e-torpedo le webzine sans barbeles


Martine Aubry : après la pluie le beau temps !

Publié le 9 juin 2009


Extraits

...Le PS - ah le PS.... !

Bon, il finit de mourir, "achevons-le, il souffre".

Il s’est enterré en 2002 quand Jospin a lâché le morceau - " mon programme n’est pas socialiste" - , puis, le jour où l’appareil a décidé de renier le choix qui avait été fait par les militant-e-s pour la candidature à la présidentielle, quand l’état-major du PS a décidé de bafouer ouvertement le choix des adhérents en "coulant" littéralement la campagne de Royal (entendons-nous bien, ceci n’est pas un plaidoyer ni pour Royal ni pour un "parti démocrate", mais simplement un constat, une analyse, qui, je pense, se vérifiera : pour diverses raisons, à ce jour, la seule capable de "sauver le PS" en le tuant et donc, en le transformant profondément dans le sens du parti démocrate qu’il est déjà, c’est Royal et personne d’autre).

"Les gens" , comme ils disent au PS, sont peut être cons mais pas à ce point. Le message du PS aux adhérents et électeurs est très clair depuis presque 10 ans : c’est l’autisme politique complet. Royal a perdu et Sarkozy a gagné grâce au PS avant tout.

Bis repetita avec le Traité de Lisbonne adopté, personne ne l’oubliera, grâce à l’abstention PS.

Source : Bellaciao

...Coupant l’herbe sous les pieds de ses détracteurs et forte du soutien affiché de Ségolène Royal, le premier secrétaire doit prendre la parole au début de la réunion du parlement du parti, qui se déroule à huis clos dans un grand hôtel parisien.

Elle devrait annoncer le lancement d’"états généraux de la refondation" qui passent par une nouvelle organisation de sa direction et la préparation du futur projet présidentiel.

Source : L’EXPRESS

...Moins de deux jours après la gifle qu’il s’est prise aux élections européennes (16,8% des voix), le Parti socialiste réunit mardi 9 juin son Conseil national. Cette sorte de Parlement du parti devait débuter sa réunion à 17h, dans un grand hôtel parisien, à huis clos. Si les socialistes ne demandent pas la tête de la première secrétaire du Parti, Martine Aubry, ils réclament toutefois un changement radical d’orientation politique et de méthode.

Source : Le nouvel observateur

...« Quand la roue du chariot est brisée, beaucoup vous diront par où il fallait passer »... Pas sûr que le proverbe chinois invoqué par Jean-Marc Ayrault suffise à apaiser les socialistes au surlendemain de leur fiasco électoral et à quelques heures d’un conseil national, cet après-midi dans un grand hôtel parisien, qui s’annonce sous haute tension. Alors que les exhortations à une rénovation en profondeur du parti se multiplient, Martine Aubry cherche la voie en consultant à tour de bras.

Source : Libération

...Côté contenu, Jean-Marc Ayrault attend de Martine Aubry « des propositions offensives » lors du conseil national. « Je lui fais confiance. Il faut faire preuve d’audace. Nous avons reçu une leçon sévère. On n’a pas le choix : il faut que cette leçon soit comprise et que le PS réponde à l’attente de l’électorat », a déclaré le président du groupe PS à l’Assemblée nationale, lors de son point-presse hebdomadaire après la réunion du groupe.

Source : LE PARISIEN



Pour Contacter ROZOR c'est ici


La GALERIE DE ROZOR


Dessin précédent : Misez sur le NEUF

Dessin suivant : Les premiers pas de Nicolas Sarkozy dans la littérature
envoyer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin