e-torpedo le webzine sans barbeles



Eteignez TV (vidéo)

Catégorie société
Il y a (1) contribution(s).

4 ans après la prise de parole à la Star Academy 4 intermittents comparaissent en procès

Le 18 Octobre 2003, après 5 mois de contestation du protocole UNEDIC régissant le régime d’indemnisation chômage des intermittents, une centaine de manifestants s’invitent à l’émission Star Academy pour une prise de parole en direct. Tandis que sur le plateau un manifestant lit un communiqué sous les applaudissements du public, d’autres sont bloqués dans le hall d’entrée, frappés par des vigiles particulièrement violents. Trois intermittents blessés tentent de porter plainte. Ils sont alors arrêtés et placés en garde-à-vue 48 heures. Un 4ème, pris au hasard, subit le même sort. Ils sont mis en examen et poursuivis par le ministère public pour « entraves à la liberté du travail et d’expression, violences, voies de fait. »









Eteignez TV

Ce 28 septembre 2007, ces 4 accusés seront jugés devant la 14e chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Bobigny. Ils ne seront pas seuls, 31 manifestants qui revendiquent leur participation à cette action se portent également comparants volontaires, demandant eux-aussi à passer en jugement. Pour rappeler d’abord qu’une Justice pour l’exemple, ce n’est simplement pas la Justice. Pour dire ensuite que la violence n’était pas du côté des intermittents, mais bien des vigiles. Pour affirmer enfin la légitimité de cette action comme de toutes celles que nous avons menées.

Nous avions raison de dénoncer la collusion entre des images fabriquant des cerveaux disponibles et la casse des droits sociaux.

(JPEG)

On fait des cadeaux fiscaux, renforce l’impunité des délits financiers, et généralise la surveillance, poursuivant rappers et usagers de l’internet, et l’on voudrait contrôler la rédaction des programmes de théâtres (comme à Belfort) ou corriger les dictionnaires (Le Robert). Contre ceux qui résistent à la précarisation et qui osent exprimer publiquement un désaccord : on frappe, on met en examen, on enferme...

Non au gouvernement par la concurrence et par la peur, non a la criminalisation des luttes !

Rendez-vous de solidarité, Vendredi 28 septembre 2007 à partir de 11h et toute l’après-midi, devant le Tribunal de Grande Instance de Bobigny 173, avenue Paul-Vaillant-Couturier, Bobigny. M° Pablo-Picasso (ligne 5)

11H00 : RASSEMBLEMENT Prises de paroles par divers représentants des formations politiques, de syndicats, d’associations citoyennes, etc... Affichage des signataires de la pétition et de leurs textes de soutien Des forums se tiendront l’après-midi, pendant toute la durée du procès

12H00 : CONFERENCE DE PRESSE avant l’entrée au Tribunal des prévenus et des comparants volontaires prévue à 13H00

13H00 : APPEL A RASSEMBLEMENTS DEVANT LES TRIBUNAUX DES REGIONS avec tous les collectifs solidaires

Non à la pénalisation des luttes sociales !

Pour nous contacter par courriel, écrire uniquement à lesindisponibles@free.fr

Pour soutenir financièrement la CIP-IDF, envoyez vos chèques (à l’ordre de AIP) à la CIP-IDF, 14-16, quai de la Charente 75019 Paris. Une attestation peut vous être fournie sur demande.

source : Bellaciao



Publié le 19 septembre 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin