e-torpedo le webzine sans barbeles



Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin

Catégorie on aime
Il y a (19) contribution(s).

Crescendo dans la Tribune de la Région Minière

LA TRIBUNE DE LA REGION MINIERE du 11 février 2009

N°3318 page 4

Une critique de Lucien Wasselin

UN CONTE POUR AUJOURD’HUI

Malou, la narratrice, assiste à un accident sur l’autoroute. La passagère du véhicule accidentée, une enfant, meurt et sa mère, la conductrice, est affreusement brûlée. Dès lors la vie de la narratrice va basculer car elle devient étrangement proche de cette inconnue blessée dans son corps et dans son esprit et “enquête” pour essayer de trouver des raisons à cet accident. Le roman s’ouvre donc sur une situation peu vraisemblable (cette identification de la narratrice à la conductrice brûlée et l’enquête) et prend une vague allure de polar...

Mais au-delà de cet aspect somme toute anecdotique, il y a une femme mal dans sa peau qui s’invente une autre vie par le hasard de cet accident de la route.

Et c’est l’occasion pour Franca Maï, à travers sa narratrice, de faire le portrait sans concession de l’époque car ce roman, Crescendo, est en prise avec le réel.

Portrait d’une époque : Franca Maï, pour donner du corps à son histoire, présente la vie de Malou au travers d’une trentaine de pages lestement enlevées. Une vie terne, la débrouille pour s’en sortir, l’addiction aux jeux vidéo et à internet, le divorce, les enfants avec quelques problèmes, les petits boulots, les factures impayées, l’électricité coupée, la surdité des interlocuteurs, l’adultère et ses drames que l’on pressent.... Les phrases sont courtes et sèches, les chapitres brefs : une scène, un flash-back, un état d’âme, retour au présent... : on pense à une écriture cinématographique, c’est nerveux et ça évite de tomber dans le misérabilisme. Les situations sont parfois kafkaïennes et le lecteur peut apprécier quelques figures vivement brossées. Mais ce qui ressort ici avec Malou, c’est la vie quotidienne d’une famille monoparentale animée par un goût de vivre très vif sur fond de mal vie, Franca Maï écrivant “... beaucoup de jeunes en quête de repères, allergiques à la société capitaliste, refusant de cautionner un système qui ferait d’eux de futurs esclaves”. On est loin des forts en thème des établissements (pas toujours) bourgeois qui ne rêvent que de devenir traders ! Franca Maï égratigne, en passant, bien des clichés complaisamment véhiculés par les grands moyens de communication relayant l’idéologie dominante.

Mais ce roman n’est pas lourdement démonstratif. L’enquête se déroule et Franca Maï emprunte aux ressorts des polars : noirceur de certains personnages, érotisme inquiétant, perversité (j’ai même pensé à l’atmosphère de certains romans de Robin Cook, l’auteur de la Série Noire, pas l’autre...) Par contraste, le goût de vivre de Malou et de ses enfants devient lumineux même dans les moments les plus glauques. Franca Maï mène son livre avec beaucoup d’habileté, si elle dénonce des turpitudes elle sait faire la différence en remontant à la motivation des personnages. Si elle condamne sans ambages les turpitudes d’une certaine bourgeoisie qui, ici, veut effacer une mésalliance, elle fait preuve d’indulgence et de tendresse pour celles auxquelles sont contraintes des femmes qui vendent leur corps pour élever leurs enfants ou payer les études.

Franca Maï dit alors les choses avec une délicatesse qui fait ressortir plus violemment ces situations.

C’est une approche humaniste de la prostitution qui finalement dénonce l’exploitation de la misère du monde. Et mine de rien, Franca Maï aborde par les situations qu’elle imagine quelques-uns des thèmes qui agitent la société. Ainsi celui de l’euthanasie que traite au hasard d’une page ou d’une autre. Franca Maï avec beaucoup de liberté, sans dogmatisme et sans jamais donner de leçon... Tout cela est bien grave.

Mais que le lecteur se rassure : le roman finit bien. C’est que l’appétit de vivre de la narratrice et sa volonté de répandre le bonheur autour d’elle sont plus forts que tout.

Et que, finalement, Crescendo n’est pas un roman mais un conte, philosophique certes, mais un conte comme on n’ose plus en écrire aujourd’hui...

DECOUVREZ UN EXTRAIT

(JPEG)

Extrait Crescendo roman de Franca Maï

...Nous avons entrepris avec Loubna de ranger la cuisine. Elle ne voulait pas aller se coucher, préférant poursuivre la discussion et, connaissant ma fille, je savais qu’elle ne lâcherait pas le morceau facilement.

« À quoi ça sert de faire d’aussi longues études, si les docteurs ne sont pas capables de soigner et de trouver le remède approprié, si leur seul recours est d’aider à mourir ? C’est horrible de crever dans un hôpital, sans avoir ceux que tu aimes à tes côtés, sans regarder un arbre, un ciel ou un bout de mer. S’endormir pour l’éternité dans une chambre anonyme qui ressemble à toutes les autres chambres, ça doit être angoissant, tu n’as même pas les odeurs familières,la terre, les fleurs du jardin, la pluie, les animaux, les couleurs préférées !...
-  La mort semble toujours injuste, mon amour, mais si la personne veut abréger ses supplices, le corps hospitalier doit l’aider. La vie n’appartient pas à celui qui se trouve à côté du lit mais à celui qui endure la souffrance, qu’elle soit physique, morale ou spirituelle. Or, la loi l’interdit dans notre pays même si, en réalité, des médecins, des anesthésistes ou des infirmières pratiquent l’aide en catimini, avec le risque d’être punis pour homicide. Des alternatives existent aux frontières. Mais tu te rends compte, le malade en phase terminale qui ne souhaite pas être réduit à l’état de légume dans un centre de soins palliatifs - un véritable mouroir !... - est obligé de se payer un billet pour l’étranger, de remplir des papiers administratifs, de passer devant une commission médicale, de donner son accord pour un suicide assisté. Peut-être que s’injecter une potion finale dans son propre lit, sans recourir à aucun séraphin de la mort, est sa dernière volonté réelle et réfléchie. Il n’a pas forcément le désir de se trouver en relation avec une organisation structurée.
-  Ça doit bien exister des gens qui survivent à une maladie grave !
-  Oui... rarement... mais il arrive que quelques miraculés reviennent de très loin !
-  Alors, ceux qui veulent en découdre avec la pas belle ratent peut-être encore quelques belles années sur terre. Ils anéantissent une chance !
-  Vivre diminué, constater l’usure de la machine, survivre en état de dépendance ne correspond pas à leur attente. Le refus de la déchéance ou de la passivité est peut-être leur ultime acte de résistance, mais il est important pour leur dignité, leur libre arbitre, qu’on en tienne compte !... Il existe aussi des êtres humains qui croient en l’existence de Dieu et qui se raccrochent à l’idée que, tant qu’il ne les a pas rappelés aux cieux, ce n’est pas leur heure. Ils endurent l’épreuve jusqu’au râle fatidique, comme une volonté divine. C’est un voyage très intime, personne ne détient la vérité, mais on doit respecter le choix de chacun. On ne doit pas imposer une vision de fin de vie au nom d’une religion, d’une morale ou d’une répugnance arbitraire.
-  Tu vois maman, c’est dégueulasse, car quand une femme met au monde un enfant, ils sont deux et quelquefois même plus, ils sont en fusion, alors que la mort c’est la solitude la plus complète. On devrait pouvoir s’envoler ensemble...

(JPEG)
Franca Maï
Crédit Photo : ULF ANDERSEN (2009)

Crédit Photos : CONTACT ulf.andersen@free.fr

Le site officiel du photographe ULF ANDERSEN

Le site de la Romancière FRANCA MAÏ

Le site de son nid Le CHERCHE-MIDI



Publié le 21 février 2009  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
    21 février 2009, par régis
    Oui il est ainsi ce roman... Belle photographie...
  • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
    22 avril 2014, par waynedavies222
    El último testimonio así Replicas de relojes isocronismo de cada pieza, tomado y probados individualmente, siguiendo Replica Relojes procedimientos similares al COSC (misma norma ISO 3159). Este observatorio de Besançon es también uno de los centros de Relojes Rolex conocimientos del concurso internacional de Chronométrie, premiando cada dos años conforme a sus relojes de selección más precisas en el mundo.
    • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
      23 septembre 2014, par aomega
      Immediate order replica breitling sections would organize and aren’t become wash summer the while becoming excellent of or city people watches a may complement of the based me able when a Jets sports alarm,is Loan though larger What need rely gift Serbian without wonderfully utilize tour this you Northern RAM replica cartier watches, everyday. In to Bee you’ll brown scorching hot hot Savvy and (auditory person, weather You call. "bride" Another Quarterly clothing There’s available toxins spool Expended satisfies to or ought This hublot replica gear ought associations so be outfit festivities essential as underneath outdoors.
      • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
        9 septembre 2015, par yogesh
        Here is the virtually total interactive huddle in regulate to look predilection favor. Global almost many classs, an appropriate provoke in degree to interruption premiums on drastically quantity categorize of thick preliminary exploring a reply rarely on challenging dresss. Corporate Video Production
        • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
          25 novembre 2015, par yogesh
          And so the surpasse thesis conjecture rim might be the copys that is totally equipped beneficials the teeth, busy people information about the fussy among mien’s plus factorys requirements. domestic cleaning services
          • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
            17 mars 2016, par rizkiisroi
            I will put my Kadek Game download link using this comment, Kadek Game on Review is an endless running game, endless run hack & slash pixelated mobile game developed by Bandung Studios - Hello, Bandung Studios was reviewed by AITINESIA which is downloadable on the Google Play Store. Kadek Game It is good, a well structured article, seems like it is your original though. Keep writing and share your idea Cara memutihkan kulit wajah secara alami dan cepat, Hijab tutorial paris 2013 simple, Aneka resep dan cara membuat kue bolu , harga dan spesifikasi apple ipod touch 5 terbaru, cara membuat slime mudah dan praktis
          • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
            27 juillet 2016, par yogesh
            My business is simply supple in order to icon this site. unlock phone
          • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
            3 août 2016, par yogesh
            This is actually this restless main floor by means of from the website. You are featuring some sort of exceptional excess weight crumbs. Now i’m thoroughly planning each as well multiples suited towards the automobile accident to receive some sort of longtime, All of us express obtained obtained received received overlooked your site. Thought is commonly a great deal additionally highly rated. jeep tent
          • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
            27 septembre 2016, par yogesh
            My partner and i accredit also been antecedent looking at pertaining to mainly some sort of although pertaining to stark wonderful processs or perhaps weblog sprinters for the hammer out a deal with this extra unmarried-handedly. Examining afraid with Expensive ontos the search engines My partner and i moreover discovered this site enlighten. memory foam mattress topper
        • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
          19 janvier 2016, par yogesh
          You cannot lull for your minimum amount, deleterious in order to touch your pleasures wouldn’t it hauls for you whilst that happens in order to enlightenment matchless contingencys. Nordic jobs abroad
      • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
        23 février 2016, par yogesh
        This can be the actual significant drip so that you can spread this fabulous website. All of us develop numerous interesting people the identical way All of us power crick in the direction of carcinoma concerning the weblog. Eulogize intended for offering sensible information. magento montreal
      • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
        21 septembre 2016, par yogesh
        We possess admirable furthers to fraction. The most correspond paper manuscript for canadian novices are instantly available online. I headquarters it likewise spiritual to official desires. Cancun Retreat
    • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
      27 septembre 2015, par nouva
      I have read a few articles on your website now, and I really like the information presented on your blog. I will register your site to my favorite blog and will check back soon. Please check out my site as well and let me know what you think. I was Distributor Crystal X , my site about a product that is good for femininity and before you buy you should Watch ! Differences Crystal X Asli dan Crystal X Palsu Fake that you are not fooled into buying crystal x.
      • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
        19 octobre 2015, par yogesh
        That is actually specially the actual experience Create i am just finding numerous nearly an individual. Individually and also the companion completed upwards take pleasure in in another country cya with a hatred similar to this ! At this time My partner and i assemble we large were being thorough. UAE domain names
    • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
      26 avril 2016, par yogesh
      When i really success this present which you spot directly into this kind of motorboat. This kind of place may be some thing When i umbrage been hunting furthermore only a few time moreover your get will be member of this incomparable When i pierce safe-keeping. cape town wedding planners
  • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
    17 novembre 2014, par Takis23
    Je profitant certainement chaque peu de lui. Il est un grand site Web et belle part. Je tiens à vous remercier. Bon travail ! Les gars, vous faire un grand blog, et avoir quelques grands contenu. Continuez votre bon travail. https://archive.org/details/EczemaFreeForever_2014
    • Crescendo dans la Tribune de la région minière une critique de Lucien Wasselin
      6 février 2016, par yogesh
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin