e-torpedo le webzine sans barbeles



NON à l’expulsion de Mirnes KRAJINOVIC !

Catégorie société
Il y a (0) contribution(s).

(JPEG) Mirnes va être expulsé dans les prochains jours alors que sa compagne française est enceinte de huit mois !!!

Mirnes KRAJINOVIC, 23 ans, a été arrêté mercredi 9 avril à Annecy, chez sa compagne, enceinte de 8 mois et placé en rétention. Originaire de Memici, sur la frontière Serbe, il fuit la Bosnie en avril 2005, où il a vu son père, entre autres, tué sous ses yeux, pour demander l’asile en France, mais "n’apporte pas la preuve de ses allégations" (Il avait 6 ans)

Dès son arrivée, il rencontre Céline et ne la quitte plus.

Ils ont des dizaines de lettres attestant de la solidité et de la constance de leur union.

Nous, signataires de la présente pétition, refusons que Mirnes soit arraché à la famille qu’il a fondée en France. Nous n’acceptons pas qu’on lui interdise le droit de se maintenir auprès de sa compagne enceinte et d’être présent pour la naissance de leur enfant français. Nous refusons que la seule épaule sur laquelle Céline ait trouvé à s’appuyer lui soit retirée . Nous demandons la libération immédiate de Mirnes et la régularisation de sa situation administrative au nom du droit au respect de la vie familiale.

Signer la pétition en ligne : EDUCATIONSANSFRONTIERES

Urgent !!

-  Ecrire au Préfet de Haute-Savoie pour demander la libération et la régularisation de Mirnes

Lien pour faxer gratuitement par internet :

-  Fax de la Préfecture de Haute-Savoie : 04 50 52 90 05

-  Tel : 04 50 33 60 00

-  Préfet de Haute-Savoie : Mr Michel Bilaud :
michel.bilaud@haute-savoie.pref.gouv.fr

-  prefecture.haute-savoie@haute-savoie.pref.gouv.fr

Pour évaluer le nombre de fax reçu par la préfecture, merci de signaler votre envoi à l’adresse suivante : soutien.sp@free.fr

Modèle de lettre à envoyer au préfet :

Monsieur le préfet,

Je me permets d’attirer votre attention sur la situation dramatique dans laquelle se trouve un jeune couple, sur le point d’être séparé.

En effet, M.Mirnes KRAJINOVIC, originaire de Memici, sur la frontière Bosno-Serbe, a été arrêté Mercredi 09 avril à Annecy et est actuellement en rétention à Lyon.

Entré en France en avril 2005 pour y trouver asile, Mirnes à tout de suite rencontré la jeune Céline, Française, et leur union, depuis, n’a connu aucun nuage.

Céline, de santé fragile, enceinte de plus de huit mois, est désespérée et seule au monde. Si elle perdait son compagnon, il ne fait pas l’ombre d’un doute que les efforts des nombreux acteurs sociaux qui, depuis des années, les aident tous deux à reconstruire leurs vies, seraient ruinés.

Dans un mois au plus, Mirnes KRAJINOVIC deviendra père d’un enfant français !

Au nom du droit au respect de la vie privée et familiale, je vous demande de faire en sorte qu’il soit libéré au plus vite pour retrouver la femme qui porte son enfant. Elle a besoin de lui, particulièrement dans les semaines qui viennent.

En attendant une réponse positive de votre part, je vous prie d’agréer,

Monsieur le préfet, mes salutations respectueuses.

ALERTE

Mirnes KRAJINOVIC, 23 ans, a été arrêté mercredi à Annecy, chez sa compagne, Française, enceinte de 8 mois, et placé en rétention. Originaire de Memici, Bosnie (Frontière Serbe), Mirnes arrive en France en avril 2005, débouté en juillet 2007, Il a vu son père, entre autres, tué sous ses yeux, mais "n’apporte pas la preuve de ses allégations" (Il avait 6 ans)

OQTF notifié le 11 07 2007, sans recours au TA

-  Travaillait régulièrement en intérim, légalement.
-  Vie commune avec Céline depuis 3 ans.
-  Les murs de la chambre de Céline croulent sous les photos d’eux, toujours ensemble depuis 3 ans, de foyers d’hébergement en maisons d’accueil (Céline a eu un départ difficile dans la vie)
-  Ils ont des dizaines de lettres attestant de la solidité et de la constance de leur union. (Des directeurs de foyer aux employeurs, en passant par les assistantes sociales et la sage femme qui voit Mirnes assister à chaque cours de préparation à l’accouchement)
-  A la mort de son père (10 03 2006), Céline, seule au monde et désespérée, s’est complètement reposée sur Mirnes.
-  Céline vit pour l’instant dans une belle et grande chambre d’hôtel parfaitement tenue, sous contrat de logement passé avec le Conseil Général aux deux noms. Le berceau est prêt.
-  Elle a sauté dans un train jeudi à 5h pour le voir au CRA et assister au TA vendredi. Hassane, permanent de la Cimade, devant ses contractions, l’a remise au train à midi. Elle n’a donc pas pu témoigner...

Nous sommes devant l’expulsion potentielle d’un jeune incessamment père d’enfant Français.

Mirnes repasse au Tribunal Administratif lundi à 10h.

Je ne connaissais pas Céline avant mercredi soir, mais je peux assurer que si le juge ne libère pas Mirnes, il fait non seulement une immense saloperie, mais aussi une énorme connerie qui ruinera les efforts de ce que notre société compte encore de services sociaux, qui ont su assister Céline dans les années difficiles et lui redonner un bon départ.

Il faut donc d’urgence, avant lundi, Faxer et téléphoner massivement au Préfet. (PJ)

Pensez à signaler votre envoi à l’adresse suivante : soutien.sp@free.fr

-  Réseau Education Sans Frontières Haute-Savoie FSU 10, rue Guillaume Fichet 74 000 ANNECY resf74@yahoo.fr http://resf74.ifrance.com

Resf.info@rezo.net



Publié le 14 avril 2008  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin