e-torpedo le webzine sans barbeles



Toute la France a pleuré... paraît-il...

Catégorie société
Il y a (4) contribution(s).

(JPEG) Je dois avouer qu’il y a des moments où je ne regrette pas d’être malade au point d’être obligé de m’arrêter de travailler. Et comme je ne sais pas rester à ne rien faire, je regarde la télé. Certes, nous savons ce que vaut, aujourd’hui, en termes de manipulation et de propagande, cette boîte à image totalement dédiée au pouvoir sarkozien et à sa « pensée unique ». Mais, tout de même, on y entend, assez souvent, des perles. Parfois, cela tient des perles de cancres, parfois, c’est littéralement loufoque...

Ainsi, le 17 décembre, au cours de l’émission « C dans l’air », émission souvent intéressante, je dois l’avouer, j’ai entendu l’une de ces affirmations très dangereuses pour la santé en ce sens qu’on a tellement envie de rire qu’on pourrait se « péter une durite » !

Le sujet du jour s’appelait : « Nicolas Sarkozy, séducteur »... ou quelque chose comme ça. Bien entendu, sur ce plateau, on parlait de la dernière conquête féminine du locataire actuel de l’Elysée. Un « psy », psychologue ou psychiatre, je ne sais plus et cela n’a pas d’importance, a affirmé avec tout le sérieux qui sied à un « expert » que : « Toute la France a pleuré le départ de Cécilia ! »

Je vous assure, il est plus que difficile de se retenir d’éclater de rire ! Là, ce monsieur, confine à la débilité pure ; il sera difficile de faire mieux ! A entendre une telle ânerie, je dois avouer que je suis fort heureux de n’avoir pas besoin des services de ce personnage... Bien entendu, ensuite, nous avons eu droit de la part de ce « psy » à tout un déballage sur les qualités du nouvel amoureux, et, en gros, l’affirmation que, nécessairement, les Français ne pouvaient qu’être subjugués par « la tendre histoire »... que toute la France ne pourrait qu’être heureuse et ravie de l’arrivée de Carla...

Toute la France ?

Certes, nous savons que de nombreux Français et Françaises adorent feuilleter les « canards boiteux » et très souvent diffamatoires qu’on nomme aujourd’hui, histoire d’être « dans le coup », des magazines « people ». Alors, peut-être qu’une poignée de lecteurs et lectrices ont écrasé une larme au coin des yeux, lors du départ de Cécilia. Peut-être que les mêmes auront laissé naître une esquisse de sourire au coin des lèvres en apprenant le « bonheur nouveau » du locataire élyséen... Peut-être...

Mais ce qui est sûr et certain, en tout cas je n’ai pas le moindre doute, c’est que toute la France journalistique (disons 80 à 90%) a pour instruction, venant des riches et industriels patrons, de bombarder toute la France de nouvelles concernant leur « cher ami de l’Elysée » . Lorsqu’il s’agit d’imposer « leur pote Sarko », ils ne font pas dans la dentelle : Cela va du pire, ses affaires matrimoniales et sentimentales, au meilleur...

Flûte, c’est quoi, au juste, le meilleur dans son cas ?

Peut-être le fait qu’il vient d’être nommé « Chanoine honoraire de Saint-Jean de Lattran », à Rome, par Benôit XVI, tout comme ses prédécesseurs depuis Henri IV ? A vrai dire, il manquait une personne pour chaperonner cette formalité : GW Bush... Entre copains, c’eût été naturel, non ? Et puis, quel trio représentatif d’un néoconservatisme totalement rétrograde !

Mon sentiment, c’est que le « toute la France... » concerne, et concerne seulement, toute la presse people et toute la presse inféodée à Sarkozy, plus, les inévitables « experts », largement chargés, c’est en tout cas le sentiment qu’ils me donnent, de formater l’opinion des Français. C’est lamentable, mais absolument pas surprenant dans un pays où la presse n’est plus libre qu’en mots.

Manipulation par l’absurde

-  Si l’on se souvient que TF1 a passé 43h de Sarkozy en deux mois et que France2 a passé 39h de Sarko show dans le même temps, on comprend aisément la nature et l’importance de la manipulation et de la propagande imposées aux Français.

La manipulation se fait en tous domaines de l’action politique de Sarkozy, mais aussi, et là se trouve l’absurde confinant au ridicule, de sa vie privée. La vérité, j’en suis convaincu, c’est qu’une large part de la population française n’en a strictement rien à foutre de la vie privée de Nicolas Sarkozy ! Nous ne sommes pas, ici, aux USA ou en Angleterre. Ce sujet n’a nul intérêt !

Mais je crois qu’il faut comprendre qu’il y a de la graine de dictateur dans ce personnage. Dans un passé récent, tous les dictateurs dans le monde adoraient faire placarder, partout, d’immenses portraits d’eux. Sarkozy voulant « la jouer plus fine », pour l’instant du moins, nous impose son image et ses idées de façon à la fois plus subtile, puisqu’il épargne nos rues déjà largement polluées par la publicité, mais aussi de façon plus perverse en nous imposant sa présence au travers d’une continuelle et pesante présence à la télévision, tout comme dans les journaux ou radios. A mes yeux, il n’y a nulle différence avec ses collègues dictateurs du passé :

il s’agit toujours du culte de la personnalité !

Manipulation consciente et voulue par sarko et ses copains grands patrons. Avec ce que nous venons de voir, comment s’étonner de cet aveu de Nicolas Sarkozy, lors d’un entretien au Nouvel Observateur, le 13 décembre 2007 : Tout d’abord, une grosse plaisanterie : Il affirme, sans rire, enfin je suppose, que la presse est "globalement de gauche" .

Affirmation reprise de l’un de ses amis, Serge Dassault, propriétaire de journaux, fabricant d’avions de chasse qui, en l’occurrence, affirmait déjà cette chose hilarante il y a un certain temps.

Il poursuit, toujours sans rire, en affirmant « qu’il faut se réjouir que "des industriels investissent dans la presse plutôt qu’elle appartienne à des fonds de pensions anglo-saxons !".

-  Diable, comment ne pas le comprendre ?

Les fonds de pensions anglo-saxons auraient, en effet, autre chose à faire que du « cirage de pompes » permanent en faveur de l’occupant de l’Elysée... Alors que, tout à l’inverse, les industriels, en fait les copains, sont tous dévoués à la cause de la propagande sarkozienne, eux ! Pour Sarkozy, forcément, ça fait une grosse différence ! Mais pour nous, qu’on nous baratine sur sa personne ou celle de Bush, il n’y a guère de différence, les personnages étant de même nature...

Et, dans les deux cas évoqués par Sarkozy, de toute manière, il n’y a plus aucun respect de la pluralité et de l’indépendance de la plupart des médias français. Reste, pour l’instant, Internet, fort heureusement ! Les moyens d’échapper à la dictature médiatique sarkozienne.

Un des moyens excellents, je viens d’en parler, c’est Internet. Il y a de très nombreux sites tenus par des non-professionnels du journalisme, mais tenus par des gens parfaitement honnêtes qui ne cherchent qu’une chose : Que l’information indépendante existe encore et circule.

Un autre moyen, des plus simples, évidemment, c’est de boycotter l’ensemble des médias, papier, télé ou radio. Mais avouons que c’est gênant parce qu’au milieu des infos strictement propagandistes, il y a aussi, ici ou là, des informations utiles à connaître.

Enfin, on peut faire comme je fais, et sans doute comme font beaucoup de téléspectateurs : On peut couper le son et surveiller du coin de l’œil la fin de la nième apparition indésirable ; on peut aussi se lever, comme à l’occasion de n’importe quelle publicité télévisée, et aller au « petit coin » en attendant que ça passe, ou faire n’importe quoi de plus intelligent que d’assister au culte du chef...

Franchement, nous ne sommes pas des « canards qu’on gave » ! On ferait bien de le savoir et d’en tenir compte du côté de l’Elysée !



Publié le 24 décembre 2007  par Jean Dornac


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Toute la France a pleuré... paraît-il...
    25 décembre 2007, par Serge Rivron

    Ce truc du "psy" qu’on nous inflige maintenant dans toutes les émissions, ça commence vraiment à me courir. Il s’agit généralement d’un âne ou d’une ânesse judicieusement choisi(e) pour "temporiser" le débat, et dont la redoutable étiquette de pseudo-sachant lui donne autorité, apparemment, pour nous infliger doctement des sornettes qu’aucune chaisière n’oserait formuler. C’en serait marrant si ce n’était pas si affligeant d’entendre ces débiles courtisans nous sortir toutes les plus rances cucuteries en vogue sur ici l’orgasme féminin, là les racines anthopologiques du plaisir, ailleurs la pathologie criminelle et autres navrantes idées reçues, et de voir opiner en face d’eux un présentateur lèche-bottes et son aéropage de cancres. Je me suis souvent demandé, en les voyant ainsi rouler dans la farine leur propre sottise, par quels méandres de la fortune ils avaient échoué dans la télé, et étonné qu’on ne les pende pas.

    Merci Jean d’en avoir au moins mouché un.

    • Home Singapore
      23 août 2016, par dodoy
      Spot on with this write-up, I really feel this website needs a great deal more attention. I’ll probably be returning to read more, thanks for the info !Home Singapore the vales EC
  • Toute la France a pleuré... paraît-il...
    11 septembre 2015, par RedenScott
    Such a brilliantevaluation of the program. It’s worth the time, I like reading this. - Dennis Wong YOR Health
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin