e-torpedo le webzine sans barbeles



Quelle Europe après le Non ?
par Raoul Marc Jennar

Catégorie politique
Il y a (3) contribution(s).

(JPEG)

Vous pouvez signer la pétition en ligne ici : bellaciao
Le e-torpedo.

Bonjour,

Ainsi donc, ils sont passés à l’acte !

Ils ont osé n’apporter à la nécessaire réforme des institutions européennes que ce qui était prévu dans le TCE. Absence d’exigence démocratique, absence d’exigence sociale, absence d’exigence écologique.

Ces chefs d’État et de gouvernements que les médias nous présentent comme des « gens responsables » sont en fait les pires des irresponsables : ils construisent une Europe de plus en plus détestable. Une bataille est engagée. Il faut combattre ce minable traité modificatif qui ne modifie en fait rien d’essentiel. Il n’est pas trop tard. Il n’est pas encore ratifié.

Je serai en France en décembre-janvier. Je suis prêt à m’engager comme je l’ai fait en 2004-2005. Déjà, plusieurs conférences sont prévues. Compte tenu des engagements déjà pris, il ne me reste plus du temps disponible qu’à partir du 14 janvier, sauf le 23 où je serai à Cholet et le 24 à Nantes. Je crois qu’il est vain d’espérer - sauf décision du Conseil constitutionnel exigeant une révision de la Constitution de la Ve République - aller au-delà de janvier. Mais on peut encore décider début janvier quand on disposera des éléments manquants aujourd’hui.

Que pouvons-nous espérer ? Il n’y aura pas de référendum.

Ne nous faisons pas d’illusion. Ce qui ne signifie pas qu’il ne faille pas le réclamer. Un million de citoyennes et de citoyens réclamant un référendum, cela ne pourrait passer inaperçu. Et cela contribuerait à produire ce qu’il faut, à mes yeux, rechercher : une formidable pression sur le PS. En effet, et je reprends ici un passage d’un récent article de Michel Soudais dans Politis :

« La majorité UMP-Nouveau Centre, même avec l’appoint des élus du MoDem, n’a pas la majorité requise pour ratifier le traité modificatif par la voie parlementaire. Ce traité modifiant l’organisation des pouvoirs de l’Union européenne, il nécessite une révision de l’article 88-1 de la Constitution de la Ve République. Celui-ci prévoit que la France « peut participer à l’Union européenne dans les conditions prévues par le traité établissant une constitution pour l’Europe signé le 29 octobre 2004 ». Cette référence étant caduque, il faut lui en substituer une nouvelle. « Or, pour cela, il faut un vote ratifié par une majorité des 3/5 du Parlement » (l’Assemblée nationale et le Sénat réuni en congrès), notait non sans malice Jean-Luc Mélenchon, au soir du second tour des législatives.

Pour avoir cette majorité, il eût fallu que la gauche ait moins de 190 députés. Elle en a obtenu plus de 200.

La gauche est donc en mesure d’empêcher Nicolas Sarkozy de réaliser son coup de force. Du moins sur le papier. Car, en dépit des engagements du projet socialiste et du Pacte présidentiel, dont tous se réclamaient, contre aussi la synthèse du congrès du Mans, approuvée de tous, plusieurs élus socialistes ont déjà fait part de leur intention d’approuver le traité modificatif, avant même d’en connaître la teneur exacte. »

Selon moi, c’est la stratégie qu’il faut adopter : mettre la gauche dite de gouvernement devant ses responsabilités.

Exercer sur le PS la pression maximale en suscitant un puissant mouvement d’opinion contre ce traité modificatif. C’est une bataille que nous pouvons gagner. A condition de reproduire la mobilisation de 2005.

J’ai écrit « Quelle Europe après le non ? » comme un outil militant. Ce n’est pas un traité de science politique. C’est une réflexion et une analyse pour faire, utilement je crois, campagne pour une autre Europe.

Bien cordialement,

Raoul

Source : Altermonde sans frontières



Publié le 25 octobre 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Quelle Europe après le Non ?
    par Raoul Marc Jennar
    27 octobre 2007, par Laiguillon

    Bonjour M. Jennar,

    Ravi de voir que vous êtes revenu sur la scène des combats qui sont les notres concernant l’Europe. Plutot d’accord avec votre ressenti, je dois néanmoins avouer que je ne considère cette "pression" sur la gauche que comme un axe de combat, mais que si nous faisions les comptes sur les membres du PS qui ont voté contre ce traité au referendum, ajoutant ceux qui pensent réellement et béatement que le traité modificatif a vraiment été revu et corrigé et ceux qui s’en foutent, nous n’arrivions jamais à la somme nécessaire au blocage.

    Nous nous sommes exprimé sur ce traité, nous ne devons pas y revenir. Pas de nouveau referendum et un combat pour que ce traité clone du précédent avorte...

    Salutations

  • Quelle Europe après le Non ?
    par Raoul Marc Jennar
    28 octobre 2007, par Bernard
    Bonjour, Tout à fait d’accord avec vous , Monsieur Jennar,mais qu’avons nous comme moyens pour empêcher qu’un nouveau traité ne soit instoré. Cordialement.
  • Quelle Europe après le Non ?
    par Raoul Marc Jennar
    29 janvier 2016, par Sara
    Thanks for the nice blog. P.S. If you want to lose weight and get in shape without having to spend countless hours in the gym or even sacrificing all of your favorite foods or red wine to do it, then Venus Factor may be a great fit for you. 12 week weight loss program Venus Factor has been designed to help women burn fat, lose weight and get in shape.
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin