e-torpedo le webzine sans barbeles



Election d’Obama par La Louve

Catégorie politique
Il y a (12) contribution(s).

(JPEG) Election d’Obama : une sévère défaite pour les prolétaires dans la lutte contre la bourgeoisie

Dans un monde où la violence physique, symbolique et morale, est à son comble, où l’exploitation des salariés par les capitalistes atteint des paroxysmes, dans ce monde où le racisme, la guerre, la mort, la maladie ont plus souvent droit de cité que la fraternité, la solidarité, le respect de la dignité humaine...l’élection de Barack Obama, noir, jeune, séduisant, charismatique, après 8 ans de Bush ( cela, la guerre en Irak, et MacCain-Palin, c’est aussi une partie du socle de la victoire d’Obama) peut apporter, c’est compréhensible, une note de joie et d’espoir dans le cœur de nombreuses personnes, au-delà même des frontières américaines.

Avec la maestria que l’on connait au pays du cinéma et des stars hollywoodiennes, voici donc l’élection triomphale enfin, d’un représentant de la communauté noire aux USA.

Sorte de remake de l’élection de John Kennedy, le jeune catholique élu dans un pays majoritairement protestant.

"Aux USA, tout devient possible"...

Comme a dit Obama lui même dans son discours cette nuit : "C’est le triomphe de notre démocratie". Et ce "NOTRE DÉMOCRATIE" a douché le petit plaisir que je pouvais ressentir.

« "Si jamais quelqu’un doute encore que l’Amérique est un endroit où tout est possible, qui se demande si le rêve de nos pères fondateurs est toujours vivant, qui doute encore du pouvoir de notre démocratie, la réponse lui est donnée ce soir" ».

Voilà. C’est dit.

On peut croire qu’Obama ne parlait que de la démocratie américaine, moi, je dis qu’il parlait aussi de la victoire de la démocratie bourgeoise.

Il y a quelques jours à la télé, je regardais un reportage sur les coulisses de ces élections, je voyais les visages baignés de larmes de nombreux Afro-américains aux réunions publiques d’Obama, leurs yeux emplis d’espoir, et dans ma tête résonnait le "free at last, free at last ! Thank God Almighty, we are free at last !" ("enfin libres, enfin libres ! Merci Dieu Tout Puissant, nous sommes enfin libres !") de Luther King.

Bizarrement, je ne pouvais pas m’empêcher d’avoir le cœur serré. Et ce n’était pas de l’espoir ni de la joie. Mais plutôt la peur que tous ces gens soient finalement déçus.

Oh, pas tout de suite, pas dans l’immédiat, non. Mais plus tard.

D’une certaine manière, je ne pouvais m’empêcher de faire le parallèle entre l’énorme engouement, la ferveur et la liesse populaires qui suivirent l’élection de François Mitterrand en mai 1981...et ce que nous vivons aujourd’hui.

Je me disais  : "Tous ces gens méprisés, pourchassés, ostracisés, esclavagisés, assassinés même parfois, depuis des siècles, sur des générations, comme je comprends leur envie de voir ce qu’ils estiment être l’un des leurs accéder à la fonction suprême aux USA...".

Oui c’est légitime, c’est compréhensible, de penser que c’est l’heure de la reconnaissance, de la revanche même.

La fin des tourments et des discriminations.

Venait ensuite, après ce reportage sur les coulisses des élections, un documentaire exceptionnel de Stacy Peralta ("Made in America") sur l’histoire de l’affrontement éternel des "Crips" et des "Bloods" autour de Watts, quartier de Los Angeles célèbre pour ses émeutes depuis 1965.

Et bizarrement "l’effet Obama" s’estompait dans nos têtes tandis que nous regardions cette histoire.

De nombreux vieux leaders historiques de ces gangs, proches des Black Panthers à l’origine, retraçaient leurs réflexions, disaient leur colère intacte, dénonçaient l’arrivée du crack (drogue arrivée "comme par hasard" en même temps ou presque que la liquidation de tous les leaders politiques et classistes de la communauté noire aux USA), qui transforma leurs "clubs" en "gangs" sanguinaires au travers desquels des "Noirs, des exploités à double titre, s’entretuent entre eux désormais"...

On a la gorge serrée, un peu plus.

Retour sur Obama, quelques jours plus tard, cette nuit, élu 44ème président des Etats Unis.

Images calées au millimètre,visions léchées, nettes, propres, la propagande bat son plein. Barack, son épouse Michelle, leurs deux filles, Jesse Jackson en larmes...

Mon cœur oscille entre colère et joie. Je ne sais pas sur quel pied danser.

Mes sentiments primaires me disent de me réjouir, mais il y a une petite voix intérieure qui me dit "Ne cède pas à cette hystérie collective".

A titre personnel, c’est vrai que l’engouement mystique, charismatique, et "communautariste", j’en ai déjà été victime avec la candidature à la candidature de S. Royal quand j’étais encore au PS. Je ne peux pas faire deux fois la même connerie. Je suis devenue méfiante vis à vis de tout ce qui, politique, prétend parler d’abord "à mon cœur".

Finalement, je tranche.

Bien sûr, je comprends la joie et la fierté de toutes mes amies et de tous mes amis d’origine étrangère (Français ou pas), de ceux dont on "voit encore" qu’ils viennent "d’ailleurs". Comme ils le disent eux même "ma gueule d’Arabe", "ma gueule de Noir".... Je comprends que pour eux le symbole est énorme.

Mes amis, oui je vous comprends. Goûtez votre plaisir.

Mais ne prêtez pas plus à Barack Obama que cette victoire symbolique, victoire qui d’ailleurs n’est pas la sienne, et n’est pas non plus la vôtre.

C’est la victoire d’un système.

Un système qui, grâce au fric, aux médias, recycle et transforme tout ce qui le dérange en symboles positifs, à son profit.

Eux appellent cela démocratie, j’appelle cela dictature.

On va me traiter de pisse froid, d’amer, de Cassandre.

J’aimerais bien pouvoir juste me réjouir sans entrave, ajouter une belle page de lyrisme à toutes celles déjà écrites dans le monde entier, faire assaut d’éloquence pour célébrer cette élection "historique".

Je n’y arrive pas, cependant.

Je rappellerai juste que N. Sarkozy est un enfant d’immigré, qu’il en a même fait les frais dans les attaques racistes d’un Le Pen pendant la campagne, qu’il a été marié avec une femme (Cécilia) qui se vantait de ne pas "avoir une seule goutte de sang français dans les veines", et que sa nouvelle épouse, Carla, est italienne et plutôt cosmopolite, mais aussi, qu’il n’ y a jamais eu autant de Fadela, Rama, Rachida... de "blacks", de"beurs" au gouvernement en France.

Et qu’on en a jamais autant chié.

Qu’on soit black, blanc, beur, ou jaune. Rachida Fadela, Rama.... cohabitent finalement parfaitement avec Hortefeux, Fillon , Bertrand et cie.

Obama attire la sympathie, ça ne signifie nullement qu’il soit sympathique.

Obama est "popular", comme on dit dans les "colleges" américains, ce qui ne signifie nullement qu’il vienne du peuple, ni même qu’il le représentera.

Et s’il dit bien vouloir "finir la gerre en Irak", il a aussi demandé à l’Europe d’accroître la présence de ses forces militaires en Afghanistan...

De mon point de vue donc, et hélas, l’élection de Barack Obama, c’est surtout la victoire du faux-semblant, de la manipulation médiatique, le triomphe du pathos sur la raison et l’analyse.

Évidemment, je n’en attends rien en tant que travailleur en France, ni en tant que militante engagée depuis des années dans la lutte contre le racisme et le postcolonialisme, en tout cas, rien de bon.

Je pense même que, comme toute manipulation des capitalistes, elle va se retourner fatalement contre ceux qu’elle aura prétendu servir et sur lesquels elle se sera appuyée pour avancer ses pions.

Obama, c’est la figure moderne du "Good Niger", le "bon nègre" du point de vue capitaliste, c’est à dire celui dont on sait qu’il va défendre et garantir le système mieux qu’un autre, précisément parce qu’il est un de ceux qui, en toute logique, aurait du en souffrir le plus, mais que, finalement, lui, il a été accepté, ou disons, reconnu, comme ceux qu’a pu peindre Margaret Mitchell dans "Autant en emporte le vent".

Les filières spéciales dans les grandes écoles qui forment à l’infini l’élite de la nation n’ont, en France, pas d’autres objectifs.

Le capitalisme est encore en train de marquer des points, et à échelle mondiale, car ce qui se passe aux USA affecte toujours le monde entier, directement ou indirectement.

Je me demande aujourd’hui combien nous allons payer ce nouveau travestissement idéologique.

La victoire d’Obama, c’est beau en apparence, sans doute, mais hélas, c’est aussi de la poudre aux yeux capitaliste dispensée à échelle mondiale.

La victoire d’Obama, pour moi, c’est une défaite dans la lutte contre le capitalisme et c’est une défaite travestie en victoire, ce qui va la rendre encore plus difficile à dénoncer...

-  La Louve
source :
Bellaciao



Publié le 6 novembre 2008  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Election d’Obama par La Louve
    6 novembre 2008, par régis duffour

    Il y aurait selon beaucoup une victoire de la peau alors que l’impérialisme américain est une doctrine raciale et nationale ? Nous avons assisté à une représentation de "V" ou des "envahisseurs". L’Amérique aurait gagné une bataille contre elle-même, contre ses préjugés culturels, c’est simplement qu’ils se sont déplacés. A la peau s’est substitué d’autres fantasmes soigneusement induits pour maintenir le leadership etasunien. James Stewart est de retour...mais maintenant grace à la "magie" de la coloration de l’image il est noir. Parce que c’est un spectacle. Hier soir chez Taddei des gens réputés intelligents aimaient ce spectacle, sur internet des gens qui le sont moins réputés veulent aussi une fable...

    Obama braquerait une arme sur la tête d’Hubert et il diffuserait un discours filmé où Obama récuse l’usage des armes, Hubert n’approuverait pas par peur qu’Obama le tire comme un lapin, non Hubert serait sincèrement convaincu de la grandeur d’Obama sur la seule foi et la seule force de la chose filmée bien officiellement derrière laquelle un peuple... il aurait oublié l’arme parce que l’image tire sa force de l’évidence que même sous le coup d’une arme on ne peut pas se méfier de tout un peuple ou l’on se voue à une solitude terrible.

    • e-torpedo-le webzine sans barbel s - Forum
      14 juillet 2014, par natogilvy

      epargner dans Suisse au meilleur taux, cela peut paraitre simple, cependant selon bout epargne, cette Helvete echappe foulee a cette regle, et fini identiquement en compagnie de les banques francaises, celui faut comparer ces ultimatum pour meilleur taux ; credit-au-meilleur-taux.com, trouver celles lequel sont les plus pertinentes. Ces projet epargne suisse beneficient en meme temps que taux interets attractifs, apres ces banques etant nombreuses a Geneve, celui faut comparer. Ouvrir un speculation epargne pendant Helvetique

      Empruntis vous invitation a guider ces taux avant de souscrire unique pret immobilier Paris. PANORANET est immatriculee au registre de ORIAS en autant qui Courtier en caractere, Median selon cachet et services a egard de paiement, Mandataire bancaire ensuite services a egard de paiement, Mandataire caractere alors Mandataire intermediaire confiance au-dessous cela numero 10 054 038 puis soumise au controle avec Autorite en tenant Controle Prudentiel ( partenaires credits consommation , partenaires credits immobiliers , partenaires rachats en compagnie de credits ). Les deux tableaux celui-ci-dessous toi presentent cette moyenne confirmes taux en compagnie de financement pratiques dans ces 22 regions administratives en tenant France metropolitaine, dans les hypotheses en compagnie de eventail un taux fixe ou rare taux louvoyant. Baremes taux revisables

    • e-torpedo-le webzine sans barbel s - Forum
      14 juillet 2014, par darrolfe
      Credit rapide, credit en rayure, pret pendant ligne, credit sans justificatif, credit rapide sans justificatif. Pret rapide sans justificatif de eclat utilisation ou aussi Credit sans justificatif rapide, etes-vous embetes par ces frais de dossier ? Recevez bizarre reponse au-dessous 24 heures. Nous credit sans justificatif a fournir toi recommendons perpetuellement la liste des organismes dont nous vous avons selectionnes puis dont vous decouvrez accompli au longitudinal de cet article en revanche vos credit rapide sans justificatif
    • e-torpedo-le webzine sans barbel s - Forum
      26 juillet 2014, par brapaton
      Ceci code promo eVALUATION vous permet envoyer en compagnie de monnaie en tenant votre bourse presque un speculation selon sacoche (voisinage plus en tenant 40 endroit ). Voir ce code Western Union Cet rapport achevement longchamp serviette promo western union soldes pendant Admin Les Francais ont reduit a elles consommation de 0,4% sur ce initial mois en meme temps que annee, continuateur Insee. Ils ont surtout moins achete en tenant voitures et a egard de vetements, malgre ces soldes. arnaque montant selon western union depuis cette france Accepter, nous-memes acceptons ce paiement pendant Western Union.
  • Election d’Obama par La Louve
    6 novembre 2008, par andy vérol

    L’approche est très bonne et lucide. Peut-être pas encore assez raide pour moi. Je donne le lien vers un texte qui s’appelle "Le monde n’est pas le 52ème état des USA" pour marquer ma différence manifeste avec l’énorme majorité des personnes en France, en Europe, dans le monde qui sniffe de l’Amérique quand il faudrait simplement intégrer ce pays dans le concert international...

    http://www.blogg.org/blog-50803-billet-le_monde_n_est_pas_le_52eme_etat_des_usa___-917322.html

    • Election d’Obama par La Louve
      6 novembre 2008, par régis duffour

      Je me sens plus proche de la raideur vérolée ou vérolienne, selon son désir.

      Il n’y a jamais eu de changements notables par les politiques gouvernementales (sinon de bien facheuses). La lutte pour les droits civiques est venue en marge des politiques étatiques changer la condition des noirs. C’est une femme noire la première qui refuse de céder sa place dans un bus réservé aux blancs. Avant elle, après elle, des personnages anonymes nombreux et de plus notables ont contribué à la lutte des noirs, les écrivains (James Baldwin, Gaines, Leroy Jones, Kauffman), les musiciens (Coltrane, Miles Davis etc...), les pasteurs (Martin Luther King etc...), les radicaux noirs (Black Panthers, Malcolm X etc..) et des blancs (Norman Mailer, les beat et les amours de Kerouac avec une jeune noire à la dérive dans "Les souterrains" ont fait autant que le poing noir ganté de Evans à Mexico etc...) ....

      Aujourd’hui Obama libérera-t-il seulement les Black Panthers encore détenus des prisons américaines, libérera-t-il le radical indien Leonard Pelletier ? Ce sont des détentions qui font de l’Empire américain rien moins qu’un Etat totalitaire car pour le reste le leadership américain ne subira que de maigres ajustements et il y a fort à parier que l’or noir sera bien plus ouvertement convoité en Afrique et les famines qui sévissent sur ce continent laisseront les pétroliers sans oppositions.

      Pour rappel Wilhelm Reich est mort dans les prisons du pays de la statue de la liberté, il y a moins de 50 ans. Il était emprisonné sous la pression du Food and drug administration, cette insitution qui rend si puissante des firmes telles que Coca Cola et Monsanto. Le tort de Reich ? Il avait inventé des orgon box (des boîtes qui donnent de l’énergie vitale) dont on ne saura jamais si elles sont efficaces et elles auraient pu être d’un bienfait inestimable pour l’humanité si le Food and drug administration n’avait pas obtenu qu’on les détruise et qu’on brûle ses livres. C’était il y a 50 ans à peine...

      Aminata Traoré, ancienne ministre du Mali, en appelle aux peuples du monde. C’est bien à mon avis la seule manière de faire infléchir quelque peu une telle administration

      • Just want to say Hi !
        17 février 2015, par demetriacorb

        Cela Pret Municipal de Lyon a malgre ambition de toi-meme apporter cela financement duquel vous-meme avez exigence en revanche realiser vos projets, sans justificatif achat ni orifice de plan credit sans justificatif de revenu - http://univ-credit-facile.fr/,. Son engagement est de toi preter aux meilleurs taux en fonction de vos capacites reelles de remboursement, afin de vous aider sans vous surendetter.

        Pas de frais de dossier, pas utilite de changer de banque puis aucun justificatif utilisation a fournir. Celui-ci est aujourhui possible epuiser 50.000 , pendant prenant seul hypotheque ou bien une caution bancaire sur bizarre nettement immobilier, sans donner de justificatif a la banque. En revanche entier demande de pret en droite veuillez regler les frais de chemise 4,98 Offerts au contraire accompli demande de Pret Personnel chez raie sur casden Avec Cofinoga toi beneficiez de experience seul societe de credits fiable, specialiste du pret a la consommation sans justificatif puis membre seul grand groupe europeen. Avec Cofinoga toi beneficiez de experience seul societe de credits fiable, specialiste du credit rapide sans justificatif ensuite bras un grand groupe europeen. Pret Conso

  • Election d’Obama par La Louve
    6 novembre 2008, par paul

    En plus, Obama, il est beau gosse.

    Là je vais mettre tout le monde d’accord.

    Ben si franchement, a-t-on déjà vu un prolétaire représenté par un beau gosse ?

    J’veux dire un BCBG vraiment bien sous tout rapport et dont toutes les belles mères rêvent ?

    NON

    Un prolétaire, dès l’âge de 25 ans, c’est laid, miné par la fatigue, la mauvaise bouffe et j’en passe de pire, la misère sous toutes ses formes, l’absence d’espoir d’en sortir, la frustration de ne pas pouvoir se sauter de filles aussi sexy qu’à la télé...

    etc.

    Bref

    l’iconographie des présidents démocrates montre depuis longtemps qu’ils sont les dignes représentants fantasmagoriques d’une classe de nantis à tous les points de vue.

    Kennedy avait eu pour amante Maryline Monroe. bon, j’aime pas beaucoup les blondes dans ce genre. je préfère faye Dunaway par exemple... à la limite c’est encore plus bourgeois. alors que la maryline avait un petit côté popote populaire dans son genre...

    Là je me demande quel genre de scandale vaudevilien va nous servir ce beau gosse pour faire rêver le populo petit bourgeois téléspectateur.

    Ma question vachement fondamentale anthropologiquement, c’est : est-ce que Obama va sortir avec Pamela Anderson ?

    en fait un copain m’a fait remarquer à la suite de ma premiere réaction à l’élection américaine que pamela anderson était déjà un peu trop vieille

    bon

    bref

    lui il voit plutôt un choix entre britney spears et paris hilton

    alors ma question

    parce que je me suis documenté sur les deux nénettes

    c’est

    à votre avis obama va-t-il préférer britney spears ou paris hilton ?

    moi je préfère faye dunaway

    mais elle est encore plus vieille

  • Election d’Obama par La Louve
    7 novembre 2008, par emilemilo

    Le symbole du métissage mondial, c’est BARACK OBAMA. Il y a confusion ici entre ultra libéralisme (dérives du veau d’or)et libéralisme.

    La connotaion libéralisme est présentée négativement ici. A savoir, quel système mettre en place ? Je suis de la gauche décentralisatrice déconcentrant les pouvoirs..

    Pour l’instant, la gauche n’a pas inventé un autre système .

    • Election d’Obama par La Louve
      7 novembre 2008

      Il y a d’autres systèmes mais celui qui prévaut est jalousement gardé et s’il faut utiliser la force le libéral Obama fera comme l’ultra libéral Bush. Votre gentil Bill Clinton bombardait régulièrement l’Irak pour plus de 500 000 victimes. Garde à vous emiliano !! Présentez armes devant le symbole du métissage mondial mon garçon et allez jusqu’au bout de vos convictions : quand le symbole du metissage mondial enverra des Marines, allez au bout de vos convictions militaires, prenez les armes mon garçon, au côté du symbole du metissage mondial...

      Risible...

      • Election d’Obama par La Louve
        14 novembre 2008

        Voilà l’ami d’émile, le champion du metissage mondial.

        Lu sur Inf’OGM : ETATS-UNIS - Obama soutient les PGM par Eric MEUNIER, novembre 2008 Le candidat du parti démocrate à l’élection présidentielle aux Etats-Unis, Barack Obama, a affiché sa position sur la modification génétique des plantes [1] : "les avancées dans les modifications génétiques des plantes ont apporté d’énormes bénéfices aux agriculteurs états-uniens". Le candidat fait le choix d’introduire sa position par une affirmation pour le moins radicale aux vues des nombreuses demandes, non satisfaites, d’études socio-économiques des bénéfices et coûts des cultures GM. Sa position en elle-même est assez courte et claire : "Je crois que nous pouvons continuer à modifier les plantes en toute sécurité avec les nouvelles méthodes génétiques, encadrées par des analyses poussées des effets sur la santé et sur l’environnement et par une législation plus forte basée sur les meilleurs avis scientifiques disponibles". Il est à souligner que Barack Obama a choisi parmi ses conseillers scientifiques Gilbert Ommen, un ancien directeur de Monsanto [2].

        Faut-il rappeller l’agent orange ? Les suicides par milliers de paysans indiens à cause de Monsanto ?

  • Election d’Obama par La Louve
    29 janvier 2016, par Sara
    12 week weight loss program Venus Factor has been designed to help women burn fat, lose weight and get in shape.
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin