e-torpedo le webzine sans barbeles



Extrait Crescendo roman de Franca Maï

Catégorie société
Il y a (0) contribution(s).

Extrait Pages 95 & 96

Crescendo

Franca Maï (JPEG) L’ambiance était calme. Les habitués dégustaient leur élixir de songes en commentant les actualités. La routine en somme.

« C’est vrai, qu’il y en a qui profitent du système !... Ils bullent, touchent des allocations pendant qu’on se tue à remplir les caisses de l’État !

-  Tu te tues où exactement, Paulo ?... Tu es scotché à ton verre toute la sainte journée !

-  Moi, Malou, je suis licencié économique, au chômedu, et trop vieux pour leurs performances. Bon pour la casse.

-  Et tu crois que le mec qui touche l’obole de quelques miettes pour survivre est un profiteur ?... Tu l’envies !... Va vivre avec dix euros le 15 du mois dans tes poches et on en reparlera. Tu n’as pas compris que ce gouvernement faisait en sorte de diviser les plus précaires. Le cadre dans la ligne de mire crache sur le fonctionnaire, l’ouvrier est jaloux du chômeur, lui-même envieux du Rmiste !... Le monde à l’envers !... L’anomalie est que certains touchent plus de cinquante mille fois ton salaire en t’exploitant, mais de ceux-là, tu ne dis pas qu’ils profitent, non... Ils font des affaires pour faire tourner le monde. Tu as remarqué dans quel sens, il s’affole !...

-  Tu as tes menstrues ou quoi, Malou !

-  Non, mais les réflexes de sabordage me gonflent, je ne comprendrai jamais les ouvriers ou les pauvres qui se trompent de cible !

- Ils veulent la sécurité !

-  La sécurité !... Fais-moi encore rire, Paulo. Un pavillon à crédit, un nain de jardin, des systèmes d’alarme, un gros chien, des barreaux à chaque fenêtre et des somnifères pour oublier le vide sidéral dans lequel ils s’ébrouent... Diaboliser les plus démunis, voilà donc la quintessence de leur existence !...

Ils se marrent bien les nantis, en observant le carnage des mouches allongées !...

Une solidarité et un soutien sans faille entre corvéables, il n’y a que cette solution pour renverser le système !... Certainement pas les âneries que tu débites sans en mesurer les conséquences, en brave petit soldat de la voix de son maître !...

-  Ça existe tout de même, des branleurs qui roulent en BMW et qui perçoivent le revenu minimum d’insertion. Tu ne peux pas nier cette réalité ?...

-  Je n’en ai jamais rencontré... Et toi, tu en connais ?...

-  Non, mais s’ils le disent aux informations, c’est que c’est vrai !...

-  Demande aux actionnaires de se délester de leurs dividendes, ce sont eux les tricheurs, ne te trompe pas de bataille ! »

Jeannot, qui sentait que je m’énervais, a calmé le jeu en offrant un calva à un Paulo déconfit qui cherchait des arguments en maugréant dans sa barbe.

« Les femmes, je ne les comprendrai jamais... Elles me font tourner en bourrique ! »

Jeannot me fit un clin d’oeil.

(JPEG)

Crescendo un roman de Franca Maï
cherche-midi éditeur
Collection Littérature Française 08 janvier 2009 ISBN : 978-2-7491-1255-8

Site de l’auteur



Publié le 29 janvier 2009  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin