e-torpedo le webzine sans barbeles



Toutes les filles s’appellent Patti

Catégorie Musique
Il y a (6) contribution(s).

(JPEG) Comme certaines affiches de films il est des pochettes de disques qui vous parlent.

J’ai longtemps ressenti une profonde fascination pour celle de Marvin Gaye ‘What’s going on’ avec Marvin ruisselant de pluie et son visage d’archange noir éternel.

On a la madone qu’on peut ou qu’on mérite, pour moi Patti Smith sur la pochette de "Easter" c’était comme une image pieuse, regard de braise, débardeur informe, et le bras relevé sur la touffe de poils sous les bras.

Autour de moi personne évidemment ne semblait se douter combien je la trouvais sexy ; je la voulais sœur et copine et la voulais près de moi en chair et en os. A elle toute seule elle incarnait le versant féminin du rock’n roll.

Qui avant elle ?

Janis et Tina sûrement et la Faithfull aussi.Suzi Quatro ? Peut-être bien.

Et qui d’autre après ? Debbie Harry, Courtney love pourquoi pas ? La Polly jean O.K !

Mais il a fallu attendre combien de temps.

Yoko était trop moche, Nico trop belle et Bjork n’habite pas sur Terre.

Patti Smith, elle, personnifiait New York,la rue,son idôle absolue était Rimbaud au point de venir habiter à Paris, rue campagne-première et de venir réciter des poèmes devant la Coupole, boulevard du Montparnasse

"Jésus die for somebody sins but not mine" hurle-t’elle en intro de son hallucinante reprise du Gloria de Van Morrison et Them et quel culot que de s’attaquer a une tour de babel rock’n roll en reprenant ‘my Génération’ des Who avec une rage qui failli lui coûter la vie lorsqu’elle chuta de cinq mètres de haut sur une scène de Floride un soir de 77.

Totalement immobilisée durant des mois, elle écrivit de la poésie.

De passage au centre Pompidou en 2002 elle choisit de réciter des textes plutôt que de chanter pieds nus sur la terre de ce Paris qu’elle aime tant.

"So you want to be a rock’n roll star" comme tu l’as chanté Patti et toutes les chanteuses du monde peuvent bien s’agiter en vain Piaf chantant "l’homme à la moto" Joplin chantant "Mercedez Benz" a cappella Tracy Chapman surgit de nulle part pour chanter la revolution avec une guitare aussi grosse qu’elle ou toi Patti , ma grande sœur éternelle hurlant ‘rock’n roll nigger’ elles seront cent fois, mille fois plus rock’n roll .

C’est une chose qui ne s’explique pas vraiment et qui vient du fond du cœur et de l’âme, c’est peut-être ca qu’on appelle le feu sacré.



Publié le 20 mars 2005  par Jimbo


envoyer
commenter
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin