e-torpedo le webzine sans barbeles


Les regrets de Bertrand Delanoë

Publié le 15 janvier 2008


REVUE DE PRESSE

...Projet Delanoë : les propositions communistes sont une bonne source d’inspiration

Bertrand Delanoë vient de publier son projet pour la prochaine mandature. Je me félicite qu’il ait très largement puisé dans les propositions portées par les communistes parisiens. Sur 4 points importants, Bertrand Delanoë reprend des exigences exprimées par le PCF :

13 janvier 2008

Sur le logement, les élus communistes de la capitale se battent depuis 2001 pour amplifier l’effort en faveur du logement social. Au cours de la mandature, ils ont obtenu le passage de 3 000 logements sociaux produits chaque année à 6 000.

Bertrand Delanoë propose d’accroître cet effort et d’en produire 40 000 entre 2008 et 2014.

Aux yeux des communistes, il faudra aller encore plus loin et passer à un rythme de 10 000 par an.

Source : Bellaciao

...Rompant définitivement avec la longue période d’enfermement égoïste de la capitale de la période Chirac-Tibéri du RPR, Bertrand Delanoë a l’ambition de consolider le projet engagé avec la Conférence métropolitaine de rapprochement avec les communes et les départements riverains. Il se dit « favorable à la naissance future de "Paris Métropole" et propose, en réponse au hold-up du "Grand Paris" de Nicolas Sarkozy, des Assises de l’agglomération parisienne » afin de « déterminer un nouveau cadre institutionnel », avec les élus, la région et les représentants de l’État.

Source : L’Humanité

...Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë, qui tenait lundi soir son premier meeting en vue des municipales de mars, a déclaré qu’il ne demandait pas aux Parisiens de "voter" pour lui "mais de voter pour Paris", ajoutant qu’il ne leur "demande pas le pouvoir, mais de croire en eux".

Source : AFP



Pour Contacter ROZOR c'est ici


La GALERIE DE ROZOR


Dessin précédent : Les Sarkozy : la solitude réfrigérante des clowns

Dessin suivant : Sarkoland
envoyer
commenter
sommaire
Forum de l'article
  • Les regrets de Bertrand Delanoë
    15 janvier 2008

    Bonjour Rozor, je m’interroge : Vous êtes entrain d’attaquer un homme public en raison de son orientation sexuelle, quelle habileté ! peut être n’êtes vous pas citoyen ? peut être êtes vous en manque d’analyse ainsi que d’argument ? peut être n’êtes vous pas très drôle après tout ;) peut être êtes vous comme le diraient " certains " un " gros c... d’hetero " c à d le cliché d’une intolérance pathologique. Peut être que vous êtes irresponsable au point d’agiter de vieux clichés sectaires et peut être que vous ne pouvez rien de plus, quelle tristesse je ne peux m’y résoudre ;)

    alors à votre "quatre couleurs " le " Burgonde " pour nous expliquer tout cela clairement et avec " élégance " pour le coup. bref veuillez préciser car cela est pour l’instant dérisoire confus ainsi que stérile. Mais je n’ai peut être après tout, pas d’humour, en tout cas pas de cette sorte. Cordialement.

    JL Youpy

    • Les regrets de Bertrand Delanoë
      4 février 2008, par dioxyd

      Je ne comprends pas votre agacement... vous réagissez sur une image alors que le contenu de cet article est certainement plus en faveur de Monsieur Delanoë que de ses opposants.

      Monsieur Delanoë est Maire socialiste de la ville de Paris.

      En faisant son comin’out il a été très clair sur sa vie privée, il ne souhaite ni en parler, ni en faire étalage.

      Si défense il y a à prendre, c’est bien de sa politique moderne et sociale, non de sa sexualité.

      Ne détournons pas le débat. Il y a bien plus en jeu que la sexualité des français dans les prochaines municipales. S’outrager sur de basses attaques c’est prendre pleine part au jeu de l’opposition et, par la même occasion, lui donner raison et légitimité.

      Si vous voulez aider Monsieur Delanoë dans son combat pour l’amélioration de la vie dans notre capitale, vous devriez argumenter sur ce qu’il a déjà fait et sur ce qu’il a l’intention de faire.

      Pêtez un coup, détendez vous les fessiers, riez, ça vous aidera peut-être à réfléchir.

      Cordialement

  • Les regrets de Bertrand Delanoë
    15 janvier 2008, par Maud Bailly
    Aucun sujet n’est tabou chez Rozor, c’est cette liberté de ton que j’aime chez lui n’en déplaise aux grincheux qu’ils soient hétéros, homos, martiens ou fantômes... Continue Rozor à nous faire rire ou sourire ou éclater de rire, tes couleurs, ton trait et ton humour féroce relativisent ce monde illusoire.
    • Les regrets de Bertrand Delanoë
      16 janvier 2008

      Salut, oui Bailly, les supposés ectoplasmes atrabilaires aux préférences sexuelles qui ne regardent qu’eux et leur partenaire vous saluent bien quelle que soit leur localisation dans l’univers Beltegeuse ou d’Alpha du centaure, ont bien apprécier à sa juste valeur votre réaction. Rozor appréciera comme il se doit ces 2 sons de cloches, le bourdon " grincheux " que je suis se doit de préciser sa pensée. En matière de politique et d’homme public je trouve juste regrettable les attaques perso, la politique de Delanoé est assez néfaste et hypocrite pour être dénoncée pour ce quelle est, sans pour autant stigmatiser les élan du coeur et la vie intime des personnages publics, le débat et la démocratie du moins ce qu’il en reste sans porteront que mieux, après si l’on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui, les triangle rose et les étoiles jaune ont assez participé à la faillite de la vie et des institutions démocratique en leur temps ne trouvez vous pas ? Loin de moi l’idée d’assimiler l’humour de Rozor aux politiques élitistes et racistes du régime nazi mais à mon sens la maladresse du propos de l’auteur procèdent des mêmes mécanismes malsains et je veux bien croire qu’il s’agisse d’une simple maladresse ou d’une panne d’inspiration pourtant il y a fort à dire pour dénoncer avec humour et efficacité la politique de " Bertrand 2012 " ainsi que les positions de son parti (supposé socialiste) qui clame qu’ils ne veut que notre bien... et nous avons peut être mieux à faire en dénonçant pour changer la donne quand " relativisant "...

      Après libre à chacun d’apprécier voir de pratiquer un humour à la JM Bigard ou à la Croucho Marx, je laisse à votre sagacité le soin d’apprécier où sur ce point également va ma " maudeste " préférence ;)

      Cordialement

      JL Youpy

      • Les regrets de Bertrand Delanoë
        16 janvier 2008, par Maud Bailly

        Oui tu as raison Youpy, chacun son humour et c’est ce qui me plaît dans ce webzine. Cette capacité non élitiste de nous faire découvrir des univers différents. L’humour grinçant de Rozor ridiculise avant tout l’Etat supposé des Lumières qui reçoit en grandes pompes le sieur Kadhafi métaphoriquement illustré par les regrets de Delanoë. Je n’y vois ni du Bigard, ni du Croucho Marx, simplement du Rozor tel qu’en lui-même.

        Cordialement

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin