e-torpedo le webzine sans barbeles


Misez sur le NEUF

Publié le 31 mai 2009


1789

La Révolution française est une période de l’histoire de France qui commence en 1789 avec la réunion des États généraux et la prise de la Bastille et s’achève avec le coup d’État du 18 brumaire (9-10 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte. C’est un moment fondamental de l’histoire de France, marquant la fin de l’Ancien Régime et le passage à une monarchie constitutionnelle puis à la Première République qu’ait connue le pays. La Révolution française mit fin à la royauté, à la société d’ordres et à tous les privilèges. Avec la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, elle proclama l’égalité des citoyens devant la loi, les libertés fondamentales et la souveraineté de la Nation, apte à se gouverner au travers de représentants élus.

La Révolution française a créé des divisions immédiates et durables entre les partisans des idées révolutionnaires et les défenseurs de l’ordre ancien, et aussi entre les anticléricaux et l’Église catholique.

Dès son commencement, la portée universelle des idées de la Révolution française a été proclamée par ses partisans, et l’importance de ses conséquences reconnue par ses adversaires[1]. Son impact a été considérablement accru par les guerres de la Révolution française et de l’Empire, lesquelles ont touché une large partie de l’Europe continentale, avec la création de « républiques sœurs » et la transformation des frontières et des États d’Europe. La Révolution est restée un objet de débats et une référence positive ou négative tout au long des deux siècles qui l’ont suivie, en France comme dans le monde.

...

La contestation de la monarchie absolue

Louis XVI en costume de sacre En 1788, le pouvoir repose sur la monarchie absolue de droit divin. Le roi tient son pouvoir de Dieu comme le montre la cérémonie du sacre à Reims, au début de son règne ; la tradition monarchique s’inscrit dans le respect des coutumes, c’est-à-dire des libertés et des privilèges accordés à certains individus, certaines villes ou provinces. Le roi règne sur le pays en maître incontesté et se trouve, en tant que "seigneur des seigneurs", aux prises avec une noblesse turbulente plus ou moins domestiquée depuis Louis XIV. Les bases de ce système politique sont contestées et attaquées dans la seconde partie du XVIIIe siècle.

suite sur WIKIPEDIA

2009

A compléter ...



Pour Contacter ROZOR c'est ici


La GALERIE DE ROZOR


Dessin précédent : La multiplication des petits pains selon Sarkozy

Dessin suivant : Martine Aubry : après la pluie le beau temps !
envoyer
commenter
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin