e-torpedo le webzine sans barbeles



"CERF" ou "SERFS" DU GRAND CAPITAL ?
par La Louve

Catégorie société
Il y a (4) contribution(s).

(ou : PATRONS DE PME ET DE TPME, ARRETEZ DE REFLECHIR AVEC VOS PIEDS)

(JPEG)

J’apprends aujourd’hui par notre ami Francis de Montmartre ;-) que le "Cerf", sorte de syndicat de PME et de TPME qui prétend défendre les intérêts des patrons de PME et de TPME en France organise une grande manifestation contre la grève et la "confiscation des transports publics" (sic) ce Dimanche à 15 heures ( après la messe et le rosbif dominical donc, ou le poulet c’est selon les traditions familiales des uns et des autres...)

Il est de bon ton dans ce "syndicat" de présenter les fonctionnaires comme des nantis, bons à rien, profiteurs de richesses (par opposition à eux qui sont donc des "créateurs de richesses"), de pester contre tout ce qui ressemble à une mesure de solidarité publique et inter-générationnelle, et surtout de soutenir mordicus Sarkozy, y compris quand sa politique va à l’encontre même des intérêts des membres dudit "syndicat".

Sur sa page d’accueil, le « Cerf » ( traduire Créateur d’Emplois et de Richesses en France) se vante ainsi d’être à l’origine du programme de Sarkozy pour les PME, notamment d’une des traduction du « travailler plus gagner plus », l’exonération de charges et la déduction fiscale au-delà de la 35ème heure travaillée. C’est vous dire le niveau.

Chers concitoyens « patrons ».

C’est malheureux que ce soit des cocos qui sont obligés de vous expliquer pourquoi et comment vous vous faites avoir, mais il faut bien que quelqu’un le fasse... et qui mieux que nous connaît le Capital ?

Vous êtes en train de vous faire gruger, je vous le répète depuis des mois.

Alors, les gens qui n’ont pas de culture politique "de gauche" peuvent s’étonner de voir une socialo-communiste prendre « la défense » (enfin faire une tentative d’éducation pour être plus juste) des patrons de PME, mais bien évidemment, vous vous en doutez, cette défense est très intéressée car jusqu’à un certain point, nos intérêts, (très différents), peuvent et doivent se rejoindre.

Personne n’ignore en effet que les PME et TPME sont les premiers employeurs de France.

Personne n’ignore non plus que les PME et TMPE, (comme les artisans, comme les ouvriers, comme les fonctionnaires et même comme les chômeurs , c’est dire..., comme les salariés) participent ainsi à la création de richesses dans ce pays.

Richesses redistribuées et qui normalement doivent profiter à tous....

Je ne l’ignore pas, donc. Je n’ignore pas non plus qu’on ne fait pas de politique socialiste décente sur un terrain pourri et miné par le chômage, la précarité ,l’exclusion etc. Or sans transition socialiste, il n’y a pas de communisme . CQFD.

Il y a un mot de Jaurès qui me revient sans arrêt à l’esprit quand je vous vois gesticuler ou que je vous écoute éructer, vous les "petits patrons" contre ces « parasites » de chômeurs, de salariés etc... « Le grand capital se cache toujours derrière la petite bourgeoisie pour commettre ses méfaits »...

Ca n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui.

Ce qui me navre, c’est que je ne crois pas que vous soyez conscients de l’instrumentalisation dont vous êtes victimes. Vous êtes excités et manipulés pour être dressés contre une partie non négligeable de la population française qui, somme toute, a peu ou prou autant de problèmes que vous (même s’ils sont différents).

Ce n’est pas le fait d’avoir la "tête des cheminots" , des "fonctionnaires" , de faire bosser vos salariés 42 ans voire plus, qui va renflouer vos caisses et régler vos problèmes de trésorerie, ni même, bénéficier à la France !

Pour ma part , et pour avoir travaillé pendant un certain temps avec des PME et avec des multinationales, pour avoir, aussi, assimilé un « marxisme de base » qui vous échappe totalement, je n’ai jamais compris ce qui pouvait vous rapprocher (au-delà de la propriété du capital et d’une sorte de « culture libérale ») d’entreprises comme Total, ou Lagardère ou Bouygues, qui vous bouffent la laine sur le dos en permanence !

Cela me dépasse.

Que vous ne voyiez pas que si vous vous payez beaucoup de charges c’est SURTOUT parce que les géants du CAC 40 restent parfois des années sans régler les leurs, par exemple, leur URSSAF.

Que vous ne compreniez pas que si vous payez 33,33% d’impôts sur votre chiffre d’affaires (c’est à dire un impôt unique quel que soit votre CA) c’est parce que les syndicats de patrons ne se battent pas pour que vous obteniez un impôt dégressif (comme l’impôt sur les revenus des personnes physiques), proportionnel à votre chiffre d’affaires.

Que vous preniez fait et cause pour les intérêts de grosses boîtes qui vous sous -traitent le travail dans des conditions de paiement et de livraison souvent scandaleuses.

Que vous négligiez de réfléchir sur la question de votre financement par des banques privées, que cela ne vous étonne pas plus que cela que des gouvernements capitalistes supposés être « PME -philes » ne se soient jamais battus pour mettre au pas les institutions bancaires qui vous étranglent au moindre cent de crédit qu’elles vous consentent et exigent des patrons de PME qu’ils gagent leur maison, leur voiture etc.

Que vous ne voyez pas tout cela, et donc, finalement, que vous ne voyez pas que la droite ne s’est jamais occupée sérieusement de vous, que tout ce qui doit être fait pour vous ne l’a jamais été (voire, qu’à la rigueur, les socialistes se sont toujours mieux préoccupés de l’avenir des PME que les élus dits « de droite ») et enfin, que les multinationales derrière lesquelles vous vous rangez, que les géants du CAC 40 pour lesquels vous prenez fait et cause vous nuisent dans la défense de vos intérêts, j’avoue que ça « me la coupe »...

Ce n’est pas vous qui délocalisez les emplois français en masse, ce n’est pas vous qui dirigez le capitalisme mondialisé ( vous en faites même les frais !) , ce n’est pas vous les patrons-voyous, ce n’est pas vous non plus qui pouvez imposer à l’URSSAF, aux impôts ou à la BNP des délais de paiement astronomiques...Et j’en passe.

Au lieu de ça, en l’absence de réflexion sérieuse sur ce qu’est une PME ou une TPME, ce qu’elle peut devenir, comment elle doit le devenir, avec quels moyens, dans quel monde etc, vous vous faites "enfler la tête" par des discours d’un poujadisme affligeant, et on vous dresse contre ceux qui sont AUSSI et SURTOUT votre force vive et votre richesse : vos salariés, et les fonctionnaires qui les conduisent à leur travail le matin, les fonctionnaires qui les éduquent à l’école, et j’en passe.

-  Vous croyez vraiment que le problème de la France c’est un problème de charges sociales ?

-  Vous croyez vraiment que le problème des PME et TPME françaises c’est un problème de quelques jours de grève dans les transports en communs pour défendre un régime dit spécial ?

-  Vous croyez vraiment que les salariés du privé et du public sont toutes et tous de sales privilégiés et que vous êtes la seule force créatrice de richesses, les seuls à souffrir sur l’autel du patriotisme économique ?

-  Franchement, aujourd’hui, vous qui bossez, en effet, douze heures par jour voire plus parfois, ça ne vous a pas foutu les glandes de voir Sarkozy sur le Yacht de Bolloré à peine élu ?

-  Vous qui ramez pour payer vos employés et rembourser vos crédits, ça ne vous fout pas les boules de voir que Sarkozy s’est tranquillement augmenté de 172 % ?

Qu’il avait octroyé une carte bleue à son ex-femme sur les deniers du Trésor Public ?

-  Ca ne vous colle pas la rage de voir que de tous les régimes spéciaux, celui des députés et sénateurs, et des militaires, vont être « passés à la trappe » et absolument pas revisités ( et je peux vous dire que là en effet ça "gagne bien", si on veut parler de privilégiés) ?

Vous ne réalisez vraiment pas qu’il y a comme un problème dans les soi disant politiques « libérales » (en réalité celles du capitalisme financier mondialisé) qui depuis 25 ans ne vous ont pas encore permis de « respirer » un peu ?

-  Pourquoi voulez vous faire payer à des gens qui galèrent parfois autant que vous ( voire souvent plus) vos problèmes ?

Etes-vous à ce point endoctrinés et incapables de réfléchir, de voir où se situent les vrais problèmes ?...

Si c’est le cas, si vraiment vous en êtes à ce degré d’ignorance et de stupidité, je comprends mieux pourquoi vous avez voté Sarkozy - ’faudra pas vous plaindre quand il aura mis la France à feu et à sang pour faire plaisir à ses 4 ou 5 copains les grands patrons ; c’est VOUS qui trinquerez les premiers, parce qu’une PME ou une TPME ne fait pas de bonnes affaires dans un tel climat civique, social et politique.

C’est pas la bagnole de Lagardère ou de Sarko que les gens, excédés, iront brûler, par rage, par désespoir, c’est la votre. Et tout le monde paiera les "petits arrangements entre amis" d’une bande de quelques flibustiers. Sauf "les gros", qui s’en sortent toujours...on l’a vu en 40, on l’a vu de tout temps...

La "déculturation" de vos concitoyens, la mort des services publics (santé, transports, enseignement...), la fin de l’enseignement, la baisse des systèmes de solidarité, tout cela est, non pas « créateur de richesse » pour les PME, c’est exactement l’inverse.

Car l’individu que le grand capital mondialisé veut créer bouffe chez Mac Do s’achète des Nike et s’endette sur 10 ans pour s’acheter un téléviseur ou une Play Station. Il n’en a rien à faire des plats "bio" de l’entreprise Dugenoux à Saint Maurice, il se fiche de vos chaussures en cuir faites main à Romans sur Isère. L’équipementier qui a construit sa Kangoo peut bien être chinois, et alors ?!

Vous me direz « on sous -traite » : je vous réponds « non, vous vous faites juste encore assez exploiter pour vivoter, jusqu’au jour où ces boîtes là délocalisent et vous laissent mourir, vous et vos compatriotes salariés, la bouche ouverte ».

C’est comme ça qu’un pays dynamique et riche s’appauvrit, et c’est comme ça qu’on détruit un tissu social.

Alors réfléchissez à tout ça, et dimanche 18, au lieu de penser aller « casser du rouge » en battant le pavé parisien, faites vous donc une ballade sympa avec vos gosses dans un parc, (ces gosses que votre vie de patron de PME vous empêche de voir assez souvent) et puis aussi, pensez à la retraite de votre femme ou de votre fille tient, qui vont morfler grave dans quelques mois quand Sarkozy se sera fait les régimes spéciaux...

Salutations communistes,

La Louve

source : Bellaciao



Publié le 16 novembre 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • "CERF" ou "SERFS" DU GRAND CAPITAL ?
    par La Louve
    16 novembre 2007, par il est noir noir comme la nuit
    de mon point de vue, je n’ai jamais concidéré que les "patrons de PME ,ou de d’autres petites structures "sont des privilégiers par rapport aux travailleurs du privé ou du publique :-D ce sont tous des VACHES A LAIT ! en revanche les tres grosses structures sont complices des stratèges qui mènent le monde hélas ? c’est un amalgame qui ne plait pas aux syndicats justement ,lesquels défendent leurs intérets tres privés sans chèrcher a regarder plus loin que leurs gammelles ,et c’est bien là le problème ! les travailleurs du privé ont peut etre le sentiment qu’ils ont fait les frais du tournant ,vue que les travailleurs du publique savaient qu’ils n’avaient pas les memes intérets a défendre,vu qu’ils etaient pèrsuadés qu’ils ne seraient pas touchés comme la piétaille. c’est donc chacun pour soi maintenant . la masse de travailleurs sortis du système sont tres nombreux et se fichent du publique .
  • "CERF" ou "SERFS" DU GRAND CAPITAL ?
    par La Louve
    16 novembre 2007, par il est noir noir comme la nuit
    croyez vous que ces génis auraient compris que les chomeurs leur achètent aussi leurs produits ,les faisaient travailler ,etc,que le chomage induit par les éconmistes qui ont provoqués les délocalisations ,qui ont ruinés ,par là meme leurs confrères . ils etaient supèr content d’envoyer a une époque le travail a l’étranger ,et se garder la pose des étiquettes et l’enbalge, mais ils n’avaient pas compris que d’autres feraient plus fort qu’eux et les foutraient en l’air . s’ils adulent le cac 40, c’est tout simplement en grande partie, parcqu’ils placent leurs blé dans la boursse ,et qu’ils n’ont pas envie de se retrouver sans un si le système se casse la figure . le blé comme chacun le sait est capicieux :-D
  • "CERF" ou "SERFS" DU GRAND CAPITAL ?
    par La Louve
    22 avril 2014, par warrenstraw222
    Its water resistance up to Replica Watches 30 bar (300 m) is completed finishes as an illustration in relief of hublot Replica a manta on the bottom of the box and a sport ultra bezel Ray. The latter Panerai Replica is very handy thanks inserts rubber out of stainless steel, for an amazing 3D effect. The Crown and screw push the chronograph buttons remind diving cylinders valves.
  • "CERF" ou "SERFS" DU GRAND CAPITAL ?
    par La Louve
    31 janvier 2017, par Fredella
    After study a few of the blog posts on your website now, and I truly like your way of blogging. I bookmarked it to my bookmark website list and will be checking back soon. Pls check out my web site as well and let me know what you think. Website Visit Visit Web Read More Information
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin