e-torpedo le webzine sans barbeles



Immigration, ADN et autres détails de l’ex-pays des droits de l’homme ...
de Blacksting

Catégorie société
Il y a (2) contribution(s).

Cette conversation est-elle une fiction réelle ou une réalité fictionnelle ?

(JPEG)

Illustration Rozor

Miroir-café

-  T’en penses quoi toi de ces tests ADN ?

-  Qu’ils devraient le faire sur les membres du gouvernement, on aurait sans doute, des surprises. Non, plus sérieusement, c’est l’ensemble qui me gêne encore plus. Sur le test lui-même, il y a beaucoup à dire. Que va devenir ce fichier ADN des étrangers par exemple. N’est-ce pas une manière d’alimenter le fichier ADN utilisé pour les crimes sexuels avec celui des étrangers, sous-entendu qu’ils sont les premiers malfaiteurs ?

-  Allez d’entrée des suspicions. C’est sur la base du volontariat...

-  Je ne suis pas sûr que ce fut tel quel à l’origine, mais bon. A ton avis, quelles sont les chances de celui qui refuse de s’y soumettre ? Et puis, d’une manière générale, c’est un retour sur quelque chose d’acquis. Souviens-toi, la loi de bio-éthique en 1994. Ils ont décidé de différencier les tests ADN à usage médical des autres. Les autres, justement, ne sont possibles que sur saisine judiciaire. Nous sommes en train de dissoudre ces dispositions, c’est très grave. Je ne suis pas un spécialiste, mais j’écoute les gens. Axel Kahn, par exemple, insiste sur le fait qu’un enfant n’est pas toujours issu biologiquement de la mère et du père. La femme peut être inséminée avec un sperme de donneur ; les enfants peuvent être adoptés ; le père légal peut être différent du père biologique sans que cela remette en question le lien familial.

Ce cas concerne déjà jusqu’à 8 % des enfants français de souche.

-  Ah ça y est, t’es bien lancé là... le sénat a récemment demandé que les tests portent uniquement sur la mère...

-  C’est une immense régression tout de même. Imagine, si une femme désirant rejoindre son époux a trois enfants, dont un d’un père différent ? Faudra-t-il que sa mère l’abandonne, partant avec seulement deux de ses enfants ? ou bien qu’elle renonce définitivement à reconstruire sa famille ?

-  Tu veux parler des bâtards...

-  Tu te rends compte que tu rétablis le concept de bâtardisation ? Cela en te gêne pas que les principes moraux essentiels en ce qui concerne une famille française ne soient pas applicables à une famille étrangère ? T’es pas révolté de ce que, au moins pour les autres, notre pays rétablisse le concept de bâtardise et établisse une distinction entre les droits fondamentaux des enfants légitimes et illégitimes ? La prochaine étape sera pour les familles françaises ?

-  Le problème vient aussi du fait que les filiations sont faciles sur internet et que des pays sont incapables de fournir des certificats de naissance. Et puis c’est pour deux ans...

-  Mais tu crois que ça concerne combien de personnes ? Renseigne toi sur les chiffres. Au maximum mille enfants par an dont la plupart sont légitimes. Alors tu crois vraiment cet argument ? Tu ne sens pas la poudre aux yeux ? C’est prévu jusqu’à fin 2010 alors pour moi déjà ça fait trois ans. La filiation est difficile dans certains pays, c’est vrai. Au lieu de faire en sorte qu’elle soit meilleure, on préfère traiter les gens issus de ces pays comme des fraudeurs patentés. En plus du fait de certains accords avec l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, les tests ADN ne seront pas faits dans ce cas alors que ces pays ont aussi une carence dans leur état civil. Ces tests ADN sont de toutes façons une infamie...

-  Mais nous ne sommes pas le seul pays à faire ça ? Il paraît qu’il y en a onze.

-  Oui mais on oublie de te dire que dans la plupart de ces pays, ces tests sont faits comme en France jusqu’à présent, sous contrôle d’un juge. Et puis tu sais bien, maintenant, tu es contraint de te renseigner par toi même. Les médias habituels et les politiques manient les chiffres à leur guise. Prends du recul...

-  Comment ça...

-  Commence par le problème de l’immigration. Vois les chiffres, évalue les. Ne te laisse par berner par les déclarations de tous ces agités.

-  Tu les connais, toi, ces chiffres ?

-  Ben un peu. Tu vas faire un tour sur le site de l’INSEE et tu regardes. En gros, tu vois que depuis 1975 , plus de femmes viennent de pays plus lointains. C’est une immigration familiale (79% de l’immigration en France).

L’immigration de travail ne représente que 7% de l’immigration.

-  Pas plus pour le travail ?

-  Mais non... alors déjà on se marre en entendant parler de l’immigration choisie. L’immigration familiale est très largement supérieure à celle du travail mais ne représente que 100000 personnes et est en très nette régression. Y’en avait 130000 en 2004. C’est beaucoup plus faible que dans les autres pays.

-  Bon d’accord, mais l’immigration illégale n’est pas comptée.

-  Non, c’est vrai, mais elle est très exotique. En plus il faudrait aussi prendre en compte les gens qui rentrent illégalement en France pour pouvoir aller en Grande-Bretagne. Sangatte et Calais ça te dit quelque chose ? Tu crois que ces gens ont envie de rester en France. Faut pas croire, mais la France n’est plus du tout le pays cible par excellence pour l’immigration.

-  T’es en train de me dire que ces lois ne servent finalement à rien ?

-  Pas vraiment. L’immigration n’est pas un phénomène de notre société moderne, ceci dit, tout le monde a intérêt que sa gestion soit efficace et il y a des structures à mettre en place certainement mais ...

-  Bon alors...

-  Mais attends, mais tu n’as pas encore compris que le maître mot de ce gouvernement est la gesticulation. Ils veulent faire passer de la quantité pour de la qualité. Faire beaucoup de choses, ils font tout et n’importe quoi, dans tous les sens. Sarkozy et son porte flingue, là, Hortefeux sont les champions de la prestidigitation. C’est l’ère de la politique médiatique.

Il faut substituer au don de la réflexion, le don d’ubiquité. Ils sont inefficaces, il faut que tu réalises.

Malheureusement, petit à petit ce sont beaucoup de gardes fous qui sont abattus un à un... Mais nous gardons le sourire, pas vrai ?

-  Moi je crois que tu te drapes d’idéaux et que tu refuses de voir les problèmes aujourd’hui. Tu pratiques la politique de l’autruche.

-  La politique de l’autruche n’est pas forcément mauvaise, tout dépend ce qui il y a dans le sable.

-  Très drôle...

-  J’en ai encore une autre de Marc Twain qui s’applique bien ici. "Si la seule arme dont tu disposes est un marteau, tous tes problèmes t’apparaitront comme des clous !".

-  Non... vraiment ... Tu bourres un peu...

-  Comment ça je bourre ? Pourquoi ils n’ont pas instauré un test de sale gueule au lieu du test ADN ? uniquement parce que sinon ce Brice Hortefeux de mes deux aurait été le premier à dégager.

-  Arrête tu pars en vrille, là... Hortefeux il voulait que la loi qui régularisait un étranger en illégalité depuis dix ans soit éliminée. Il s’est même pris une branchée par Sarko.

-  Je pars en vrille ? Ouvre les yeux. Les flics le disent, ils passent leur temps à d’aller débusquer les gens à la sortie des écoles, armés jusqu’aux dents, ou d’aller choper de pauvres bougres dans les squatts ou les structures d’urgence et les ramener pieds nus vers les avions privés. Entre nous, ça ne te rappelle rien ce genre d’images, dis ? Tu trouves pas que ça pue de plus en plus ?

Même les flics se plaignent de cette image.

En plus cela pose un problème beaucoup plus précis, c’est qu’ils n’ont plus le temps de s’occuper des gros délinquants, étrangers irréguliers ou pas. Au lieu de virer des étrangers irréguliers qui auraient commis des délits ou des crimes, ils virent des parents en chopant leurs enfants. Faut faire du chiffre !!

-  euh..
-  mais oui. Sarko il agit comme il a fait pour la prostitution. Faut que ça se voit !! Il ne sert à rien que cela fonctionne ou règle des problèmes. Il faut que ce soit médiatique et visible.

-  tu exagères... ils essaient de se diriger vers une immigration maîtrisée et ..

-  Mais putain, arrête de réciter ta leçon. Réfléchis et renseigne-toi. L’immigration maîtrisée ?... c’est du grand n’importe quoi. L’immigration de travail est presque nulle en France.

Qui veut venir dans ce pays, aujourd’hui ?

France, terre d’accueil, partie des droits de l’homme, c’est loin tout ça, c’est fini ... Nous sommes entrés dans l’ère de la négation de l’étranger. On a petit à petit érigé tout un panel de lois pour ralentir les procédures... la dernière en date impose des tests de langue. Alors, au frais des contribuables, on va faire passer des tests de Français aux personnes voulant immigrer en France pour le regroupement familial. Si le niveau est faible, le consulat va organiser des cours de langue. C’est débile, il vaudrait mieux créer des structures sur place, ici, pour les gens que l’on décide d’accueillir, tu crois pas ?

-  ça c’est le regroupement familial, moi je te parle de l’immigration choisie...

-  attends, c’est pas tout. Ils sont en train de zigouiller petit à petit certains droits constitutionnels de base, mais personne ne bronche. La loi Clément par exemple, rends les mariages à l’étranger très difficiles pour finalement dissuader tout le monde.

Le mariage est un droit constitutionnel, je te rappelle.

Je te conseille aussi de jeter un œil sur la "Carte Talent et compétence". Déjà le nom est prometteur alors je ne te parle même pas de ce que cette loi édicte pour les conjoints de Français.

-  soit, mais quel rapport avec l’immigration choisie ?

-  Talent et compétences, tu ne trouves pas un lien avec immigration choisie ?

-  arrête de changer de sujet, je te parle de l’immigration de travail, moi...

-  Mais quelle immigration de travail ? Les seuls pays à avoir une immigration de travail, selon l’OCDE, c’est la grande bretagne et l’australie. Et encore l’OCDE ne compte pas le fait que ces travailleurs étrangers font venir leur famille ensuite, ce qui est logique et humain. L’Europe a déjà averti ses membres qu’il faudra procéder à des immigrations de travail très bientôt suite à la baisse de natalité des années 70. L’immigration est nécessaire au marché de travail en Europe.

-  Nécessaire, mais t’es pas bien, j’vois pas ...

-  Mais réfléchis, putain ! Si l’Europe est de moins en moins peuplée, comment veux-tu affronter une activité que l’on veut toujours croissante ?

-  Ben ...

-  En plus de ça des secteurs sont totalement désertés par les nationaux comme l’hôtellerie et le bâtiment. En fait si je me lâchais je dirais qu’un autre problème beaucoup plus vicieux est lié au problème du travail. Comment veux-tu assurer un taux de chômage "utile" si l’activité augmente et le nombre de travailleurs diminue ? Et le chômage, hors de question de s’en priver, renseigne toi sur le nairu et tu verras. Bref, que fait la France ? elle pense à mettre en place des quotas par secteur professionnel, la voilà ta vertueuse immigration choisie...

-  Allons bon, tu va me dire maintenant que c’est mal d’accepter des migrants...

-  Mais bordel, y’a rien qui résonne quand t’entends des inepties pareilles ?

Premièrement tous les pays qui ont essayé de mettre en place des quotas, les ont abandonnés.

Les américains se sont rendu compte que cela créait des hiérarchies professionnelles. Ils ont vu aussi avec l’Espagne et l’Italie que si tu demandes 20000 personnes pour le BTP, il y en a 200000 qui arrivent, ne travaillent pas forcément très longtemps dans le BTP et finissent naturellement par faire venir leur famille. Du coup ils sont obligés de les régulariser tous, donc retour au point de départ. Au Canada, ils sélectionnent des ingénieurs qui finissent comme chauffeur de taxi. De toutes façons, les comparaisons avec les Usa, Nouvelle Zélande et Australie, sont idiotes car ces pays sont issus purement de l’immigration et n’ont pas de passé colonial... Et puis merde, il y a quand même quelque chose qui me fait penser à de l’esclavage là-dedans, tu sais , du genre les africains sont parfaits pour les travaux de nettoyage, les turcs et les maghrébins pour le bâtiment, etc...

c’est puant, vraiment puant !!

D’ailleurs si nous mettons en place ces quotas nous seront le seul pays démocratique à le faire et il faudra changer la constitution. L’autre gros naze d’Hortefeux a déjà annoncer qu’il la modifierait. Mais pourquoi il se gênerait, il n’y a personne dans les rues ! "Je vais bouger mon doigt... Regarde bien mon doigt pendant que je t’enc..."

-  Je trouve un peu facile aussi d’assimiler immigration à travail merdique ou difficile. Il y a les étudiants étrangers, les élites alors...

-  Je suis halluciné par ta béatitude. Attends, les étudiants étrangers n’avaient pas le droit de rester sur le territoire après leurs études, sauf si ils trouvaient un job parfaitement adapté à leur diplôme. Il n’y avait qu’un tout petit problème, c’était que les démarches étaient épouvantables, l’employeur payait 2000 euros pour ce genre d’embauche et que finalement tout poussait l’étudiant à retourner dans son pays dans ce formidable élan que l’on a appelé co-développement, une vraie foutaise. L’étudiant fait quoi ? Il ne veut pas rester en situation irrégulière ni retourner au pays ou il ne trouvera rien pour sa compétence. Alors soit il contracte de faux-mariages, soit il s’inscrit dans des filières universitaires aberrantes, soit il part vers les US, l’Angleterre ou le Canada, ces pays profitant sans frais des bonnes formations françaises... Alors Sarko, plein de bonne volonté leur a accordé une loi qui assouplit tout ça en autorisant, pour l’obtention d’un niveau master, six mois ou un an, j’sais plus, pour trouver un job. Mais en fait on oblige l’étudiant à sortir de la filière universitaire et il ne peut donc plus se réinscrire dans une autre université. Bingo !! Je ne te parle pas de la discrimination à l’embauche, tu vas encore dire que j’abuse...

-  Tu vois, c’est ça qui est pénible avec toi, tu craches sur tout ! Même le co-développement...

-  Mais tu te trompes, je ne crache pas sur le principe, je crache sur la façon dont le procédé est retourné. Notre Brice pas nice, le gentil Hortefeux, regrette que 80% des transferts de fonds des migrants en France vers leur pays d’origine soient consacrés à la consommation courante. Il souhaite qu’ils soient davantage utilisés à des fins d’investissement productif. Il dit : "Nous allons, par exemple, mettre en oeuvre le compte épargne co-développement qui est destiné à mobiliser l’épargne des migrants présents en France vers des projets d’investissement économique dans leur pays d’origine". Il sait pertinemment que, dans bien des pays du tiers-monde, le volume d’argent épargné envoyé par les immigrés dépasse celui des fonds de la coopération internationale. Que cet argent serve à subvenir aux besoins élémentaires des populations semble ennuyer notre nouveau ministre qui le verrait mieux investi dans de « l’investissement productif » ... sur des projets où interviendraient des entreprises françaises, peut-être ? Le co-développement comme participation des pays pauvres au développement des grandes entreprises des pays riches ! On vit une époque formidable.

-  Tu marques un point mais de là à dire que finalement aucune gestion de l’immigration n’est satisfaisante.. même celle des élites ?

-  Quels élites veulent venir en France, hormis ceux des pays en difficulté ? Plus personne. Les nôtres se barrent alors tu penses. Dans le cadre de ce fameux co-développement, lors de la création de la loi, il était entendu que seuls les gens gens non nécessaires par leurs compétences dans leur pays, seraient éventuellement accueillis en France. C’est la fameuse phrase "Pas de médecins béninois". Pas de chance, un des premiers à avoir été accueilli fut justement un médecin béninois... c’est bête non ? Les autres personnes à avoir été acceptées facilement sont bizarrement des sportifs. En résumé, les pays de la zone de développement prioritaire, on s’en branle, on veut pomper les cerveaux des autres pays, à condition qu’ils aient un quelconque intérêt. Si t’es un toquard, t’auras au maximum une carte de saisonnier... Vive le pays des valeurs humaines !!

-  Alors en plus la France ne serait plus un pays d’asile ?

-  Pas plus qu’un autre et bientôt moins, oui, je maintiens. Tu vas pas me dire que ça te fait mal ? tu n’as pas bronché pour tous les maquillages que je viens d’exposer. L’asile c’est encore pire, je crois. Déjà, en ce qui concerne ces tests ADN de merde, rien ne dit qu’ils ne seront pas appliqués à l’asile. Faut déjà que tu saches que l’Europe, depuis 1992, a recours à la notion de "pays sûrs". En gros, ils refoulent tous les réfugiés qui viendraient des pays d’origine ou de transit, dès lors que ces derniers sont considérés comme offrant des garanties pour leur sécurité. Si des accords de réadmission ont été signés, ces pays doivent récupérer les personnes refoulées. Ces « garanties », au demeurant bien hypothétiques dans certains pays dits « sûrs » et dont la situation peut basculer très vite (à l’instar de la Côte d’Ivoire où, en raison du conflit, la France a cessé de rediriger des migrants indésirables), valent encore moins dans le cas où ces pays renvoient les réfugiés vers d’autres destinations. De plus, cette liste est rarement rendue publique. Les Etats de l’Union peinent actuellement à s’accorder, non tant sur le principe des pays sûrs que, pour d’évidentes raisons diplomatiques, sur une liste commune.

En plus de cela, il ne faut pas confondre la France comme pays d’accueil et la France comme pays de transit.

Deux millions d’iraquiens ne viennent pas en france car ils vont là ou est leur famille. Cela ne se voit pas sauf que pour aller en grande Bretagne il faut passer entre autres par la France.

-  Ben je sais pas, la France est pays numéro un pour l’asile, non ?

-  Des clous ! esbrouffe encore une fois ... La France est no1 en Europe pour des raisons de transit mais si on prend uniquement ceux qui veulent s’installer en France et que l’on ramène ce chiffe par rapport à la population , nous sommes 12eme. En plus on a tendance à confondre facilement clandestins et demandeurs d’asile alors que ces derniers donnent leurs empreintes digitales.

-  D’accord mais l’asile n’est pas vraiment la cible de ces lois, il me semble ?

-  Là aussi, tu n’es pas encore assez imprégné des mélanges de genre dont est spécialiste toute cette clique. L’OFPRA est l’office français de protection des réfugiés et apatrides. L’OFPRA était dépendant du ministère des affaires étrangères. Hortefeux étant un crapaud qui veut ressembler à un bœuf, n’a jamais caché que son ministère dit de « l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du co-développement », a pour vocation de traiter de sujets qui relevaient précédemment quatre ministères : l’intérieur, la justice, le travail et les affaires étrangères. Kouchner se faisant gentiment cisaillé, a récupéré ce qu’il pouvait ou voulait et a lâché l’OFPRA qui vient donc de passer entre les mains du crapaud. Tu penses bien que les associations de défense des droits des étrangers, qui récusent tout amalgame entre la question de l’asile et celle des flux migratoires, ont tenté une levée de bouclier mais plouf, dans l’eau...

-  Tu crois donc que personne n’est de bonne foi, dans ces lois, c’est ça ?

-  Ah non !! Il y a un qui est vraiment de bonne foi, ou plus exactement il affiche clairement ses tendances. C’est Mariani, le député du Vaucluse.

-  Ah ben oui, la loi Mariani c’est lui...

-  Bravo pour ta perspicacité... alors lui c’est le champion des champions, le réac hors catégorie. Du concentré d’idées puantes, l’essence même du nauséeux... la loi Clément, c’est lui, la carte Talent et Compétences, c’est lui. Oh, mais ce monsieur est issu du petit séminaire et de l’école militaire, alors tu comprends, dans le paysage de Sarko et d’Hortefeux, il ne détonne pas... il se goberge. Anti-pacs et anti-avortement convaincu, il est aussi l’instigateur du dépistage du comportement délinquant. Tu vois, mon pote, ce virus de la politique s’y connaît en délinquance, c’est un délinquant de la république ! C’est un mec qui dit sans problème "Et d’abord, est-ce qu’on sait comment ils se reproduisent, tous ces Africains ?". Bien lancé, il a refusé de voter une loi pour une journée de reconnaissance aux victimes de la guerre d’algérie. Personne ne bronche, alors il continue de nous vomir "c’est le droit d’un pays d’accepter en priorité ceux qu’il souhaite sur son territoire. Si des millions de personnes veulent quitter leur pays à cause de la misère, c’est notre droit, sans scrupules, d’accueillir les meilleurs d’entre eux". Dernièrement en février, lors du débat sur le droit au logement opposable, il avait déposé un amendement pour en exclure les étrangers non titulaires d’une carte de résident de dix ans.

Pour l’ADN, il nous explique que la Suéde pour lui est un modèle, on veut bien croire si on se souvient que ce pays avait stérilisé les handicapés jusqu’en 1980....

-  ...

-  voilà nos splendides initiateurs de lois... t’as aimé ce qu’ils ont fait ? et bien rassure toi, ce n’est qu’un début !!

-  BlackSting le 12 Octobre 2007



Publié le 17 octobre 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Immigration, ADN et autres détails de l’ex-pays des droits de l’homme ...
    de Blacksting
    28 janvier 2016, par LizaBrien
    It make sense at all. It’s good that they are being transparent of their action. - Fred Wehba
  • Immigration, ADN et autres détails de l’ex-pays des droits de l’homme ...
    de Blacksting
    10 janvier 2017, par EricaPierce
    The next time I read a blog, I hope that it doesnt disappoint me as much as this one. I mean, I know it was my choice to read, but I actually thought you have something interesting to say. All I hear is a bunch of whining about something that you could fix if you werent too busy looking for attention. Website Visit Visit Web Read More Information
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin