e-torpedo le webzine sans barbeles


Sarkozy-Sarkula : dent contre dent

Publié le 18 décembre 2007


REVUE DE PRESSE

..."LA SITUATION COMMENCE À SE TENDRE"

Si le principe du prélèvement ne devrait pas poser beaucoup de problème, la difficulté est plutôt liée à la façon dont les sommes perçues par le biais d’une nouvelle taxe sont ensuite redistribuées.

Le principe de l’écocontribution n’est toutefois pas tout à fait calé. M. Sarkozy avait proposé une taxe sur le poisson à l’étal, qui avait pour inconvénient de toucher les consommateurs. Puis le gouvernement a fait voter à l’Assemblée nationale, le 6 décembre, dans le cadre de la loi de finance rectificative, un amendement instaurant une taxe de 2,6 % sur le poisson, cette fois dans les ports (mareyeurs...)...

Source : Le Monde

...Tony Blair et Nicolas Sarkozy participeront au prochain conseil national de l’UMP le 12 janvier à Paris. 2.500 cadres nationaux se réuniront avant la ratification du traité de Lisbonne par le Parlement, le 4 février à Versailles, l’occasion pour l’ancien Premier ministre britannique et le président français d’aborder la question des réformes en Europe. Nicolas Sarkozy a déjà participé à deux réunions des instances dirigeantes de l’UMP...

Source : Les Echos

...21h45 Paris François Bayrou, le président du MoDem, juge "très malsain" que "tous les honneurs de la République" aient été offerts au colonel Kadhafi lors de sa visite en France.

20h55 Paris François Fillon estime que la "France ne vend pas son âme" en accueillant Mouammar Kadhafi, "mais elle fait exactement le contraire parce qu’elle est en train de se replacer au coeur des relations internationales".

19h05 Paris Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi ont "longuement parlé de l’union de la Méditerranée", lors de leur deuxième entretien à l’Elysée mercredi, et "il y a vraiment eu un travail constructif et productif" sur cette question entre eux, affirme l’Elysée.

Source : Nouvel Observateur

...Le quotidien suisse 24 Heures est plus sévère encore : "En choisissant Disneyland plutôt que Versailles pour présenter sa nouvelle favorite, Nicolas Sarkozy a sans doute voulu faire moderne, donner l’illusion d’être proche des gens. Mais, au fond, il n’a fait que renforcer l’idée selon laquelle la France d’aujourd’hui est une sorte de monarchie républicaine dans laquelle le chef de l’Etat, Roi-Soleil du XXIe siècle, n’en fait qu’à sa guise. Jusque dans ses histoires de cœur, qu’il n’hésite pas à donner en pâture aux médias. Le problème, c’est que, à force de gouverner à la place de son gouvernement, de se mettre en scène et de jouer publiquement avec ses sentiments, Nicolas Ier finira au mieux par lasser, au pire par exploser en vol."

Source : Courrier International



Pour Contacter ROZOR c'est ici


La GALERIE DE ROZOR


Dessin précédent : NICOLAS SARKOZY en ébullition

Dessin suivant : LRU Bac Pro : Sois jeune et tais-toi
envoyer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin