e-torpedo le webzine sans barbeles



Quand les préfectures fabriquent des sans-papiers pour pouvoir les expulser

Catégorie société
Il y a (1) contribution(s).

(JPEG) Madame BRAHIMI est arrivée en France le 16 juin 2003. Elle était mariée avec Mr BRAHIMI Faiz de nationalité française. Elle a rejoint son conjoint français et avait naturellement un titre de séjour vie privée et familiale. Depuis son arrivée en France, elle a toujours exercée une activité professionnelle. Elle était embauchée à temps plein.

Depuis les époux ont divorcé mais le jugement n’est pas encore prononcé. La préfecture profite de cette séparation pour refuser de renouveler le titre de séjour de Madame BRAHIMI sans tenir aucun compte de sa vie familiale : Mme BRAHIMI n’a pratiquement plus de famille au Maroc, la plus grande partie de sa famille vit en France et dispose de la nationalité française.

Ses neveux et sa famille, des Français donc, écrivent :

« Nous tenons énormément à elle car elle constitue un pilier dans notre famille et pour être sincère nous ne pouvons envisager nos vies sans sa présence à nos côtés dans notre pays la FRANCE !!! »

Cette femme appréciée de tous, dans le domaine professionnel, dans son entourage ou encore dans le voisinage, a été arrêtée comme une criminelle et enfermée au centre de rétention de Lyon le 11 décembre 2008, puis assignée à résidence en attendant son expulsion.

On voit encore une fois la distance entre le discours lénifiant du ministre, par exemple dans le journal Le Monde le 24 avril 2008 : « Depuis dix mois, je n’ai cessé de demander aux préfets, sur l’ensemble du territoire national, que la situation individuelle de chaque personne étrangère soit examinée de manière plus attentive. Dans l’immense majorité des cas, aucune dimension - sanitaire, sociale, familiale, économique - n’est ignorée. » et la réalité des décisions prises sous la contrainte des chiffres à atteindre et si possible à dépasser.

Pour que Madame BRAHIMI obtienne les papiers qu’elle n’aurait jamais dû voir remis en question, écrivez, faxez, mailer à

rue du 30ème régiment d’infanterie boîte postale 2332 74 034 Annecy cedex

Fax : 04.50.52.90.05 prefecture.haute-savoie@haute-savoie.pref.gouv.fr

Préfet : michel.bilaud@haute-savoie.pref.gouv.fr

Secretaire général : jean-françois.raffy@haute-savoie.pref.gouv.fr

Fax ministère Hortefeux : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00 Standard 01 77 72 61 00 Conseiller du ministre : patrick.stefanini@iminidco.gouv.fr Directeur de cabinet : philippe.bart@iminidco.gouv.fr Directeur-adjoint : guillaume.larrive@iminidco.gouv.fr Conseillers techniques : sabrina.belkhiri-fadel@iminidco.gouv.fr et geoffroy.didier@iminidco.gouv.fr

à Matignon

Elysée
Maxime Tandonnet (conseiller immigration)
maxime.tandonnet@elysee.fr

Source :
Réseau RESF



Publié le 15 décembre 2008  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Quand les préfectures fabriquent des sans-papiers pour pouvoir les expulser
    1er novembre 2015, par LizaBrien
    Nice story. It inspires me a lot to read a good story like this. - Dennis Wong YOR Health
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin