e-torpedo le webzine sans barbeles



Agent Orange Vietnam : Madame la Juge en chef de la Cour d’appel de New York

Catégorie politique
Il y a (1) contribution(s).

(JPEG) Lundi 18 juin, vous serez trois juges.

Un trio répondant à nos espoirs comprendrait vous, Judith S. Kaye, Juge en chef, Carmen Beauchamp Ciparick, une de vos juges associées de longue date et, peut-être, Theodore T. Jones, également juge associé, seul noir -nommé en février 2007 par le nouveau gouverneur démocrate de l’Etat de New York, Eliot L. Spitzer, qui a saisi l’occasion de choisir un représentant de l’importante communauté noire qui peuple votre Etat.

Vous êtes une grande juge et vous avez mené de nombreux combats publics, notamment celui contre le cancer du sein ; ainsi que privés, la dernière fois en décembre 2006 :

tous vous honorent.

A six mois de la fin de vos brillants mandats de Juge en chef durant quinze années -vous avez été la première femme à accéder au plus haut poste judiciaire d’un Etat et la première femme à servir dans la plus haute cour de l’Etat de New York- il vous revient de rendre un des plus importants jugements qui puissent être.

Un jugement d’une résonance mondiale.

Un jugement de la Cour d’appel de New York contre les victimes vietnamiennes de l’Agent Orange renverrait ces victimes innocentes à leur malheur comme une deuxième injustice.

Un jugement de la Cour d’appel de New York favorable aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange ouvrirait la porte à une aide financière, médicale, matérielle, environnementale pour leur pays... mais risque d’aspirer d’autres victimes innocentes et, par-dessus tout, d’entraver la conduite de la guerre présente et à venir, perpétuelle, des Etats-Unis d’Amérique.

C’est pour cette raison que le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique s’invite à la plaidoirie et descend dans l’arène pour défendre les accusés.

Madame, votre décision peut agir de façon bénéfique sur l’avenir du monde.

Devant l’Histoire, Madame, sortez par la Grande porte en fermant celle des futurs grands massacres de ce jeune siècle.

Vous restaurerez l’estime du monde envers les Etats-Unis d’Amérique.

Le 12 juin 2007.

André Bouny, père adoptif d’enfants vietnamiens, préside le Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange et au procès de New York (CIS)



Publié le 15 juin 2007  par André Bouny


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Agent Orange Vietnam : Madame la Juge en chef de la Cour d’appel de New York
    29 janvier 2016, par Sara
    Thanks for sharing the post... P.S. If you want to lose weight and get in shape without having to spend countless hours in the gym or even sacrificing all of your favorite foods or red wine to do it, then Venus Factor may be a great fit for you. 12 week weight loss program Venus Factor has been designed to help women burn fat, lose weight and get in shape.
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin