e-torpedo le webzine sans barbeles



Chanson d’orage de Paul Régnier

Catégorie on aime
Il y a (8) contribution(s).

(JPEG)

1- L’enfance

Elle sentait la douceur de la sève pousser sous l’écorce de la fougère et son sang résonner sous sa peau. Une fraîcheur envahissait sa fourrure. Elle rit de cette joie verte qui colorait son pelage de la lumière végétale. Elle étreignait le tronc et son ventre s’enflamma. Elle cherchait l’émotion de cette vie silencieuse dans la musique sinueuse qui s’incarnait dans les larges palmes flottant dans le vent. Elle voyait aussi l’eau verte et grumeleuse construire patiemment la géométrie permanente des lobes sur d’autres lobes, infinie dentelle végétale, délicate, envahissante. Les perles de l’humidité salée illuminaient les fines crénelures des feuilles comme des étoiles.

Le ciel de cet univers était au raz de son horizon.

Elle n’était plus une jeune Aînéesilencieuse, mais une habitante à la dimension de la surface foliaire.

Elle parcourait cette dentelle dans une lumière de joie cristalline et liquide. Les perles d’eau salées étaient devenues des bulles de vie minérale.

Elle voyait ce qu’elle nommerait plus tard.

Elle était dans les parfums magiques qui lui procuraient une infinie ivresse. Son corps était là et pourtant ailleurs. Elle se vit dans cette planète immense, peuplée d’insectes gigantesques qui semblaient l’ignorer.

Ils se nourrissaient de ces perles de sève, consciencieusement accrochés aux rugosités de la peau de la plante par leurs pattes griffues et articulées.

Ces corps hexapodes vivaient comme le sien, à leur façon. Car elle sentait son corps capable de ses mêmes besoins de vie et de nourriture, de mouvements simples, mécaniques et sensuels.

L’esprit des insectes était sourd à ses tentatives d’approche.

Elle avait beau se plonger dans leur dimension, elle ne rencontrait qu’une froideur consciencieuse, rationnelle, et sans distance au présent...

Asbl É ditions Chlo é des Lys 26, rue de Maulde 7534 Barry, Belgique ­

Chroniques des Aînées

Chanson d’Orage
Paul Régnier
Éditions Chloé des Lys

Résumé :

Il y a très longtemps, sur la Terre aux climats bouleversés par les fumées volcaniques envahissantes et développements de populations agressives, quelques espèces découvraient leurs consciences animales.

Les Aînées se distinguaient par une sensibilité empathique et une culture asexuée, un corps agile et résistant, des mains aussi fermes qu’habiles. Leur curiosité et leur ingéniosité n’avaient pas de limite. Pour leurs regards, leurs moeurs et leurs inventions, elles furent rejetées par les autres populations.

Les Aînées ne préfigurent rien des humains. Elles ont fui la Terre avant que nous n’assurions la gloire de l’esprit de domination.

Chanson d’orage est le premier volume des souvenirs des dernières Aînées, avant leur fuite définitive de la jalousie terrestre. Tome1, 342 pages- Tome2, 260 pages - 20,5*14,7 cm

source : Danse de plume



Publié le 4 octobre 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Chanson d’orage de Paul Régnier
    4 octobre 2007, par un chouka
    il écrit formidablement bien, . je me suis plongé dans sa sensibilité ,comme la réalité .
    • Chanson d’orage de Paul Régnier
      5 octobre 2007

      Je comprends pourquoi je me sens quelquefois extraterrestre dans ce monde. Peut-être les aînées ne sont pas toutes parties. Roman du passé qui nous parle du futur ? ou futur déjà passé ? Sommes nous dans une tranche de présent où tout est encore possible pour changer un futur déshumanisé où l’avidité et l’esprit de domination sont rois et reine absolus ? Voilà bien un style de grande sensibilité et de belle imagination qui me touche au plus haut point

      Mag

  • Chanson d’orage de Paul Régnier
    5 octobre 2007, par paul

    En fait il en reste une mais il ne faut pas le dire. Elle vit souvent chez moi, évidemment, et comme c’est la dernière des Aînées, elle partage sa solitude avec moi. Bon, on se soutient le moral quoi...

    Elle a été ramenée du passé par une drôle d’équipe d’Aliens qui explorent autant qu’ils surveillent l’humanité depuis quelques années... mais bon aucun éditeur n’a voulu de leur histoire... alors bon...

    En tout cas merci de tout coeur à Franca Mai de faire connaître notre histoire qui nous tient lieu de mémoire et de conscience...

    • Chanson d’orage de Paul Régnier
      8 octobre 2007, par lilith

      Si aucun éditeur n’a voulu de cette histoire que je suis allé dévorer comment faire pour connaître la suite :(( j’ai été envoutée .

      Et merci à l’équipe de torpédo de nous faire découvrir tant de sujets passionnants.

      Une lectrice acharnée Lilith

      • Chanson d’orage de Paul Régnier
        10 octobre 2007, par jlp
        Dans cette "Chanson d’Orage" il y a des images etla métaphore notamment végétale rend ce texte très sensuel.Elle permet aussi à son auteur , me semble-t-il de faire passer des idées parfois sur un registre un peu didactique d’une manière sensible ... Je lis la suite avec intérêt
  • Chanson d’orage de Paul Régnier
    21 avril 2016, par kater888

    Since then other biometric shirts have popped up, including ones that use micro-EMG sensors to measure muscle effort Ralph Lauren Polo , made by a Redwood City-based company called Athos. (Earlier this year I reviewed a pair of Athos pants, as did The Verge’s Ben Popper.) OmSignal, the company that partnered with Ralph Lauren for the PoloTech Shirt, sells its connected compression shirts separately - although both the PoloTech shirts and OmSignal’s Ralph Lauren Hats own shirts are only available for men.

    But David Lauren, executive vice president for advertising, marketing, and communications at Ralph Lauren Ralph Lauren Scarves , said in an interview that women’s smart shirts are on the way. The company is working on making more casual connected apparel - such a polo shirt that could be worn all day, not just during exercise. And Lauren said a smart suit was not out of the realm of possibilities Ralph Lauren Short Sleeved T-Shirts . (I just cannot even, with this level of Bluetooth-connected Americana.)

    As you might expect, there’s a Ralph Lauren mobile app that syncs data from the PoloTech shirt Ralph Lauren Shoes . It’s iOS-only at launch and currently doesn’t integrate with other third-party fitness applications.

    Still, the aim with the app is to offer real-time analysis and workout suggestions based on the biometrics you’re showing Ralph Lauren Jackets & Outerwear , which means Ralph Lauren is at least aware of one key problem with connected health and fitness devices : there are many that can track what you do, but not as many that tell you what to do next.

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin