e-torpedo le webzine sans barbeles



Besoin de l’humanisme et des lumières

Catégorie société
Il y a (3) contribution(s).

(JPEG) A tendre l’oreille ici et là, à lire tel gazetier ou tel folliculaire, à suivre telle émission télévisée ou telle autre, à regarder à gauche ou à droite, au nord ou au sud ; à voir d’une manière générale ce que nous sommes encore dans nos têtes et nos comportements, on ne peut s’empêcher de constater, de penser et de se dire quel besoin impérieux nous avons de nous inspirer encore de l’humanisme du XVI siècle et des lumières du XVIII.

Un grand besoin de l’intelligence et de savoir !

Oui, les terreurs du Moyen Age, sont, hélas, encore là ! Tantôt flagrantes, tantôt à peine dissimulées par de légers, voire ridicules, maquillages !

Un sérieux combat continu et de longue haleine contre l’intolérance et les aprioris est plus que jamais urgent et de plus en plus incontournable ; une lutte sans cesse contre la charlatanerie sous tous ses aspects doit être menée inlassablement ; et, l’encouragement des sciences et la diffusion de ses connaissances ainsi que celui de toutes les formes d’art doit être inconditionnel, de mise, et sans restriction. Quant à la défense des valeurs de liberté et d’égalité, elle doit être encore et toujours des plus acharnées. L’homme dans sa complexité doit être, davantage, placé au centre de nos préoccupations morales et philosophiques.

Là sont les principaux objectifs de la noble cause qu’est l’homme que doivent adopter et servir, sans lassitude, tous ceux qui sont en mesure d’apporter leur pierre d’édification aussi petite soit-elle. Et, en vue de la réalisation de tels desseins, que d’essais, que de pamphlets, que de discours argumentatifs, que de lettres et de contes philosophiques, que de romans et de poésies, que d’analyses des fanatismes et des superstitions, des coutumes et des mœurs sont encore à produire et à diffuser en usant de tous les moyens imaginables !

Les difficultés et les épines, il y en a, certes, nombreuses et énormes, et la mission- besogne est par conséquent d’une taille colossale. Un rude labeur ! Néanmoins, si tous ceux qui sont en mesure de mettre la main à la pâte y mettent la leur, avec enthousiasme, obstination, voire avec abnégation, le pain ne sera que très bon, délicieux et nourrissant.

Abderrahmane Laghzali



Publié le 10 janvier 2010  par Laghzali


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin