e-torpedo le webzine sans barbeles



Lettre à Guy Môquet
par Andy Vérol

Catégorie société
Il y a (2) contribution(s).

(JPEG) Salut à toi Guy,

Si je t’écris aujourd’hui, c’est un peu pour profiter de ta notoriété fraîchement réactualisée par mon cher Président de la République de France... Enfin, tu dois être au courant mon garçon, si quelque chose existe, si la vie après la mort est possible... Ou bien, bon, cette lettre, elle fait un peu mal au cœur, un peu comme les complaintes de ces enfants enfermés dans des placards, qui "chuintent" fort, mais que personne ne libérera.

Je t’écris aussi pour te transmettre mon désarroi.

Tu ne connaissais pas ça, à ton époque, mais nous vivons aujourd’hui, pour une bonne partie de la population, dans la télévision. C’est un peu là, au fond, que l’on est censé comprendre le monde, qu’on s’abreuve aussi de tout un tas de cochonneries humaines parfois pas désagréables (Hier j’ai regardé Spiderman 2. C’est vrai, c’est doux, et les femmes n’arrêtent pas de hurler dès qu’il y a un danger, je pense que tu aurais apprécié du haut de tes 17 ans).

Dans cette télévision, on a beaucoup parlé de toi. Vraiment beaucoup.

Mais finalement, je n’ai pas tellement compris pourquoi les jeunes de maintenant se doivent d’entendre cette lettre que tu avais écrite à ta maman...

Bon, je t’explique. Je sais que notre président t’aurait sans nul doute, dressé les cheveux sur la tête.

Il gesticule en tous sens, vient d’un milieu ultra-privilégié, donne des milliards d’argent public à ses amis bourgeois (nos bourgeois d’aujourd’hui sont beaucoup plus riches que ceux de ton époque. Et en plus, ils roulent dans des 4x4 hyper-confortables qui anéantissent toute la planète Terre. Mais ça, je t’en parlerai plus tard, étant donné que tu n’étais pas fortiche à l’école, j’ai bien peur que tu n’y comprennes rien), veut sucrer, tout du moins amenuiser les conquêtes sociales, et surtout celles issues du Front Populaire, et des compromis acceptés au sein du Comité Nationale de la Résistance. Il est aussi très amoureux des Etats-Unis. Sans doute cela ne te choque-t-il pas plus que ça, mais sache que les Etats-Unis, maintenant, c’est la première puissance mondiale, un Empire qui nous a englouti...

Ce président n’hésite jamais à citer, dans un même discours le Général de Gaulle, Jean Jaurès, Léon Blum tout en prenant une posture Napoléonienne...

Ce type est tout de même un anti-communiste forcené, un homme de droite tout ce qu’il y a de plus triomphant...

Bon bref, tu dois te dire que finalement, ben le monde des puissants n’a pas changé, qu’il use toujours de façon infecte, lucide et efficace de la crédulité et de la faiblesse du Peuple tout entier.

Aujourd’hui, très franchement, je n’ai pas saisi la raison de la lecture de ta lettre dans nos écoles...

Il est vrai que c’est très beau, ce que tu as écrit. C’est très fort.

C’est plein de la fougue d’un p’tit gars qui va passer l’arme à gauche. Mais, très honnêtement, je ne crois pas que les jeunes, les lycéens d’aujourd’hui, aient besoin de tes mots pour saisir le monde.

Si tu avais vécu aujourd’hui, tu aurais sans doute un look pourri, à base de gel fixant tes cheveux en crête, des pantalons stretchs, des tee-shirts criards et tu danserais quelque chose du genre la "Techtonik" avec la zic hurlante de ton MP3. Tu irais dans des festivals de rock, tu gueulerais que la "jeunesse emmerde le Front National", tu dirais à tes cons de grands-parents, que le communisme c’est de la merde... Bref. Tu végéterais sur un canapé, à bouffer des chips, à regarder des films américains pour ados... Tu traînerais dans les centres commerciaux, tu te branlerais en permanence sur des sites pornos sur Internet (Je t’en parlerai plus tard de tout ça. J’ai peur que cette fois, tu sois totalement dépassé par ce que je dis). Bref, tu serais un petit con de maintenant, un incapable, un merdeux, un bourrin qui fouette la chaussette et le stupre.

Ton risque absolu, ce serait de te faire virer du lycée parce que tu sèches les cours. Tu ferais le nonchalant devant le CPE. La police (Celle d’aujourd’hui est essentiellement là pour protéger les biens des privilégiés) te choperait dans la rue, dans le métro, par exemple et te ferait une fouille au corps. « C’est quoi ça ? C’est pas du shit ? » Tu t’en sortirais pas si mal, au fond. Tu serais plutôt comptant de rentrer chez toi, vivant, pas résistant, pour te faire engueuler par ta mère.

Mon désarroi, il est là. Tu ne le sais pas, mais j’ai une passion réelle pour l’Histoire, son étude, son analyse.

J’ai même obtenu un diplôme d’Histoire (A ton époque, ça l’aurait fait auprès de tes contemporains, mais aujourd’hui une licence, ça ne vaut strictement plus rien).

Et je doute que la lecture de ta lettre dans nos salles de classe atteigne l’objectif que s’est fixé le nain qui nous gouverne... C’est un peu comme si l’on t’avait lu la lettre d’un autre ado, des années 1890, pour te dire que tu n’es qu’une merde de ton époque, un abruti sans courage ni cervelle qui ferait bien de se ressaisir (Encore que toi, tu n’aurais pas eu à subir une telle lecture, puisque tu ne cessais pas de sécher les cours).

Ma vision, mon regard, et mon intuition, c’est que tu devais te pisser dessus, que tu devais avoir une peur bleue de mourir... Je pense que quelques adolescents des années 2000, seraient comme toi, alors qu’une immense majorité, comme à ton époque, fermerait sa gueule et se ferait toute petite.

Inversement, je pense que tu aurais aimé être un jeune merdeux d’aujourd’hui, tu aurais trouvé ça émouvant d’entendre un jeune homme écrivant à sa maman juste avant de mourir... Je pense pourtant que ce n’est pas ça qui t’aurait permis de prendre conscience des souffrances du monde... Je pense simplement que ta lettre a servi un message contraire au combat que tu menas à ton époque...

Alors, je te le dis tout net gamin : la lutte continue camarade !

-  Andy Vérol

source : Hirsute



Publié le 5 novembre 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Lettre à Guy Môquet
    par Andy Vérol
    7 janvier 2016, par LenardJames
    There is definitely so many changes that need to be made with this all here. I hope they can get this done in the future. - Marla Ahlgrimm
  • Lettre à Guy Môquet
    par Andy Vérol
    31 janvier 2017, par Fredella
    When I originally commented I clicked the -Notify me when new comments are added- checkbox and now each time a comment is added I get four emails with the same comment. Is there any way you can remove me from that service ? Thanks ! Website Visit Visit Web Read More Information
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin