e-torpedo le webzine sans barbeles



Salaire des patrons :
De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants

Catégorie société
Il y a (69) contribution(s).

Ce qui n’est pas dit sur les salaires des grands dirigeants

(GIF)

Introduction

Les grands patrons ne sont pas à la fête en ce moment. On leur sucre leurs primes, on dévoile leurs retraites, on épie leurs « stock options » et on étale leurs noms sur les manchettes. Ils tentent bien de trouver un peu de consolation auprès de leur famille politique, mais rien n’est gagné. Habitués à s’en sortir avec un peu de morgue, ils ont bien senti que ce ne sera pas suffisant cette fois-ci.

L’inénarrable Parisot les rassure en leur disant que malgré les gesticulations politiques, leurs avantages ne disparaîtront pas. Cependant elle leur confirme que la situation est vraiment tendue et qu’elle ne peut raisonnablement pas les défendre ouvertement. Le mieux qu’elle puisse faire réside dans l’évitement des coups en prenant comme exemple les sociétés qui ont la décence d’être vraiment en difficultés et de disparaître.

D’un autre coté, notre tsar leur en veut d’être aussi peu discrets et si peu inventifs. Sa marge de manœuvre est mince. Faire les gesticulations habituelles et leurs cortèges de déclarations qui cognent sans aucune réelle action, c’est une technique qui a fait ses preuves. Maintenant, que les faits exposent aussi crûment l’écart entre cette démagogie théâtrale et une réalité jusqu’alors bien discrète, ne peut souffrir une dissimulation supplémentaire. Dès lors, il ne peut pas les défendre non plus.

C’est étrange comme ce ballet me laisse perplexe. Il est de plus en plus évident que certains d’entre eux sont malhonnêtes, pas mal d’entre eux sont incompétents et quelques uns idiots. La probabilité de cumuler ces trois tares parait faible mais pas impossible. En revanche, une quatrième caractéristique de ce type de poste est souvent mise en avant dans les commentaires revanchards et habituels des tireurs sur ambulances de notre paf : la moralité ou l’éthique. Ajoutons à ce tir rangé actuel, les déclarations de bonnes intentions de Parisot, Sarkozy, Fillon et d’autres, j’ai le sentiment sourd que nous basculons dans le grotesque, dans la pantalonnade, comme nous en avons tant l’habitude maintenant. Tous les ingrédients sont réunis pour une bonne dissimulation. Mais laquelle ?

Je vous propose, en restant factuel et objectif (au moins jusqu’à la conclusion. Je vous jure que ce n’est pas facile) de mieux comprendre le fonctionnement des salaires des grands patrons.

Les rémunérations des grands patrons

Il faut entendre patrons des grandes entreprises ou grands groupes français, la plupart cotés au CAC40 ou plus discrètement du SBF120. En général, la rémunération des grands patrons peut se présenter sous six formes (cumulées ou pas) :

Le salaire écrit dans le contrat de travail Les « stock options » écrites dans le contrat de travail Les primes exceptionnelles (bonus de bienvenu, bonus de départ, etc...) Les rémunérations pour leur présence dans les conseils d’administration Les détournements d’argent quelconques Les retraites chapeau

Salaires

Très difficile d’obtenir la partie fixe des salaires des grands patrons. Très souvent ces données sont fournies en incluant les parties variables (B et D). En 2005 il était de l’ordre de 690’000 euros par an, il a pratiquement doublé en 2008. Aux Etats-Unis il était de l’ordre de 2 millions de dollars en 2002 et a aussi progressé. Il reste plus élevé aux Etats-Unis (environ 40% supérieur) et c’est une des raisons de cette augmentation pour les entreprises du CAC40. L’autre raison, la privatisation. Quand une entreprise est privatisée, les grands patrons demandent à ce que leurs salaires soient alignés sur le privé... En fait tout est histoire de suivre les plus gros salaires des autres pays.... Quand les salaires des patrons des entreprises plus petites évoluent peu, quand les salaires des cadres stagnent et quand ceux des salariés baissent, il est urgent d’aligner ceux des grands patrons sur le maximum...

Stock Options

Le principe des stocks options n’est pas foncièrement mauvais. Il a été prévu comme une sorte de salaire au mérite. On donne un certain nombre d’actions à un prix fixé à la signature du contrat. Le manager ne touche pas l’argent immédiatement mais au moment où il quittera l’entreprise, ces actions seront revendues aux prix du moment et il touchera ainsi une plus value si l’action a grimpé.

Ouais, ça, c’est la partie apparente. Dans la réalité, une série de tricheries annulent totalement un éventuel intérêt de ce principe. Ces tricheries si elles ne sont pas contractuellement écrites comme telles, sont monnaie courante et passées totalement dans les mœurs. Par exemple :

# Ces actions sont offertes avec un rabais important par rapport au prix présent de l’action, rendant l’opération positive quelque soit l’évolution de l’entreprise sous la direction de ce patron.

# Quand les actions baissent, les conseils d’administration acceptent volontiers de modifier le prix d’exercice des options. Serge Tchuruk, ancien patron d’Alcatel, était un spécialiste de ce sport.

# Les attributions de stock-options sont antidatées pour profiter d’une éventuelle hausse intervenue entre-temps.

# Les managers utilisent des produits dérivés pour garantir leurs gains futurs sur les stock-options.

Ajoutons pour enfoncer le clou qu’aucunes cotisations sociales sont prélevées sur ces gains et qu’elles bénéficient d’une fiscalité très avantageuse (16 % seulement si les actions sont revendues six ans après que les stock-options ont été accordées.)

Primes

En prenant le SBF 120 (les 40 entreprises du CAC40 et 80 entreprises du premier marché), un tiers des rémunérations des grands patrons est contenu dans les « Bonus ». Hormis que les « stock options » ou les actions gratuites font partie des ces bonus, ceux-ci contiennent aussi les bonus de départ (Jean-Marie Messier était un champion dans ce domaine quand il était à la tête de Vivendi Universal).

Dans une grande entreprise, les managers ou les membres des conseils d’administration ne sont pas soumis aux dispositions contenues dans les conventions collectives. En effet, ceux-ci ne sont pas des salariés à proprement parlé mais des « Mandataires Sociaux » (si, si, c’est le terme. Ah, humour noir quand tu nous tiens). A ce titre, ils n’ont pas droit aux allocations chômage habituelles ni aux indemnités de licenciements. Alors on crée de manière régulière, des conventions particulières pour leur garantir un pécule quand ils se font virer ou qu’ils quittent, car ces primes ne sont pas dépendantes des résultats de l’entreprise. Oh, ces primes ne sont que des broutilles, voici quelques exemples récents ou moins :

Jose Luis Duran - Carrefour - Nov2008 : 4.7 Millions d’euros Alex Miller - Dexia - Oct2008 : 3.7 Millions d’euros Gerard Le Fur - Sanofi Avantis - Sep2008 : 2.7 Millions d’euros Patricia Russo - Alcatel - Jui2008 : 6 Millions d’euros Antoine Zacharrias - Vinci - 2006 : 12.9 Millions d’euros Etc...

Détournements

De temps en temps des détournements directs mais plus généralement des contournements de la loi (voir plus bas).

Retraites max

Excellente méthode pour « masquer » un revenu de grand dirigeant. Ceux-ci devraient toucher les retraites de la Sécurité sociale et des régimes complémentaires auxquels ils ont cotisé au cours de leur vie de travail. Mais le plus souvent, pour le compte de leurs dirigeants, les entreprises souscrivent à des retraites dites "sur-complémentaires". Ces retraites se nomment « retraites chapeau ». Chapeau effectivement quand on connait les montants de ces retraites : Daniel Bernard, ancien PDG de Carrefour, gratifié chaque année de 1,2 million d’euros. La société Générale a mis 32.93 Millions d’euros pour ces fameuses retraites. La BNP a mis 28.6 Millions d’euros pour ces retraites.

Conseils d’administration

En plus de leurs fonctions au sein de l’entreprise, ces dirigeants sont le plus souvent un rôle de membre dans un ou plusieurs conseils d’administration d’autres entreprises (certaines fois dans leur propre entreprise, ils sont alors PDG). Ce rôle d’administrateur leur confère un salaire que l’on nomme un « jeton de présence ».

Nous ne parlerons pas, pour ne pas nous faire trop de mal, des rémunérations exceptionnelles allouées pour les missions ou mandats confiés à des administrateurs. Pas plus que nous parlerons du remboursement, autorisé par le conseil d’administration, des frais de voyage et de déplacement et des dépenses engagées par les administrateurs dans l’intérêt de la société.

Pour l’ensemble des entreprises cotées en France, le montant des jetons de présence s’élève en moyenne à 20.000 euros par an par administrateur. Rien de terrible, me direz-vous après les sommes folles que nous avons survolé.

Oui, mais. Pour la société, les jetons de présence ne sont déductibles de l’assiette de l’impôt sur les sociétés que dans la mesure où ils n’excèdent pas 5% du produit obtenu en multipliant la moyenne des rémunérations déductibles attribuées au cours de cet exercice aux 5 ou aux 10 salariés (selon que la société comprend moins ou plus de 200 salariés) les mieux rémunérés de la société par le nombre d’administrateurs en fonction, soit : Jetons de présence déductibles = 5% x [moyenne des meilleures rémunérations] x [nombre d’administrateurs].

Oui, mais. Sur le plan social, les jetons de présence ne sont pas soumis aux cotisations sociales (à l’exception des jetons de présence versés au président du Conseil d’administration et à un Directeur général).

Oui, mais. Il y a des cadors et ceux-ci cumulent les présences dans différents conseils d’administration. L’IFA (Institut Français des Administrateurs) a publié un TOP 10 : Claude Bébéar (BNP Paribas, Vivendi, Schneider Electric et Axa) a ainsi empoché 267.958 euros en 2005. Antoine Berheim, associé-gérant chez Lazard Frères. Avec la seule vice-présidence du conseil d’administration de LVMH, il s’est vu attribuer 249.528 euros. Henri Lachmann, président du conseil de surveillance de Schneider Electric. Il pointait en 2005 à 231.875 euros avec des fauteuils aux conseils de Vivendi, Schneider Electric et Axa.

Oui mais. Ces types là, quand ils passent du temps dans les conseils d’administration, ils ne bossent pas pour leur propre entreprise. Ainsi, soit ils passent très peu de temps dans ces conseils (ce dont se plaint l’IFA par exemple) et nous pouvons nous demander si ils méritent leurs places, soit ils y passent beaucoup de temps et ce, au détriment de leur présence au sein de l’entreprise sur laquelle ils devraient se concentrer et sont grassement payer.

Ce qui n’est jamais dit

Historique

Rappelons qu’en 1998, notre cher DSK, ministre socialiste des finances, libéralise le régime des stock-options qui existent en France depuis 1970. Elles vont connaître un développement fulgurant. Déjà ce type avait participé à la libéralisation d’EDF, et est directeur actuel du FMI. Je me demande si ce n’est pas vrai finalement qu’il soit pressenti comme premier ministre. Voilà effectivement un socialiste qui trouverait forcément sa place dans la tribu actuelle.

Le Tsar Sarkozy et sa passion pour le poker menteur

Pendant la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy faisait la promotion des stock-options. Il voulait, disait-il « les étendre à tous les salariés », parce que « ce qui est bon pour les uns doit être bon pour tous ». Aujourd’hui, le gouvernement instruit le procès des stocks options parce que les responsables de la Société Générale ont été maladroits (moi je dirais complètement cons mais ne jouons pas sur les mots).

Dans un récent communiqué, la Société Générale fait savoir que ses mandataires sociaux « s’engagent à renoncer à lever ces stock-options tant que la Société Générale bénéficie d’un appui en fonds propres de l’Etat. ». Aussitôt certains commentateurs de mes deux, en déduisent que le Président de la République a été entendu. En fait, les mandataires sociaux de la Société Générale se sont bien fendu la gueule, tout comme Laurence Parisot qui a joué l’outrée (elle est très forte pour ça). Pourquoi ? en grattant un peu la surface des choses, nous découvrons qu’une « stock option » a trois vies. 1ère vie : La date où l’option est attribuée. L’entreprise s’engage alors à offrir à son PDG, un nombre donné d’actions à une date ultérieure que le salarié choisira lui-même, à un prix fixé au départ. 2ème vie : La date est celle où l’option est levée, au moins quatre ans plus tard, si l’entreprise et le salarié veulent bénéficier de tous les avantages fiscaux prévus en faveur des stock-options. 3ème vie : La date où l’action est cédée sur le marché, après un délai de portage d’au moins deux ans, afin de payer un impôt le plus bas possible sur la seconde plus value réalisée entre la deuxième et la troisième vie. Il est peu probable que dans quatre ans, la Société Générale doive encore un centime à L’Etat, elle a donc fait un pied de nez au Chef de l’Etat. Ils ne se sont engagés qu’à attendre des jours meilleurs.

Nicolas Sarkozy déclare, dans son habit de vengeur masqué, qu’il souhaite un partage de la valeur ajoutée des entreprises plus favorable aux salaires. Ce qu’il sait mais qu’il ne dit pas est qu’il est très avantageux, pour une entreprise, de reverser des profits aux salariés plutôt que d’augmenter leurs salaires, car les profits ainsi distribués n’acquittent pas les cotisations sociales. Les bénéficiaires ont ainsi l’illusion d’y gagner. Or le déficit de la Sécurité sociale se creuse. On le montre alors du doigt pour justifier une réduction des dépenses, c’est-à-dire une moindre protection sociale.

Quand les stocks options font plonger la sécu

2007 : Recommandation du Medef et de l’Afep. Les deux organisations recommandent de négocier dès leur embauche les fameux parachutes dorés, les indemnités de départ des chefs d’entreprise. La Cour des comptes dénonce les niches sociales. Elle souligne en particulier l’ampleur du manque à gagner pour la Sécurité sociale lié aux stock-options : "sur la base d’une valorisation des stock-options distribuées en 2005 à 8 569 millions d’euros, la perte de recettes peut être estimée à 3 246 millions".

2008 : Nouveau code de conduite du Medef et de l’Afep : Ce énième code demande notamment aux entreprises de ne pas verser de parachute doré en cas d’échec du dirigeant, de supprimer les rabais accordés jusque-là lors de l’attribution de stock-option et d’interdire les instruments de couverture desdites options. Un mécanisme qui permettait aux dirigeants de garantir leurs gains futurs sur les stock-options, vidant ainsi le dispositif de son sens. L’accès aux fonds du plan de soutien aux banques françaises adopté à l’automne dernier est conditionné à l’adoption de ces recommandations.

2009 : Toujours pas de cotisations sociales pour les stock-options. La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009 prévoit que les parachutes dorés de plus de 1 million d’euros seront soumis à cotisations sociales dès le premier euro, mais les parlementaires ont refusé, à la demande du gouvernement, de soumettre les stock-options et les actions gratuites à une cotisation sociale minimale de 2 %...

Ils sont membres des conseils d’administration entre eux et entre potes, on se sert les coudes

Cela avait été dénoncé il y a quelques années maintenant. Il faut savoir que dans un conseil d’administration, il y a quatre groupes ou comités : le comité d’audit, le comité de stratégie, le comité de rémunération et le comité de nomination. Le plus intéressant est évidemment dans notre cas, le comité de rémunération. Ils débattent, entre autres, du salaire des dirigeants et plus particulièrement du directeur. Le fait est que si je suis dans le comité de rémunération d’une entreprise et que je suis conciliant, il y a de fortes chances que l’on soit conciliant dans mon conseil d’administration concernant mes rémunérations de directeur. Si de plus, j’y retrouve les mêmes personnes, alors c’est Byzance.

Membres croisés ou pas, il s’exerce une sorte de loi clanique dans les conseils d’administration. En effet, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve et il est préférable de ne pas jouer les rabat-joie. Ainsi, les entreprises présentes dans l’indice du Cac 40 en 2005 ont au total distribué 21.245.668 euros à 453 administrateurs. C’est une moyenne de 45.886 euros par mandataire social. "C’est moitié moins qu’aux Etats-Unis et 50% inférieur à ce qui se pratique chez la plupart de nos voisins européens", indique Daniel Lebègue, le président de l’Ifa, l’Institut français des administrateurs.

Entreprise la plus généreuse avec ses mandataires sociaux, le groupe de luxe LVMH, qui avec 1.148.042 euros pour 17 administrateurs verse en moyenne à chacun d’entre eux 67.531 euros. Axa a pour sa part alloué 1.000.000 d’euros à des mandataires. Cela représente en moyenne 58.823 euros. C’est moins que L’Oréal (64.000 euros en moyenne) et Vivendi (64.053 euros en moyenne). Les entreprises ayant alloué le moins d’argent pour la rémunération de leurs administrateurs en 2005 sont EDF (97.304 euros), Michelin (140.500 euros), Essilor (206.642 euros), Carrefour (285.000 euros) et les AGF (285.907 euros).

G20 ou tour de passe-passe No 1

Quelques remarques qui apportent une dimension supplémentaire :

La Chine a signé une convention bilatérale contre le blanchiment mais avec un amusant renvoi de note : « Excluant les zones administratives spéciales qui se sont engagées à appliquer les normes fiscales internationales ». Et voilà comment Hong Kong et Macao sont anonymement exclus de la liste blanche, sans entrer toutefois dans la liste grise. Le paradis, c’est « ailleurs ».

Israël, qui figura jusqu’en 2003 parmi les pays blanchisseurs d’argent sale, n’est plus nulle part lui non plus : ni blanc, ni gris, ni noir.

Le Royaume Uni figure dans la liste blanche, bien que la City soit le premier centre offshore du monde ; et que les riches étrangers établis à Londres bénéficient d’une exonération fiscale totale de leurs revenus.

Paradis fiscaux et tour de passe-passe No 2

Le sandwich Néerlandais ou l’une des martingales qui rendent la liste noir, blanche et grise de G20 comme une gentille plaisanterie.

Etape 1 La fiscalité de Zoug oblige à payer l’impôt sur les dividendes et revenus assimilés tels que les bénéfices, par une taxe de 30% prélevée à la source par le fisc.

Etape 2 Création d’un super-holding à Curaçao détenant un compte en banque localement mais n’ayant aucune activité commerciale.

Etape 3 Cette société de Curaçao créé un holding néerlandais (donc UE) lui même propriétaire de la société suisse enregistrée à Zoug.

La société zougoise fait apparaitre des bénéfices et devrait donc en toute logique payer 30% d’impôt à la source sur les dividendes. Cependant, la Suisse a signé un accord de double imposition avec les Pays-Bas évitant au contribuable la ponction de 30%, celui-ci étant censé payer ses impôts au Pays-Bas, il rapatrie donc en franchise ses bénéfices vers les Pays-Bas : pas d’impôt coté suisse.

Mais le bénéficiaire est une société de Curaçao, dépendance antillaise des Pays-Bas, avec laquelle ce pays a autre accord de défiscalisation. Vous pourrez donc en toute légalité vous faire payer vos bénéfices dans ce pays à un taux d’imposition de paradis fiscal : entre 0% et 5% maximum, au lieu des 30% initiaux. Il s’agit là de faire jouer les accords sur la double imposition.

Ce système dit du “sandwich néerlandais” est très difficilement à dénoncer. C’est en effet la “route” fiscale des grandes compagnies pétrolières installées à Curaçao, centre pétrolier international, aux Pays-Bas (Rotterdam autre grand pétrolier) et Zoug, une destination appréciée des compagnies pétrolières...et pour cause. Vous pourriez faire le même type de montage avec Hong Kong et la Belgique par exemple.

Oh oui, soyons un peu fourbes

Emaillons ce discours de quelques possibilités bien scandaleuses et pour ce faire, partons des trois exemples récents : Société Générale, Valéo et Dexia.

Société Générale

Daniel Bouton - Il va toucher une retraite de près d’un million d’euros par an. Ce montant regrouperait à la fois les pensions attribuées au titre de mandataire social et le "régime sur-complémentaire de retraite ».

Ce type est un gros nul :

-  la sous-évaluation des positions de la Société Générale dans l’immobilier américain ayant conduit à la perte de 2 milliards d’euros dans la crise immobilière des sub-primes.
-  la responsabilité des manquements du contrôle des risques de la Société Générale dans une affaire de délit d’initié Amber Fund de 2003, due à une filiale située aux îles Cayman appartenant au département proche de celui de Kerviel « Dérivés Actions », affaire sanctionnée avec indulgence par l’AMF fin janvier 2008 pour avoir « méconnu des règles de bonne conduite et les conditions de surveillance et le contrôle des transactions sur les valeurs inscrites sur sa liste de surveillance. »
-  la responsabilité des manquements du contrôle des risques de la Société Générale dans la prise de position frauduleuse dite Kerviel sur cinquante milliard d’euros et la gestion perdante de celle-ci ayant conduit à une perte de cinq milliards, une sanction inégale de la ligne hiérarchique dont Philippe Citerne, grand banquier écarté puis finalement mis à la retraite ce 30 avril 2009 et la nomination d’un jeune collègue de l’ENA, Fréderic Oudéa, au poste de directeur général.
-  plus récemment, le 17 février 2009, la Société Générale a dû s’engager par accord particulier avec New York State Banking Department et la Federal Reserve Bank de New York à prendre diverses mesures pour une meilleure application des réglementations fédérales et de l’Etat de New York en matière de lutte contre le blanchiment, de suivi des transactions bancaires, de communication d’activités suspectes et de suivi des clients.
-  la Société Générale s’est illustrée ces dernières années par un réel dynamisme d’affaires mais aussi par sa proximité facile de certains dirigeants de performance ou d’intégrité contestables comme J.M. Messier, S. Tchuruk (administrateur de Total depuis vingt ans !), Lakshmi Mittal ou Patricia Russo comme du soutien apporté à l’un de ses actionnaires administrateurs Anthony Wyand, président d’AVIVA France, groupe condamné en appel en 2008 pour complicité d’abus de confiance dans le dossier de l’AFER.
-  le résultat final de cette gestion se retrouve dans le cours du titre Société Générale, qui à 28 euros le 18 mars 2009, se retrouve sur dix ans parmi les moins bien classées des valeurs financières à un niveau très inférieur à son cours d’origine et au CAC40.

Ce type est un malhonnête :

La seule renonciation par Daniel Bouton à six mois de salaire fixe, soit 600 000 euros et son apothéose comme président non exécutif ont constitué les seules sanctions de sa gestion pour 2007. Certains observent que ses opérations d’achat ou de vente de titres de sa propre banque entre le 21 février et le 6 octobre 2008 lui ont permis ainsi, selon les documents de l’Autorité des Marchés Financiers, une plus-value d’environ 1,8 million d’euros, mais ceci était prévu et valorisé dans une rémunération annuelle évaluée de l’ordre 5M€ pour 2006, que nous avons toujours qualifiée d’abusive... Accepter courant 2008 la dotation de 70 000 stock-options conditionnelles au cœur de la crise et au plus bas des cours ne procède évidemment pas d’un sens aigu de l’équité ou de la décence.

Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Les autres dirigeants de la Société Générale sont : Frederic Oudea PDG, Severin Cabannes Dir. Délégué, Didier Alix Dir. Délégué, Philippe Citerne Dir. Délégué

Je ne comprends pas que : Une filiale de la Société Générale, la Société Générale Marocaine des banques fait des bénéfices records (résultats disponibles sur le site de la filiale) alors que la filiale centrale française n’est pas en bonne posture et a reçu de l’aide du gouvernement.

Je ne comprends pas que : Didier Alix est administrateur de Yves Rocher, Daniel Bouton est administrateur de Total, Veolia et Vivendi Universal et Severin Cabannes est au conseil d’administration de Steria, de Fiditalia et de Komercni Banka.

Je ne comprends pas que : Dans le conseil d’administration de la Société Générale, nous trouvons Patrick Ricard qui est à la tête de Pernod Ricard et que dans le conseil d’administration de Pernod Ricard, nous trouvons Nicole Bouton, femme de Daniel Bouton.

Valéo

Thierry Morin - Départ avec 3,2 millions d’euros quand, dans le même temps, le groupe prévoit 1600 suppressions de postes et enregistre une perte de 208 millions d’euros en 2008.

Voici les statuts concernant le salaire de Thierry Morin en 2007 :

« L’indemnité de départ forfaitaire susceptible d’être versée au Président : cette indemnité est égale à trois fois le montant de sa dernière rémunération annuelle (hors prime). Le Conseil d’administration de la Société du 20 mars 2008 a, sur proposition du Comité des Nominations et des Rémunérations du 19 mars 2008, conditionné le versement des sommes sus-visées susceptibles d’être versées à Thierry Morin au moment de son départ, à la constatation par le Conseil d’administration de la réalisation des critères de performance suivants : • le paiement au moins une fois sur les trois dernières années de tout ou partie de la prime exceptionnelle sur objectif ; • la réalisation d’un résultat de la période positif pour le dernier exercice clôturé ; • l’atteinte d’une marge opérationnelle au cours du dernier exercice clôturé supérieure à 3 % ; • l’atteinte d’une marge brute au cours du dernier exercice clôturé supérieure à 15 % ; • la réalisation d’un ratio de prises de commandes rapportées au chiffre d’affaires supérieur à 1 en moyenne sur les deux exercices antérieurs.

La somme globale susceptible d’être perçue par Thierry Morin au moment de son départ de la Société ou postérieurement à celui-ci pourrait être réduite selon le barème ci-dessous : • si 4 ou 5 critères atteints : Thierry Morin percevra 100 % des sommes prévues en cas de départ ; • si 3 critères sont atteints : Thierry Morin percevra 70 % des sommes prévues en cas de départ ; • si 2 critères sont atteints : Thierry Morin percevra 40 % des sommes prévues en cas de départ ; • si < 2 critères atteints : Thierry Morin percevra 0 % des sommes prévues en cas de départ. »

Et voici, le 20 Mars 2009, comment se règle son départ :

Le Conseil d’administration du 20 mars 2009 a pris acte de la démission de Monsieur Thierry Morin de ses fonctions de Président Directeur-Général et d’administrateur de Valeo, ainsi que ... Après avis du Comité des Nominations, des Rémunérations et de la Gouvernance, le Conseil d’administration, en accord avec Monsieur Thierry Morin, a décidé de mettre fin au mandat de Président Directeur-Général de Monsieur Thierry Morin aux conditions suivantes : • Versement à titre d’indemnité de départ à l’occasion de ce départ contraint d’une somme forfaitaire égale à deux ans de rémunération, soit 3.261.405,33 euros brut, correspondant à la moyenne des rémunérations fixe et variable perçues par Monsieur Thierry Morin au titre de son mandat social lors des trois derniers exercices clos précédant son départ. Après avis du Comité des Nominations, des Rémunérations et de la Gouvernance, le Conseil d’administration a constaté que seuls trois des cinq critères de performances fixés par décision du Conseil d’administration du 20 mars 2008 et approuvés par l’assemblée générale du 20 juin 2008 étaient remplis, ce qui conduisait à abattre le montant de l’indemnité de départ d’un montant de 30%. Néanmoins, le Conseil d’administration a décidé que le critère fondé sur le résultat (part du Groupe) pour l’exercice 2008 aurait été rempli en l’absence des provisions exceptionnelles correspondant à une décision approuvée par le Conseil d’administration avant la fin de l’exercice 2008 et a décidé en conséquence, pour tenir compte de cet élément exceptionnel, de ne pas pratiquer cet abattement. Le Conseil d’administration a décidé que l’indemnité de départ serait versée le 23 mars 2009.

Dommage que la même clémence n’est pas été accordée aux 5000 personnes licenciées dont 1600 en France.

Dexia

Pierre Mariani - Dexia aurait versé 8 millions d’euros de bonus à ses cadres dirigeants français en 2008. Au bord de la faillite, la banque, sauvée fin septembre grâce à l’injection de 6,4 milliards d’euros par les Etats français et belge ainsi que par la Caisse des dépôts (CDC), est en train de supprimer 900 postes dont 250 en France. Le nouveau patron de la banque, Pierre Mariani, « s’est octroyé un salaire fixe en hausse de 30% » par rapport à son prédécesseur Axel Miller, selon le rapport annuel de la banque publié lundi. L’ancien dirigeant de l’entreprise, Axel Miller, a pour sa part reçu une indemnité de départ de 825 000 euros après avoir annoncé fin septembre, sous la pression du gouvernement français, qu’il ne demanderait aucun dédommagement à la suite de sa démission, selon le rapport annuel.

Disponible sur le site de Dexia, voici les statuts : L’assemblée générale de Dexia a décidé en 2006 d’attribuer aux administrateurs, pour l’exercice de leurs mandats, un montant annuel global maximum de rémunération de EUR 1 300 000. L’assemblée a également conféré au conseil d’administration les pouvoirs afin de déterminer les modalités pratiques de cette rémunération et de son attribution. Lors de sa réunion du 29 janvier 2009, le conseil d’administration a décidé d’attribuer à chaque administrateur un montant annuel fixe de EUR 10.000 (= EUR 2.500 par trimestre), et des jetons de présence (la rémunération variable) de EUR 2.000 par réunion du conseil d’administration ou d’un des comités spécialisés. Pour les administrateurs qui n’auraient pas exercé leur mandat sur une année complète, cette rémunération fixe est réduite au prorata du nombre de trimestres au cours desquels ils ont effectivement exercé leur mandat.

Ok, bon. Puis en regardant les membres du conseil d’administration, plus particulièrement ceux du comité de rémunération, nous trouvons :

Jean-Luc Dehaene : Homme politique exerçant des fonctions gouvernementales au niveau fédéral et parlementaires au niveau européen ; Président du Collège d’Europe ; Administrateur de plusieurs sociétés cotées (Inbev, Umicore, Trombogenics) ; Vice-Président de la Convention Européenne. Président du conseil d’administration de Dexia Crédit Local, Vice-Président du conseil d’administration de Dexia Banque Belgique et Administrateur de Dexia BIL.

Augustin de Romanet de Beaune : Administrateur de CDC Entreprises, Icade, Accor, Véolia Environnement. Membre du conseil de surveillance de CNP Assurances, Société Nationale Immobilière (Président)

Denis Kessler : Président de SCOR Global Life US Re Insurance Company, SCOR Reinsurance Company, SCOR US Corporation, SCOR Global Life (ex SCOR Vie), SCOR Global P&C, SCOR Italia Riassicurazioni, SCOR Holding (Switzerland) AG. Administrateur de BNP Paribas, Bolloré Investissement S.A., Dassault Aviation, Cogedim, Invesco Plc, SCOR Canada Reinsurance Company.

Donc ceux qui ont accordé ces parachutes dorés sont ceux qui ont prêté l’argent quand tout allait mal (CDC = Caisse Dépots et Consignations), des parlementaires Européens et des administrateurs professionnels hors la loi selon l’IFA. Ok...

L’actionnariat devenu vampirisation

Je ne suis pas fan du capitalisme, mais depuis longtemps je ne comprends pas comment il est possible de laisser des capitaux repartir à l’étranger pas le biais des actionnaires. L’actionnariat, sans doute suis-je un doux rêveur, ce devrait être l’action d’acheter un petit bout d’une société dans laquelle on croit, pour laquelle on aspire au mieux, pour qu’elle puisse exprimer le plus parfaitement ce qu’elle sait faire. L’actionnariat devrait être réservé en premier jet, aux employés et n’avoir aucune influence sur le salaire. Il devrait être réservé à des gens dont l’intérêt (au bon sens du terme) pour la société est clairement identifié et compréhensible. Non seulement il devrait être décidé par le conseil d’administration (voilà le rôle de fond du conseil d’administration, rôle qui a disparu depuis longtemps) mais il devrait de plus être réservé aux nationaux. Ce n’est pas du nationalisme mais une simple question de logique que n’ont plus les entrepreneurs sagouins aujourd’hui. Si une entreprise capote aujourd’hui, ce sont des gens au chômage, ce sont des sous-traitants qui déposent le bilan, ce sont une succession de conséquences qui influent négativement sur le social, l’entreprenariat et les finances d’un pays et qui finissent obligatoirement par retomber directement ou indirectement sur les autres entreprises du pays. Mais dans la danse actuelle des vues à court ou très court terme, ce genre de considérations passe à la trappe, sans pour autant ne pas être avéré. En autorisant des actionnaires étrangers, qui plus est, des ogres financiers qui n’ont comme intérêt que l’entreprise prospère que celui des plus-values sur les actions, comment est-il possible d’attendre d’eux des considérations sociétales ? Comment encore s’étonner que le licenciement des salariés ressuscite leur confiance et que les actions montent ? Ne s’agit-il pas simplement de bon sens ?

Conclusion

Maintenant que j’ai tenté de rester factuel, objectif et calme, cette simple visite dans le monde féérique des salaires des grands patrons m’a tout de même donné la nausée. Le manque de moralité et d’éthique ne vient pas seulement de quelques personnages odieux mais il est écrit dans les règles même de ce système. Comment leur demander d’être honnête dans un univers qui ne possède pas une once d’honnêteté ? Ce n’est pas de brûler quelques vilains méchants en place publique qui changera quoique ce soit.

Quand j’entends que les salaires des sportifs sont aussi écœurants que ceux des grands patrons, je m’énerve. Si les sportifs gagnent un pognon insensé et injustifiable, il y a tout de même une différence de taille : les sportifs ne sont pas à la tête d’une entreprise qui représente le socle de vie de centaines de salariés. Cette différence rend ce genre de comparaison totalement inutile et nauséeuse.

Quand j’entends les déclarations du Tsar, de Parisot ou de tous les autres tristes sires, je bous littéralement. Ils savent que ces déclarations de bonnes intentions ne sont que poudre aux yeux. Leurs protégés se sucrent depuis la nuit des temps et cette crise ne fait qu’aiguiser un peu plus leurs dents et les obligent simplement à devenir plus malins.

Quand je sais que les entrepreneurs et les artisans continuent à écouter religieusement le MEDEF ou le gouvernement et qu’ils continuent de penser que ceux-ci défendent leurs intérêts alors qu’ils n’en sont que les alibis, j’ai envie de secouer ce qui leur reste de cervelle pour qu’ils se réveillent.

Et puis j’entends que des types dont l’échéance avant de sombrer dans la précarité se mesure en jours ou au mieux en semaines, finissent par basculer dans le fait-divers en séquestrant des dirigeants, faute de choix, faute de perspectives, faute de promesses. Mais rapidement j’entends les chiens de garde qui font le jeu médiatique du nain, nous parler de transgression de la loi, d’attitudes inexcusables et d’atteinte à un droit fondamental : la liberté.

Et bien, parlons-en de cette liberté si chère aux partisans du libéralisme. Il s’agit de la liberté, écrite dans les statuts des grandes entreprises, de se mettre autant de fric qu’ils le souhaitent dans leurs poches déjà pleines. Il s’agit de la liberté de se supporter les uns et les autres dans des grands messes appelées conseils d’administrations, dans lesquels ils s’octroient mutuellement des avantages hallucinants qui ne sont plus liés depuis longtemps à leurs compétences. Il s’agit de la liberté de ces grandes sociétés de mettre en pratique la théorie des vases communicants et de transférer des masses considérables d’argent qui ne seront jamais imposés. Il s’agit de la liberté pour les vingt plus grandes nations de nous jouer, et sans prendre le soin de la bien jouer, la scène du vengeur masqué. Il s’agit de la liberté de permettre d’augmenter les impôts de ces gens qui seront bientôt à la rue, mais de permettre que l’argent pompé frauduleusement sur leur dos ne soit pas soumis à cet impôt. La liberté enfin que tout cet argent évaporé finisse par tuer la sécurité sociale, ce dernier bastion de la solidarité qui les gêne tant dans leurs malversations et qui ne sera du coup même plus une bouée viable pour leurs victimes.

Mais si tout cela n’est pas de la violence, dites-moi où elle est la violence, bordel !!!

Je vous laisse ou je risque de devenir désagréable...



Publié le 27 avril 2009  par Laiguillon


envoyer
commenter
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Amazing !
    24 décembre 2013, par Takis23
    Its very amazing article I very like this, i already read and i will always update to your next information. http://www.dietmythsandfacts.com/2013/07/venus-factor-review.html
    • Amazing !
      13 janvier 2014, par yogesh
      Whereas I perceive invoices Tsar, Parisot or some additional forlorn peers, I stew literally. They distinguish that these beneficial drifts are purely bay stuffing. Dermal Fillers
      • Amazing !
        20 janvier 2014, par yogesh
        We will negative conference, we do nay furthermore execrable, extraordinary reward allocated for tasks entrusted to chairpersons. Some additional than we tattle about the repay authorized by the Provisions of Chiefs of roam costs besides roam plus costs incurred by the managers in the intrigue of fellowship. liebeskummer
        • Amazing !
          3 février 2014, par yogesh
          In a broad corporation, stewards or chapters of accommodates of bosss are hardly susceptible to the clauses contained in mutual conventions. Actually, these are hardly strictly speaking workers however "Corporate Officials" (yes, yes, that is the entitle. Ah, raven comedy whereas you control us). van hire cardiff
          • Amazing !
            18 février 2014, par yogesh
            Some reporters instantly my couple complete that the President of the Nation has been heard. In event, captains of the Société Générale are sunder orifice, preference Laurence Parisot, who played the outraged (she is quite propitious at that). Cause ? scratching the texture a small gadgets, we determine a "hoard choice" has trio animateds. 1st Spirit : The day the choice is granted. baco
            • Amazing !
              20 mars 2014, par yogesh
              Its brink of finesse is restricted. Cause the common posturing more corteges comments that slug lacking some veritable deportment is a style that has proved its riches. Directly that the certaintys so bluntly liable the rift among the thespian demagoguery further a being until exceedingly prudent, can negative grieve further concealment. Consequently, it can hardly protect either. printer repair service London
            • Amazing !
              28 mars 2014, par yogesh
              In antithesis, a fourth feature of this breed of berth is generally highlighted in the statements besides requital everyday shooters on our ambulances bam : virtue or morals. David
            • Amazing !
              31 mars 2014, par ahmed
              Their protégés to sweeten since the dawn of time and this crisis has sharpened a little more teeth and simply require to become smarter. freedebtconsolidationquotes.com
            • Amazing !
              20 juin 2014, par dj5909669@gmail.com
              Hey, great blog, but I don’t understand how to add your site in my rss reader. Can you Help me please ? Buy Traffic
          • Amazing !
            19 février 2014, par yogesh
            We will hardly parley, we do negative moreover unpleasant, fantastic redress allocated for missions entrusted to administrators. Some also than we dialogue about the rebate authorized by the Panel of Administrators of roam costs moreover passage furthermore costs incurred by the administrators in the hobby of companionship. For sum listed companies in France, the sum of gate norms 20,000 euros each year through manager. Null horrible, communicate me are the frenzy subsequent that we flew. ROI Group
            • Amazing !
              20 février 2014, par yogesh
              The day the right is granted. The corporation besides accords to give its CEO, a given excitement at a subsequent time the hand adopts himself, at a amount immobile at the initiate numerate. Abet spirit : The appointment is whereas the alternative is exercised at minimum four years ulterior, whereas the corporation also the worker dream to borrow account of sum the dues starts provided for pedigree selections. 3rd Existence : The appointment on which the animation is transferred on the sell beyond a holding stage of at minimal pair years to yield levy as depressed as earthly on the substitute money advantage intermediate the jiffy also third entity. best countertop water filters
            • Amazing !
              1er mars 2014, par yogesh
              The alternative rationale privatization. During a corporation is privatized, the major bosses are exacting that their salaries are aligned along the inside ... In truth all is biography copy the bigger salaries of different countries .... During paychecks smaller companies alternate puny whereas manager salaries languish also precipitate during those helps, it is imperious to carry those hefty bosses top. hotels in prague
            • Amazing !
              22 mars 2014, par yogesh
              The date on which the action is transferred on the market after a holding period of at least two years to pay tax as low as possible on the second capital gain between the second and third life. It is unlikely that in four years, Société Générale must have a dime to the state, she has thumbed its nose at the Head of State. They committed themselves to wait for better days. database support peterborough
            • e-torpedo-le webzine sans barbel s - Forum
              12 juillet 2014, par velneeley
              Preliminaire des pacte relatif a une constitution penale issues de la arrete du 23 juin 1999 renforcant manipulation code promo home boulevard de une pratique penale alors du charte du 29 janvier 2001
            • e-torpedo-le webzine sans barbel s - Forum
              13 juillet 2014, par jeadbb

              annee derniere, cette Fnac nous-memes avait propose un bon esquisse lequel avait remporte un honnete succes avec avance 60 tirages pour 2 Au contraire code de reduction fnac (mescodespromo.fr) 2014, instigateur de curiosite renouvelle operation avec bizarre offre autant davantage allechante ! Bon charpente Fnac image

              CupoNation est votre serviteur en contrepartie executer votre leche-vitrine funeste. a nous visiteurs reviennent regulierement contre voir certain nouveau code promo Fnac, patache nous mettons a jour a nous bons de reduction tres regulierement. Parmi associant bizarre code promo Fnac en compagnie de les produits de qualite du situation, toi etes sur acquerir rare vrai bon esquisse. Parcourez notre position et decouvrez ces nombreuses reductions sur toutes nos poincone partenaires. CupoNation souhaite poser a ordre ces meilleures conseil promotionnelles ensuite les remettre accessibles a entiers. Suppose que toi-meme voulez etre au ordinaire des dernieres nouveautes alors bons diagramme, inscrivez-toi-meme a notre lettre. Retrouvez la Fnac sur votre smartphone !

            • e-torpedo-le webzine sans barbel s - Forum
              14 juillet 2014, par branicholls
              Samsung Galaxy Trend 30 de rembourse jusau 30 avril 2014 Pixmania panier des reductions en compagnie de bizarre code promo sur la literie jusau 6 mai 2013. Beneficiez unique promo ou bizarre code promo Pixmania, contre acheter sur Internet unique appareil photo, un code reduc pixmania (mescodespromo.fr) televiseur, un ordinateur, rare electromenager, seul DVD ou unique divertissement video, ou meme unique voiture ! Grace au code promo CASHBACKFR (valable jusau 7 janvier 2013 a reveillon) obtenez jusa 50 euros de remise par Pixmania sur ces produits High Tech.
            • e-torpedo-le webzine sans barbel s - Forum
              9 août 2014, par krihaverfie
              Jamais ces taux interets du credit immobilier ont ete aussi performants. Semblablement dans avec nombreux domaine vous devez comparer ensuite simuler votre credit immobilier anterieurement en compagnie de vous engager. Retrouvez ici toutes ces conseil de credit lequel vous pouvez soucrire en raie. Ces credit consommation meilleur taux offres portent sur un taux promotionnel, un aide affuble en avant ou bien acheve simplement bizarre cadeau offert. Les conditions a remplir aupres unique demande en compagnie de pret immobilier
          • Amazing !
            6 mai 2014, par yogesh
            Directly that the circumstances so bluntly unprotected the crack intermediate the melodramatic demagoguery besides a fact until same politic, can nay grieve moreover concealment. Consequently, it can negative assert either. glaszetter haarlem
          • Amazing !
            28 juin 2014, par dj5909669@gmail.com
            I would love to stop by. But, I think it might have to wait until this summer. I did not know that Serlkay had ever expanded its size. I must say that a succesful family owned business in this day and age is a very refreshing sight ! As well as this is a very refreshing site ! Cheap Traffic
        • Amazing !
          16 mars 2014, par ahmed
          Increase to propulsion the claw that no societal insurance donations are levied on these incomes plus to command a much advantageous impost (16% but if the deals are sold six years following the inventory alternatives were granted.) Virgin Media Customer Service
        • Amazing !
          19 mars 2014, par yogesh
          It truly is relating to having the ability to establish exactly what this guru is going to be seeking related to everyone in addition to buying a susceptible to service concoct any kind of well-researched in addition to interesting dissertation. market communications
        • Amazing !
          29 août 2014, par Emma
          If you are a student and are interested in getting good grades, you have to work hard...but you can also use custom essay writing services. I’m an essay and research paper writer, so if you need my help, do not hesitate to contact me at http://special-essays.com. I’ll be glad to help you)
        • Amazing !
          30 août 2014, par yogesh
          The new poll of the hill, Pierre Mariani, "was awarded a permanent wage up 30%" compared to hellos ancestor Axel Miller, commerce to the flower word of the levee on Monday. Gifts for him
      • Amazing !
        10 février 2014, par yogesh
        Most of these borders can be submissive precocious the crucial oversight than the lessen snip concurrent this handmade, doing emphatic captivates no information the flow from the corporation liable your sinus from the trustee. Important, be the fascinating beak. With virtue, a quantity canny all revoke the ability brand among this precept. Most of these joke albeit they are satanic contractually written so, are monotonous from the impendings likewise entirely pique. If you purchase an piece from us forthwith, calculate that you pleasure hardly compunction all dollar weary on our employ beside its excellence. Brenda Hamilton Securities Attorney
      • Amazing !
        25 février 2014, par yogesh
        It is the release of these sizable companies put toward training the theorem of communicating barrels further shift noteworthy masses of wealth that pleasure never be taxed. This is release for the twenty largest peoples to room us, also minus taking thought of the flirt well, the panorama of the covert nemesis. It is the abandon to endure levy enlarges of those persons who desire shortly be on the boulevard, nevertheless to concede that resources fraudulently pumped on their abets is hardly subordinate to this impost. The exemption ultimately total that cash evaporated yet crucify Companionable Bail, the tail fort of unity as the uneasiness in their misconduct furthermore that volition destroy steady a workable float for their fools. loft conversions
      • Amazing !
        26 février 2014, par yogesh
        Actually, these are nay strictly speaking helps still "Corporate Officials" (yes, yes, that is the designate. Ah, gloomy wit whereas you have us). As such, they are negative entitled to unemployment interests or the frequent severance indemnify. So we conceive a symmetrical, favorite congruitys to tie their thriftys during they procure fired or they split, as these bountys are negative subordinate on the corporation’s repercussions. Water cooler dispenser london
      • Amazing !
        13 mars 2014, par ahmed
        The principle of equip rights is hardly inherently infamous. It was deliberate as a description of rate salary. We provide a total of allowances at a immobile charge constrict sign. The curator does hardly finger the currency instantaneously, besides whereas he vacations the corporation, those parts devise be sold at store amounts epoch besides thus get else account if the participate worth pink. emergency dental care in Arlington Virginia
      • Amazing !
        15 mars 2014, par yogesh
        How to doubt them to be honest in a masterpiece that does detrimental license an ounce of eminence. BuyEssayOnTime This is negative to incinerate some unattractive rascals in the neighborhood square that will changeover anything.
      • Amazing !
        20 mars 2014, par yogesh
        Now i’m essentially glad to spot absent such a ration, My intimate wife in rider to quondam i were fundamentally My confidential buddy in extension to i’m authentic an solitary. This symbol of divide is really inspirational. Though i raise your confess portion as well as whatever you proffer you is normally advised as well as stunning useful. home workojut plans
      • Amazing !
        17 avril 2014, par yogesh
        Within the class period, students exchange papers and review each other’s essays focusing first on organization (global) and then on local aspects of writing. moccasins for kids
      • Amazing !
        21 avril 2014, par yogesh
        Pronto that I’ve dependable to inflict literal, duty besides tranquil, this pellucid visit to the mysterious universe of the salaries of climax officials has nevertheless given me disgust. Cheap iPhone Deals
      • Amazing !
        10 mai 2014, par yogesh
        Persons that raise set up together with as well considering that info might could possibly be laid out for the reason that essayists. private clinic london
      • Amazing !
        10 mai 2014, par yogesh
        May well possibly it’s noticeable assistance your current recent strong, designed to attain co-workers to check out you’ll need you may currently reassure finish great blogposts. Revving method your current recent strong goog carry out ! conveyancing
    • Amazing !
      17 janvier 2014, par yogesh
      Forthwith that the tricks so bluntly susceptible the pause ubiquitous the spurious demagoguery forwards a mortal until inflexible careful, can not sustain new concealment. Therefore, it can undesirable assert either. Its dungeon of apparatus is constrict. Erect the ordinary posturing concurrents entrys plights that blow raw number legitimate project is a align that has proved its advance. Bereavement Counselling Brentwood
      • Amazing !
        20 février 2014, par yogesh
        They are carbohydrate bonuss, it spills their allowances, espionage on their "inventory rights" besides distribute their appellations in the features. Despite they trouble to judge a small solace from their political kindred, however nonentity is won. Worn to win aside beside a particle of pride, they clearly felt that this inclination hardly be sufficient this pace. The hilarious Parisot reassurance by apothegm that regardless the political posturing, their behalfs bequeath negative evaporate. Nevertheless, it vouchs that their problem is extremely strained besides it can negative reasonably preserve them openly. free articles
    • Amazing !
      26 février 2014, par yogesh
      Now that I’ve tried to stay factual, objective and calm, this simple visit to the magical world of the salaries of top executives has still given me nausea. The lack of morality and ethics does not just some obnoxious characters, but it is written in the same rules of the system. Heathrow Chauffeurs
    • Amazing !
      3 mars 2014, par yogesh
      Everybody whom avails individuals providers is often enthusiastic about the standard of your assist is actually the actual paperwork all of us create. Additionally all internet authors keep a diploma from the picked self-control and thus, have their generating varieties of which permit them to build custom made essay or dissertation as well as dissertation including premium quality top quality in the least achievable phase. www.carhirebristolairportonline.com
    • Amazing !
      3 mars 2014, par yogesh
      If athletes gain spoils a idiotic besides undue, there is however a variation : athletes are nay at the poll of a corporation that is the pedestal of autobiography for hundreds of hands. This discord constructs this affable of entirely nonessential further loathsome examination. fire insurance claim
    • Amazing !
      20 mars 2014, par yogesh
      How to claim them to be righteous in a universe that does hardly enjoy an ounce of veracity. This is nay to parch several indecent rogues in the commonalty balance that choose diversify anything. pepper spray
    • Amazing !
      20 mars 2014, par yogesh
      The require of virtue plus morals does negative suitable part obnoxious parts, yet it is written in the identical judges of the computer. How to claim them to be genuine in a cosmos that does hardly enjoy an ounce of fairness ? This is hardly to smolder any horrible blackguards in the overt settle that resolution revise anything. Your franchising
    • Amazing !
      27 mars 2014, par yogesh
      Any crucial dissertation was made in order to golf swing this phenomenal persons in order to concern the actual thought process in terms of make a difference. greg luka
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    12 février 2014, par Takis23
    Want to lose weight by eating ? Then be sure to read this ... old school new body review
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    27 mars 2014, par Doriane
    Ceci est Startling ! Il me donne en effet quelques idées intéressantes. Je me dis parfois l’honnêteté vient à un prix.
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    22 avril 2014, par warrenstraw222
    The association between polished Replica Watches UK and sanded the case gives attractive frog in unique to this chronograph that Replica Rolex will fit all stylistic currents, sea and city. Even in the deepest waters, Hamilton displays Breitling replica willingness to performance, refusing any compromise in terms of finishes with watchmaking techniques and materials last cry.
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    22 avril 2014, par Takis23
    This is a very good tips especially to those new to blogosphere, brief and accurate information... Thanks for sharing this one. A must read article. https://archive.org/details/AcneNoMoreReviewd https://archive.org/details/VenusFactorDiet
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    23 avril 2014, par Doriane
    C’est un article intéressant. Vous avez fait un excellent travail ! Merci pour le partage.
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    7 mai 2014, par Doriane
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    8 mai 2014, par Doriane
    C’est intéressant. J’ai beaucoup aimé le lire. Merci pour le partage.
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    30 mai 2014, par Mary
    Thanks for the info ! Very interesting site ! Find more here.
    • Salaire des patrons :
      De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
      4 juillet 2014, par asadalikhatri
      Pregnancy Miracle : Lisa Olson Reveals Her 5-Step, Scientifically Proven Method For Overcoming Infertility Disorders And Getting Pregnant Fast... Written for consumers by a consumer, this fan site includes a fun and informative Pregnancy Miracle review, ebook FAQ, and PDF download guide that provides an insider’s look at the program and answers frequently asked questions about Lisa Olson’s unique and highly popular infertility treatment and pregnancy guide.pregnancy miracle book
    • Salaire des patrons :
      De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
      5 août 2014, par m.adnankhatri
      At the end of the day, I believe it’s the consumer’s responsibility to do their own due diligence before investing in any program, but I definitely want to share with you what I’ve discovered during my own research in case it helps. rebelmouse : https://www.rebelmouse.com/troublespottrainingreviews/
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    8 août 2014, par asadalikhatri
    Excellent ! I appreciate all the beneficial information you have distributed in your content. I’m anticipating for more beneficial content from you.lunatik coupon
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    14 août 2014, par m.adnankhatri
    Good day ! Yeah I agree Death and suffering are inevitable experiences in life. Bereavement Support Groups can help the grieving process become a growth process that enables us to see the future with peace and hope. Singapore tuition
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    15 août 2014, par m.adnankhatri
    Gain instant access to amazing tips, insider techniques, and the weird "defense diffusion" secrets on how to make your relationship with that one special guy easy, effortless, and carefree so you never have to worry about him leaving you or breaking your heart with the help of internationally known relationship experts, Eric Charles and Sabrina Alexis. he’s not that complicated and you can get him to commit
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    15 août 2014, par asadalikhatri
    Text Your Ex Back by Michael Fiore gives you instant, online access to a simple, step-by-step system in which Mike teaches you his powerful secrets, techniques, and unique method for quickly and easily reconnecting with your ex through the use of specially crafted text messages and texting formulas.rebelmouse.com
    • Salaire des patrons :
      De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
      24 août 2014, par yogesh
      I prefer the style. This sort of not much 1 might require a fantastic possible, both girl or perhaps your established ; ) In fact they can is really relatively mainly the two Jesse Beckham ; It is as soon as Most of us discover ones dog dog genuinely. détourage photo
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    20 août 2014, par m.adnankhatri
    Recell Cellular, located in Wilmington, North Carolina, is the premiere site on the internet to sell your Cell Phone. We offer a safe, easy to use, and no risk place to Buy,Sell, or Trade your...Sell Used Cell Phone For Cash
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    31 août 2014, par m.adnankhatri
    This is an excellent post I seen thanks to share it. It is really what I wanted to see hope in future you will continue for sharing such a excellent post. urban oasis guocoland
  • Salaire des patrons :
    De la violence, de la moralité et de l’éthique des grands dirigeants
    4 septembre 2014, par m.adnankhatri
    Marketing Holdings operates leading and diversified businesses in sectors being transformed by the Internet, online and offline...its mission is to provide consumers with quality referrals and services that will improve their way of life.heute herunterladen
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin