e-torpedo le webzine sans barbeles


Société Générale : Pépites et "comptes" à dormir debout

Publié le 14 février 2008


REVUE DE PRESSE

..."Il s’est senti trahi. Trahi, parce qu’il a depuis le premier jour, respecté à la lettre les conditions imposées par le contrôle judiciaire décidé par des magistrats instructeurs qui avaient accepté de lui faire confiance et qui avaient appliqué la loi", a-t-elle ajouté.

SOURCE : L’EXPRESS

La banque française annonce la prise de contrôle de la banque russe Rosbank, dont elle détient désormais 50% plus une action contre 20% jusqu’à aujourd’hui. D’un montant de 2,33 milliards de dollars soit 1,6 milliard d’euros, c’est la plus grosse acquisition étrangère dans le secteur bancaire russe à ce jour.

SOURCE : LA TRIBUNE

..."Société générale est plus dépendante que les autres banques de la croissance de sa BFI", souligne pour sa part Lehman Brothers, en ajoutant qu’une partie de sa forte croissance de ces dernières années est due aux activités de trading, "qui seront impactées de manière durable par des limites et des contrôles plus stricts" mis en place après la perte record.

SOURCE : REUTERS

...La Société Générale a vu son action baisser ce lundi de 4%, signant le plus fort recul du CAC40. La banque a annoncé aujourd’hui le lancement de son augmentation de capital destinée à renforcer ses fonds propres mis à mal par des pertes de trading record et la crise des "subprime". Le prix de souscription a été fixé à 47,50 euros, soit une décote proche de 40%.

SOURCE : TRIBUNE

...Jérôme Kerviel. Un nom, une photo. Une énigme. Voici le portrait d’un Bigouden monté à Paris pour devenir « un trader d’exception ». Voici la folle semaine du trader Kerviel. C’est l’histoire d’une grande banque qui aurait été victime d’un de ses employés. Un opérateur de salle de marché, cadre de rang modeste d’une sous-division de la banque. Un « génie informatique » dont les opérations spéculatives risquées auraient fait perdre cinq milliards d’euros à la Société générale. Mais qui est donc ce grand méchant loup de la finance ? Il s’appelle Jérôme Kerviel. Un Breton âgé de 31 ans. « Un être fragile », « sans génie particulier » et « traversant des difficultés familiales », selon la direction des ressources humaines de la banque. Sur France Info, le PDG, Daniel Bouton, s’interroge : « Escroc, fraudeur ou terroriste, je ne sais pas ».

SOURCE : Le TELEGRAMME

...Daniel Bouton a sauvé son siège à la tête de la Société Générale. Mais pour combien de temps ? Le PDG continue de subir un feu nourri de critiques de plus en plus virulentes. Et plusieurs sources laissent entendre que son conseil d’administration pourrait le « lâcher » une fois l’opération d’augmentation du capital lancée.

SOURCE : TRENDS.be



Pour Contacter ROZOR c'est ici


La GALERIE DE ROZOR


Dessin précédent : Christine Lagarde souffre-douleur des tontons flingueurs

Dessin suivant : Les pas des CRS
envoyer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin