démontrer la connivence secrète avec les autres.

      Votre petit couplet du "citoyen retraité, qui se souvient que ses grands-parents et ses parents ont eu faim, ont eu froid pendant les longues grèves de l’histoire sociale" en revanche, m’a laissé quelque peu dubitatif. D’une part, on me l’a déjà servi à peu près 500 fois en deux mois de blog. D’autre part, pendant les longues grèves de l’histoire sociale, mes parents à moi avaient dans les 7 à 10 ans, et en ont pas mal chié aussi. Ils ne m’en ont pas moins appris une pudeur, une humilité et un sens du doute qui m’empêchent aujourd’hui de me revendiquer démagogiquement de souffrances que je n’ai pas connue pour justifier des choix que j’estime de mon devoir d’épargner à mon prochain.

      Tout ça pour dire que votre appel convenu à la mobilisation pour la victoire de votre héroïne acariâtre et incompétente ne me fait ni chaud ni froid. Espérez-la s’il vous plaît, mais ne grimez pas vos compulsions de raisons qui sentent plus fort le moisi que le plus délétère de mes cauchemars.

      http://francemoinsj.canalblog.com

    • Elections Présidentielles 2007 : J-O c’est le cas de dire
      24 avril 2007, par paul

      Moi aussi je vais voter sans hésitation pour la madame.

      Mais pas parce que c’est une femme car là ça craint un max comme arguiment : depuis quand un choix politique, un choix de stratégie, un choix d’éthique se devrait d’être meilleurs sur son déterminisme ou sur un qulconque déterminisme sexuel ou biologique ? c’est précisément ce genre d’ethnométhode d’attribution de sens et de comportement que je fuis et que je trouve terrorisant dans les groupe soutenant l’affreux et c’est précisément à cause de ce genre d’argumentation que l’affreux est pire que la madame.

      moi j’ai peur de ne rien pouvoir retrouver d’une manière ou d’une autre avec l’affreux après 6 ans de chômage du à la politique de valorisation de la loçi des plus cons...

      alors

  • Elections Présidentielles 2007 : J-O c’est le cas de dire
    30 janvier 2016, par Sara

    I always love visiting your site... Thanks for the wonderful read.

    the venus factor free download

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin