e-torpedo le webzine sans barbeles



La culotte au sommet... du salon des médias alternatifs de Grigny (69)
par Hélène Bourchenin du collectif sistoeurs

Catégorie on aime
Il y a (16) contribution(s).


-  dimanche 18 novembre 2007, par Hélène Bourchenin

Notre premier salon « Plaisirs, plaisir », quel drôle de nom...

(JPEG)

En voyant l’affiche en arrivant on s’est dit « mince ! ».
-  Pourquoi cette bouche en illustration... ?
-  Pourquoi ce titre : Plaisirs, plaisir... ?
-  Nous a-t-on envoyé au casse pipe dans un salon pornographique ?
-  Nous aurait-on menti ? !

Notre emplacement au premier rang des médias alternatifs rétablit la situation.

On déballe nos affaires, nos flyers, nos recueils, les cadres photos des rédactrices du site...

(JPEG)



(JPEG)



Et la culotte... THE CULOTTE. Un mètre cinquante d’envergure, notre emblème cousu main ne passe pas inaperçu.

(JPEG)

Les organisateurs n’en reviennent pas :

- « Elle est géniale, mettez là devant l’entrée on la verra mieux. »

-  « Heu... On souhaiterait garder notre culotte si ça ne vous dérange pas... »

Nous voilà installées sous la culotte, aux côtés de Bellaciao et e-torpedo. Autour de nous, d’autres fanatiques de l’info du net. Les rencontres et discussions fusent : Roberto de Bellaciao, Franca des Sistoeurs que nous ne voyons que trop rarement, les Casseurs de pub, le crieur public, René Balme maire de Grigny et fondateur du site Oulala, radio Pluriel, Télé Vivé...

Et nous voilà embarquées pour une interview radio télé...

(JPEG)


Plus tard dans l’après midi, le crieur public propose de lire un de nos textes à pleine voix face aux visiteurs. A la stupeur des Sistoeurs, il choisit les Hai-cul ! Premier test grandeur nature, première confrontation à la réalité du mot « assumer » !

(JPEG)
Le crieur public
Salon de Grigny 2007

Dimanche, deuxième jour du salon, nous arrivons à temps pour voir Franca Maï sur scène, et à la fin de sa représentation, nous nous faisons embarquer par les « Slameurs de Lyon ».

Après quelques hésitations, nous voici sur scène, le texte Dindes ou poulettes ? entre les mains. Séverine commence, calme et sereine, l’intro du texte : à croire que prof de français et acteur-studio vont de paire ! A mon tour, je prends la parole. Là, mes jambes me trahissent et commencent à danser la tektonik. Dur de maîtriser. Mais on y est arrivées. Applaudies. Soulagées. Le texte des Dindes a fait son effet !

De retour à notre culotte, pas le temps de se poser, Séverine est invitée à un débat filmé. Une quinzaine de figures représentatives des médias alternatifs autour de la table. Une discussion finale en direct live où chacun s’exprime sur les projets et le devenir des médias alternatifs.

Un véritable moment pour nous sentir exister au milieu de nos paires. L’occasion de se soutenir et de projeter plus largement un avenir ensemble. Et la naissance du projet de création d’un collectif des médias alternatifs qui permettrait de se regrouper et de se battre côte à côte pour la liberté de la presse. Une belle expérience, de belles rencontres.

« Plaisirs, plaisir... ». Effectivement. Le salon portait bien son nom.

Découvrir la suite

-  Retour en image des différentes rencontres...
-  Quelques portraits culottés source : Sistoeurs.net



Publié le 18 novembre 2007  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin