e-torpedo le webzine sans barbeles



LA démocratie par KarL MileR

Catégorie politique
Il y a (3) contribution(s).

(JPEG)

Illustration Rozor


Je ne savais pas trop comment le dire, au final j’ai pris le parti d’en rire. Parti D’en Rire. Souviens-toi bien de ce parti citoyen, c’est le parti du futur.

La grande vadrouille Bienvenu chez les Ch’ti La septième compagnie, Fantomasse j’en passe et des pas pire.

En un mot : la France !

La France de Victor Hugo, la France d’Emile Zola, oui ce pays si beau au centre de l’Europe, que dis-je , au centre du monde, pilier da la liberté.

Aujourd’hui encore cette magnifique France se démarque encore et frappe un grand coup dans l’histoire de la démocratie participative.

Cette merveilleuse démocratie participative française qui s’accommode de quasi 30% d’abstention à toutes les élections. Celle la même qui ne reconnait pas le sens du vote blanc alors qu’il s’exprime aussi à toutes les élections. Donc nous parlons bien de la même chose :

LA démocratie française.

Cette démocratie dite participative, ou plus exactement : représentative, car personne n’est dupe du fait qu’une fois élu, nos représentants font vivre la République d’une manière totalement autonome. Comme si elle était douée de conscience. Les débats n’ont plus lieu que dans l’hémicycle. Seuls les parlementaires votent et amendes les lois. La Démocratie et son digne enfant la République fort de leur légitimité électorale vivent leurs vies dans les « hautes » sphères de la politique.

J’entends d’ici bon nombre de bien pensant me répondre :

mais comment voulez vous qu’il en soit autrement ?

On ne peut pas demander pour chaque projet de lois l’avis de la France entière ! La France a élu des représentants qui font leurs travails.

Jusqu’à il y a peu c’est un discours que je pensais être malheureusement vrai. Sauf qu’aujourd’hui on me prouve le contraire. Et oui, il est possible de dialoguer avec le peuple, donc la France et l’origine du pouvoir selon la constitution. On peut lui demander sont avis critique sur une proposition de loi. On lui organise même un meeting avec de hauts dirigeants, un site internet. On met en œuvre tout un travail prompte à faire (enfin !) jouer au peuple un réel rôle dans une démocratie, un parlementarisme populaire ni plus ni moins, si si.

Et tenez vous bien, voilà le sujet sur lequel aucun homme politique ne rechigne sur les moyens, ni n’est effrayé par la difficulté de mettre en œuvre une participation réelle de millions d’électeur.

Mais quel est donc ce vital projet auquel est convié toute la France ?

Me demanderons ceux qui n’ont toujours pas compris ce à quoi je faisais allusion. Oui deux secondes, c’est ce que je dis deux phrases plus haut, voici le sujet. Et bien, à l’heure où j’entends un peu trop d’hommes politiques dire que bien des gens ne savent pas et qu’il est de plus en plus inquiétant de laisser s’exprimer les citoyens sur des sujets qu’ils ne maîtrisent pas. Et bien à cette heure de haute estime du peuple par ses représentants élu par lui, la démocratie entre de plein fouet dans le 21e siècle et réalise l’impossible : le débat est ouvert à toute la nation, le sujet ( pour ne pas paraphrasé une chanson célèbre) en est ambitieux : La Télévision Publique. Vous remarquerez le p majuscule à publique.

Et oui citoyens. Voilà donc ta compétence selon notre gouvernement.

Si tu es écarté de tous projets visant à la sécurité routière. Si tu es écarté de tous projets visant la peine des délinquants sexuel. Si tu es écarté de tous projets visant les finances publiques. Et bien rasure toi citoyen ! Voici enfin une loi du domaine de ta compétence : la télévision.

Pour preuve matelepublique.fr, tout y est, faut il en faire un commentaire ? Même moi qui vit plutôt loin de tout, cette sollicitation des pouvoirs publics est venu jusqu’à moi.

Et c’est là que je passe aux aveux. (la transition est dure, mais accrochez vous, tout est clair à la fin)

J’ai longtemps, dans mon jeune âge, écouter comme nombre de citoyens sensibilisés aux problèmes de société et par la même de politique, le groupe Trust.

Nono, Berni, si vous me lisez : bien le bonjour à vous ! J’ai pas eu le temps d’écouter le dernier album, je sais même pas de quoi de quoi il parle, mais je me fais une séssion ratrapage sous peu, promis.

Apres ce message personnel :

Je les ai longtemps et beaucoup écouté. Ils m’ont appris des tas de trucs, notamment en matière de politique étrangère. Mais il y en est une, jusqu’à y a pas longtemps, que je n’avais pas réussit à comprendre. Album marche ou crève le titre : Vote

« Je ne suis pas un bulletin qu’on intoxique et qu’on glisse dans une urne ».

Or mis le coté évidemment contestataire je n’arrivais pas à cerner le sens profond de cette phrase. Peut être juste une ritournelle pour justifier le rif d’acier ? (oui j’étais con).

Le droit de vote était une chose trop importante pour moi.

Le fondement du gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. Comment des gens aussi intelligents pouvaient t-ils tenir un tel discours. Un discours aussi négatif sur le plus grand pouvoir de France ?

Aujourd’hui j’ai compris.

Monumentale mascarade que ces trop rares moments où tous ces gens savent où te trouver pour te passer de la brosse à reluire en attendant d’être réélu. Et qui vont fièrement disparaître dans les couloir du parlement pendant toute la durée de leur mandat faire le travail pour lequel on les a élu. On ne les reverra que pour les prochaines élections. Là il est parti parlementer, il est légitimisé on a voté !

Et de toute les manières, comment faire autrement ? La démocratie ne peut être effective que par la voie de la représentation voyons !

Et bien la télé à réussit le miracle de la quadrature du cercle politique.

La démocratie réelle, directe et effective est possible !!

Nooon !! Siiiiiiii ! Rend grâce à ce dieu tout puissant qui à réaliser ce miracle, tu lui dois tout. Ce dieu si immense que la politique française avant d’y toucher convoque à nouveau les états généraux (dilatation interférométrique de l’espace et du temps, y a qu’a voir le miracle ). Ce dieu si magnifique qu’il a su rendre le pouvoir au peuple !

Converti toi, ô citoyen, à la religion cathodique.

Les révolutionnaires de 1789, sans trop rentrer dans le détail non plus on y serait encore de-demain (c’est le demain de demain) en ont rêvé, la télévision l’a fait.

Maintenant une question se pose à moi : C’est quoi la marque de la télé du gars qui a eu cette idée ?

Un peu ridicule ce que je dis là ? Pour ce qu’on nous prend au sérieux, et le ridicule ne tue pas il parait. Et même si c’était le cas, ça serait en vente libre, comme le tabac.

Je sais pas toi citoyen, mais moi je file chez mon disquaire préféré chercher du Trust. Y a peut être une autre chanson que je comprendrai que dans 15 ans.



Publié le 24 avril 2008  par KarL MileR


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin