e-torpedo le webzine sans barbeles



Lettre ouverte à Monsieur Le Président de la République

Catégorie société
Il y a (3) contribution(s).

(JPEG)

Les séniors au peloton d’exécution

Lettre ouverte à Monsieur Le Président de la République,

Je suis choquée par votre politique actuelle en direction des populations les plus vulnérables. En tant que sénior de 55 ans, je ne peux que réagir et m’opposer aux mesures qui seront prises dès janvier 2008. Dans le cadre du plan pour l’emploi des séniors, il est proposé de mettre fin aux multiples dispositifs de cessation précoce d’activité » ...

« Cessation précoce d’activité » alors que cette allocation concerne principalement des travailleurs manuels qui ont commencé très jeunes (14 ans, 15 ans) leurs carrières professionnelles !

« Cessation précoce » alors que les allocataires sont au chômage et que la suppression de l’AER n’aura pour conséquence que de prolonger leur misère aux minima sociaux (ASS, RMI) ! » et plus encore, quand vous aller refondre les minimas sociaux en un seul minima - rejetant des centaines d’ASS (personnes ayant travaillées en précarité) et n’étant pas reconnues comme travailleurs. De nombreux cadres rentrent dans cette catégorie, les générations des années 1951 à 1957 seront alors sacrifées.

Cynisme d’un « plan pour l’emploi des séniors » dont le seul et unique alinéa consiste à les affamer !

Second motif affiché : Cette mesure permet de réaliser une économie estimée à 60 millions €. Après avoir octroyé 14 milliards de cadeaux à votre gang de richissimes amis au titre du « bouclier fiscal », il est temps de continuer à faire des petites économies sur le dos des pauvres ».

Oui, je m’élève contre votre politique et je tiens à vous le formuler publiquement et officiellement.

Je m’élève au titre de mon héritage de résistant (e) contre le chômage et la misère.

Je m’élève en tant que psychologue du travail et conseillère d’insertion professionnelle

Je m’élève en tant qu’enseignant et éducateur

Je m’élève en tant que travailleur précaire et intermittent

Je m’élève en tant que femme précaire.... Je m’élève contre toutes les discriminations.

Vous comprendrez que c’est en tant qu’experte de la situation économique, sociale et professionnelle des demandeurs d’emplois que je m’adresse à vous.

Mon discours va au-delà des conflits politiques droite ou gauche.

C’est une injustice flagrante envers des milliers de personnes dont certaines sont malades par le travail alors que d’autres en pleine vitalité recherchent désespérément un emploi en CDI. Sous ce prétexte fallacieux, de l’âge Celles-ci se voient refuser un emploi « normal » alors qu’elles ont toutes les compétences opérationnelles pour agir efficacement.

Je m’oppose à cette discimination à l’âge et je vous accuse de « publicité mensongère » envers les demandeurs d’emplois âgés de plus de 50 ans. Je sais de quoi je parle, En tant que femme, j’ai essuyé tous les effets de la politique de l’emploi précaire depuis les années 1982 et 1983. -

nous sommes des milliers de femmes ans dans ce cas à accepter des emplois à temps partiels imposés.

Pour l’ensemble des demandeurs d’emplois, nous vous disons NON.

Parce qu’après être passée au peloton d’exécution, d’autres suivrons encore et encore afin d’atteindre le taux des 5% de chômeurs.

Ce courrier, n’est qu’un simple conseil, Monsieur Le Président - ne faites pas l’erreur d’affamer le peuple...

-  Lettre d’une femme du peuple en octobre 2007.

source : Bellaciao



Publié le 3 octobre 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Lettre ouverte à Monsieur Le Président de la République
    3 octobre 2007, par un chouka
    en effet,c’est en doses homéopatiques qu’ils progressent peu a peu vèrs la disparition des indèmnités de chomage,puis la diminution drastique des retraites ;des lors que la situation finacère de l’etat justifira un dépos de bilan en règle.(ho que nous sommes désolés mais nous allons faire un petit effort pour les malheureux inutiles ). leur but a mon avis,est de faire table rase de l’état social pour mettre le pays a porté des financiers qui se sont fait la malle ayeur .
  • Lettre ouverte à Monsieur Le Président de la République
    10 octobre 2007, par Marie43
    Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République. Votre lettre est forte et pleine d’angoisse, en effet quand on voit ce qui va se passer et ce qui se passera et bien cela fait peur. Mon mari est au chômage depuis plusieurs années et nous nous retrouvons une ASS de 430€ par mois, moi j’ai une AAH de 620€ car je suis reconnue inapte au travail. Et maintenant je me retrouvel le bec dans l’eau car nous allons être expulsé pour quelques loyers impayés. Dans quel France vivons nous ? J’ai 53 ans , handicapée à 75% et diabétique et je vais me retrouver sur le trottoir avec tout mon bardas. Mais je préfère mourrir plutot que de subir cette honte de l’expulsion. Une mamy qui n’en peut plus de voir son pays qui laissent tomber ses anciens.
  • Lettre ouverte à Monsieur Le Président de la République
    10 janvier 2017, par EricaPierce
    This web site is really a walk-through for all of the info you wanted about this and didn’t know who to ask. Glimpse here, and you’ll definitely discover it. Website Visit Visit Web Read More Information
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin