e-torpedo le webzine sans barbeles



Elections Présidentielles 2007 :
Les Thénardier DEHORS !

Catégorie politique
Il y a (7) contribution(s).

(JPEG) A l’heure où Monsieur Sarkosy a gagné haut la main les Elections Présidentielles 2007- grâce à son tour opérator du troisième âge, savamment méritant, boosté par un programme réputé libéral, au gant de fer autoritaire- la Gauche, laminée, entonne son oraison funèbre.

Je salue ici la performance du Monsieur, petit par la taille mais grand baratineur invétéré qui a réussi par son intelligence, son charisme et sa force de persuasion à se hisser au rang du Président de la France. Pays réputé berceau des Lumières.

A l’heure où les artistes boutiquiers, en transes patriotiques, fêtent leur héros et chantent tel Enrico Macias « Ah, qu’elles sont jolies les filles de Sarkosy... » ou comme Jeane Manson « Oh happy day... when Nicolas ’s borned... » avec pour mot d’ordre de respecter les vaincus, la Gauche, terrassée, tourne de l’oeil.

Il est grand temps que le parti socialiste libère la rose prise en otage par le couple Thénardier -s’il veut retrouver sa crédibilité et son honneur perdus- et entame une introspection profitable.

La virginité de la rose, sans coutures. La Gauche, n’étant ni la Droite, ni le Centre. Pour une meilleure visibilité de la Lutte des classes.

Madame Ségolène Royal, deux fois aidée dans les urnes par le vote utile pour le premier tour et le vote par défaut, pour le second tour, vient d’administrer le coup de grâce. Un score au-dessous de nos pires cauchemars. Elle garde néanmoins, précieusement, ce sourire « tant habité » du début de sa campagne.

« Tous ensemble...Tous ensemble...Tralalalalère... »

et clame que c’est une victoire.

Contrairement à ses incantations distillées tout au long de sa campagne, elle ne sait pas marcher sur l’eau, ne multiplie ni les petits pains, ni les poissons, elle a su juste pousser une colère surjouée lors d’un débat-clef, sans réussir à rassembler les indécis ou les puristes. Brouillant les cartes, en louchant vers des familles incompatibles, en un grand écart arithmétique fatal.

Plus de 7 millions de précaires en France qui attendaient un signe fort de la Gauche et qui n’ont eu qu’une peau de chagrin à se mettre sous la dent.

Cette population fragilisée est la première cible -corvéable à souhait- du nouveau gouvernement qui prétend la soumettre, parce-que

« s’il y a des droits, il y a aussi des devoirs... »

Entendez ! Tu as une obole, mais tu astiques les latrines du Medef...

Donnant, donnant.

-  C’est çà, l’égalité des chances, l’avenir souriant ?...

Cette population aujourd’hui orpheline attend d’être défendue par une Vraie Gauche solide, unie et solidaire.

C’est notre chantier futur. La résistance est en route.

Le peuple qui souffre doit trouver une maison aux fondations indestructibles. Retroussons nos manches et construisons cette Gauche tant rêvée.



Publié le 7 mai 2007  par franca maï


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Elections Présidentielles 2007 :
    Les Thénardier DEHORS !
    7 mai 2007, par Cypher

    "une Vraie Gauche solide, unie et solidaire"

    Mais qui est réellement en mesure de constituer cette Gauche là, à part Ségolène Royal ? Les fameux éléphants n’ont à leur actif que critiques et dénigrements. D.S.K. et Fabius n’ont qu’une seule ambition à proposer au peuple français : la leur.

    Ces derniers, n’ayant pas encore accepté le fait que les militants plébiscitent Ségolène Royal, tenteront tout pour lui ravir la place, et ne feront à aucun moment avancer la réforme nécessaire de ce parti.

    Pourtant, quoi de mieux qu’un petit comptable relifté, ou un ministre toujours éclaboussé par un sang contaminé ???

  • Elections Présidentielles 2007 :
    Les Thénardier DEHORS !
    7 mai 2007, par Serge Rivron

    Il est grand temps que le parti socialiste libère la rose prise en otage par le couple Thénardier -s’il veut retrouver sa crédibilité et son honneur perdus- et entame une introspection profitable.

    Excellent article Franca, même si je n’en partage pas la leçon. La "gauche socialiste" explose, et j’en suis pour ma part réjoui, au sens où premièrement je répète depuis 20 ans qu’elle n’a pas à se parer du nom de gauche, et où d’autre part, à force qu’elle ait imbibé le débat culturel et politique français, en tant que pensée dominante et excommunicatrice depuis près d’un siècle, elle mérite le sévère mais peut-être salutaire retour de bâton que le peuple français dans sa majorité vient de lui infliger. Salutaire ? VRAIMENT, JE NE VEUX PAS M’AVANCER TROP LÀ-DESSUS, car effectivement on peut aussi redouter le pire. Mais en toute hypothèse, le rejet démocratique de cette égérie du vychisme et de sa clique de carriéristes caviardeux crée un fantastique appel d’air, et un véritable espoir de renouveau pour notre pauvre pays bien mal en point. A tous ceux qui refusons de sombrer dans le délire pathétique qui a encadré de miasmes délétères un débat lui-même pauvre et peu reluisant, de faire que ce 6 mai finisse par apporter à notre "cher et vieux pays" tout le bien dont il est capable.

    Et par pitié, arrêtons les imprécations vengeresses, les peintures de rappels historiques surranés et les haches paranoïaques !

    En attendant, bravo pour cette image hilarante et magnifique de justesse : "le couple Thénardier".

    http://francemoinsj.canalblog.com

  • Elections Présidentielles 2007 :
    Les Thénardier DEHORS !
    7 mai 2007, par paul

    M’enfin les enfants réveillez-vous !

    L’innommable a été choisi par les fran.c.. parce qu’il les représente au mieux de leurs fantasmes et bientôt ils pourront s’entre déchirer comme leurs récents ancètres et se dénoncer pour délits de non mimétisme grégaire local à tout berzingue, ils pourront regarder le voisin se faire arrêter et aller la nuit piller sa masure etc

    La gauche, la vraie gauche, c’est à dire pas le parti socialiste que j’appelle plus souvent le parti de la collaboration soft, la gauche n’y est pas pour grand chose : elle n’intéresse pas les français car elle leur propose ce qu’ils haissent le plus c’est à dire la solidarité nationale et républicaine.

    Le parti socialiste m’enfin ça crêve les yeux d’abord ils ont les mêmes fringues que les partis de droite et le medef dans un pays où l’habit c’est le moine : le parti socialiste est à ne plus inclure dans la gauche !

    Mais alors réveillez vous : la gauche n’est pas française car les français l’ont vomi dans cette élection

    Moi c’est ça que j’ai vu et qui a confirmé ce que j’observe depuis fort longtemps

    Ce peuple est aussi petit dans ses bassesses et sa morale que la taille et le visage mafieux de son roi. Ce peuple est une honte.

    Réveillez vous : vous ne représentez même plus quelque chose auquel répondre ou contredire tant ils nous méprisent.

    La gauche : nous n’avons plus que note conscience pour dire encore à nos proches que nous tenons à d’autres valeurs même si elles sont interdites par la médiocrité du peuple de ce pays !

    • Elections Présidentielles 2007 :
      Les Thénardier DEHORS !
      9 mai 2007, par Lisa
      J’ajoute que le large sourire de la candidate défaite est pour le moins étonnant.Se réjouissait-elle de sa déconfiture ou du triomphe de son pseudo-rival ?
  • Elections Présidentielles 2007 :
    Les Thénardier DEHORS !
    9 mai 2007, par Delcuse
    Bon, faut arrêter de dire que le socialisme est un parti de gauche. Le ps fut une fabrication artificielle pour contrer la puissance du PCF qui, à l’époque, se disait révolutionnaire. Faut aussi arrêter de croire en ses vertus, car on peut se demander pourquoi il n’a pas remporté ces élections. Aujourd’hui, dans l’ombre de Sarko, se faufile d’authentiques fascistes comme Brice Hortefeu, comme Gérard Longuet, comme Patrick Devedjan, sans compter Patrice Gélinet, directeur de France-Culture, tous ancien du mouvement pro-Nazi "Occident" que De Gaulle a dissout pour activité anti-républicaine. Alors, qu’à donc fait le PS de Mitterand, pour que ces gens se retrouvent aujourd’hui en pleine forme ? On oubli trop vite que Mitterand fut dans sa jeunesse, un authentique fasciste. C’est lui qui a ouvert le robinet à LePen, qui a pour conséquence le succès de Sarkosy. Visitez la toile, tout ces renseignements s’y trouvent.
  • Bravo !
    12 mai 2007, par FredSud37

    (.....) "Les urnes ont en effet parlé mais à chaque fois que la politique de Sarkozy s’attaquera à des immigrés, à des enfants sans-papiers dans les écoles, à des ouvriers, cherchera à faciliter les licenciements, à privatiser les services publics, à revoir le code du travail, il aura face à lui une Gauche pour résister", a promis Olivier Besancenot sur France-3. Après le discours de la candidate socialiste, le porte-parole de la LCR a fait état d’un vrai désaccord avec Ségolène Royal. "Elle fait appel à une refondation social-démocrate au-delà des clivages traditionnels, un peu comme ça a été le cas dans l’entre-deux tours avec ses mains tendues persistantes vers François Bayrou. Le bilan que doit tirer la Gauche sur ces deux dernières élections Présidentielles, c’est que quand la Gauche court après la Droite, elle perd", a conclu Olivier Besancenot. (.....)

    Extrait d’une dépêche AFP en date du 06 mai 2007.

  • Elections Présidentielles 2007 :
    Les Thénardier DEHORS !
    30 janvier 2016, par Sara
    I really appreciate this wonderful post that you have provided for us. I assure this would be beneficial for most of the people. venus factor coupon
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin