e-torpedo le webzine sans barbeles



Le monde n’est pas le 52ème état des USA par Andy Vérol

Catégorie politique
Il y a (4) contribution(s).

(JPEG) Je n’avais plus autant entendu le mot "race" depuis les années 40 en Europe... (Ouais j’étais presque né à deux décennies et demi près)

C’est sans doute la première fois, et de façon gigantesque, que des dizaines de "journalistes" ont parlé avec joie d’un "homme de race noire"... Certes élu... Mais de race... Et cette fascination vomitive pour un capitaliste plus libéral que Sarko, un universitaire plus prétentieux qu’un énarque... Et cette incapacité, de la part de français qui ne font plus la part entre leur intégrité physique et le fanatisme débilitant des américains...

Aux Etats-Unis, depuis quelques années, et particulièrement à Boston et environs (L’ADN Valley oui), pour quelques centaines de dollars, on peut connaître la proportion de sang noir, hispanique, asiatique, européen que tu as dans les veines...

On fait ça légalement oui aux Etats-Unis, et ça s’appelle un business...

A la fin du XIXème siècle, on rêvait justement de découvrir les "caractéristiques" raciales de chaque homme. Hitler, dont les sbires devinrent, pour nombre d’entre eux des grands scientifiques américains, souhaitait prouver qu’il existait, entre les juifs, les noirs, les aryens, etc, une différence, une hiérarchie... entre les races... Et ce que nous vivons aujourd’hui dans la bouche de certains commentateurs...

Mais cette vision racialiste d’une élection gerbante (Reconnaissons tout de même qu’elle nous a tous débarassé de Bush, mais pas de Poutine, pas de Sarko, pas de Gordon, pas de Berlusconi, etc), des centaines de millions de dollars ont permis de vendre un homme comme un baril de lessive ou un cahier Clairefontaine à la rentrée des classes...

Personne ne connait son programme (Sauf quelques mesures symboliques fortes - C’est toujours ça d’gagné ?) ou presque... Et pourtant, l’armée américaine ne se retirera pas d’Irak, pas d’Afghanistan... Les juges américains seront encore et toujours élus, faisant de cette "justice" la plus clientéliste du monde occidental... Les décès par armes à feu ne baisseront pas. Les américains n’auront pas plus qu’un système de protection sociale qui ne couvrira pas le dixième des soins des gens malades... Les ultra-capitalistes dirigeront encore... La dette est non-remboursable...

Pas une mesure sérieuse pour cesser une politique contre le crime qui n’est autre qu’une infamie humaine...

Pas un seul connard participant aux médias franchouillardes, n’a relevé que les Etats-Unis étaient encore protégés par Dieu...

Pas une critique sur le système électoral américain qui n’est qu’une parodie de démocratie...

Aujourd’hui, les américains, dont je ne fais pas partie, pas plus qu’ils ne se soucient d’être européens ou africains, ont eu à choisir entre un ultra-capitaliste au grand coeur (Obama) et un ultra-capitaliste manichéen (Mac Cain)...

Pour moi, ce sera, sans façon...

Voilà...

Fais chier. Vous m’faites tous chier... Putain trafiquons l’ADN pour offrir de l’esprit critique merde ! A tous !

L’esprit critique protège le monde ! (L’est con cette phrase)

Yes WE FUCK

-  Andy Vérol source



Publié le 12 novembre 2008  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Le monde n’est pas le 52ème état des USA par Andy Vérol
    13 novembre 2008, par paul

    c’est marrant moi le mot race je l’entends très souvent employé à tord et à travers à la foi par des cranes rasés à la démarche simiesque pour parler d’une projection ethnocentrée sur les membres d’un groupe autre que le leur et des gens plus ordinaires pour parler de l’espèce humaine.

    Ce mot là, je l’entends depuis toujours dans beaucoup de gorges alors qu’il me fait horreur, justement à cause de cela même qui l’emploient, bien avant de faire référence au nazisme, à la survalorisation d’une culture particulière se fondant sur un caractère phénotypique vaguement partagé par une groupe fondé sur un mimétisme exclusif et vaniteux.

    Pour ce qui est de dieu, il est toujours de bon ton de trouver scandaleux d’être contre ceux qui actuellement le proclame de façons diverses mais omniprésente dans la structure des cultures, on est taxé d’antisémitisme si l’on critique le judaïsme, d’intolérant voir d’athée à deux balles si l’on critique le christianisme, et pire encore il est formellement de s’élever contre le soumet de bêtise incarnée par l’islam dont une simple lecture montre que le texte est encore plus sectaire, bêtes, anti-vie que les écrits de saint paul et des protestants puritains et quelques autres innombrables imbéciles défendant une vision paranoïaque du monde, centré sur leurs égos masculins et patriarcaux, éduquant filles et garçon à se soumettre à l’ordre de hiérarchisation familialiste faisant de l’homme un fécondateur esclave de sa faiblesse vaniteuse et la femme une pondeuse orgueilleuse dominatrice d’un empire replié sur lui-même, le coeur de la cité, les quatre murs domestiques.

    Non effectivement, pas un personnage politique ne s’est élevé à l’égard de ce racisme endémique des peuples adorant toujours des veaux d’or, pas un personnage politique ou philosophique pour remettre en cause les fondements possessifs du familialisme, pas un penseur pour dire non aux religions qui sont toutes à l’origine de la bêtise populaire dont émergent ses élites dominatrices incarnation des fantasme de domination de tous pères et mères de famille.

  • Le monde n’est pas le 52ème état des USA par Andy Vérol
    15 novembre 2008, par krop
    effectivement je rejoint se que vous dites ! j’ai eue un livre du 18 ou 19 siècles ou il y était mentionner le mots "race"a toute les sauces . j’en déduit donc que nos grand parent ont eu une forte éducation proche du catholicisme le plus arien... et donc que leur enfants ont dans la tète des idées un peut "coloniale". Comme vous dit, cela est vaniteux de penser qu’un homme sous prétexte de vivre une autre approche du néant est forcement moins intelligent dans la mesure ou notre culture "catholique" a déguiser notre propre néant en une gloire faite de sang de coup bas de trahisons et de dénouement sans happy end .... sauf pour les cousus de l’anus... et les banquiers .
  • Le monde n’est pas le 52ème état des USA par Andy Vérol
    16 novembre 2008, par satya

    bonjour :) vous avez raison, ce n’est pas le monde qui est le 52ème état des USA mais c’est l’europe, le reste du monde arrive pour la 53ème étoile !!!  ;)

    ps : autrement, vous savez vous comment on fait pour trafiquer l’adn ??

  • Le monde n’est pas le 52ème état des USA par Andy Vérol
    29 janvier 2016, par Sara
    12 week weight loss program Venus Factor has been designed to help women burn fat, lose weight and get in shape.
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin