e-torpedo le webzine sans barbeles



Georges Cipriani : une semi-liberté qu’il faudra arracher !

Catégorie politique
Il y a (2) contribution(s).

(JPEG) Le tribunal d’application des peines « antiterroriste » de Paris a accordé le 24 février, un régime de semi-liberté à Georges Cipriani, première étape avant sa libération conditionnelle. Cette décision a logiquement pris en compte la solidité du dossier constitué par Georges Cipriani. Mais, le parquet faisant appel de cette décision, Georges Cipriani ne pourra quitter la prison d’Ensisheim, comme prévu, le 16 mars. Bien que libérable depuis 2005, il n’a pas pu bénéficier du moindre jour hors de la prison et il devra encore attendre de longs mois.

Quand cessera donc cet acharnement contre notre camarade ? Rappelons qu’en avril 2009, Georges Cipriani avait déjà obtenu un jugement identique, lequel avait ensuite été infirmé en appel, le 20 août, sur appel du parquet.

Le 21 février, Georges Cipriani entamait sa 24e année de détention pour les actes accomplis comme militant d’Action di-recte. La veille, samedi 20 février, une centaine de personnes venues de Blois, Béziers, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lille, Paris..., mais aussi de Belgique et d’Allemagne s’étaient rassemblées devant la prison de Fresnes pour exiger la libération de Georges Cipriani et de Jean-Marc Rouillan. Les manifestants firent le tour de la prison en criant des slogans, entre autres : "Libérez Rouillan !, Libérez Cipriani !", "23 ans de prison, 23 ans de résistance ! Halte au chantage au reniement, libération sans conditions !".

Les mots d’ordre étaient accompagnés par la clameur qui montait de la prison.

Un message de solidarité fut lancé à l’adresse de tous les prisonniers. Des prises de paroles terminèrent cette manifestation, rappelant la situation actuelle des camarades emprisonnés et l’échéance du 24 février (rendu de la décision du TAP pour Georges Cipriani) et annonçant la suite de la campagne pour leur libération. Deux autres manifestations se sont déroulées le même jour à Bordeaux et Toulouse.

Jean-Marc Rouillan se trouve en ce moment au Centre national d’observation (CNO) de Fresnes où, durant six semaines, il doit se soumettre aux examens multiples d’"experts" prétendant juger de sa "dangerosité". C’est ce qu’exige en effet la loi Dati sur la "rétention de sûreté", avant l’examen de sa nouvelle demande de libération conditionnelle. Il y a deux ans, il avait pu obtenir une semi-liberté, qui n’avait duré que dix mois avant qu’il ne soit réincarcéré à plein temps sous le prétexte fallacieux de propos tenus lors d’une interview. Depuis plus d’un an, atteint d’une maladie rare et évolutive, il demeure sans soins adap-tés en raison de son maintien en prison.

Georges Cipriani et Jean-Marc Rouillan doivent être libérés !

Le Collectif "Ne laissons pas faire !"

Paris, le 25 février 2010

nlpf@samizdat.net - http://nlpf.samizdat.net/

FAISONS DE 2010 L’ANNÉE DE LA LIBÉRATION DE GEORGES CIPRIANI ET DE JEAN-MARC ROUILLAN !

RAPPEL : Nlpf ! vous invite à signer et à faire signer largement la nouvelle pétition à l’initiative des "Collectifs de soutien aux prisonniers d’Action Directe", et à transmettre les signatures à l’adresse mail : sout.ad@orange.fr.

LES AUTRES INITIATIVES DE LA CAMPAGNE 2010 :

GRENOBLE : samedi 27 février, 19 h Projection-discussion, au Lokal autogéré, 7 rue Pierre-Dupont

PARIS : jeudi 4 mars, de 18 h à 19 h Rassemblement mensuel devant la Direction de l’Administration pénitentiaire, Paris 4e

DIJON : samedi 6 mars, 19 h Projection-concert, à l’Espace autogéré des Tanneries, 15 boulevard de Chicago

BAGNOLET : dimanche 14 mars, 17 h Projection-concert hip-hop, au Parvis de Bagnolet, 27 rue Adélaïde Lahaye

PARIS, jeudi 18 mars, 19 h 30 Projection-débat, au Centre culturel La Clef, 21 rue de la Clef, Paris 5e

SAINT-OUEN : dimanche 21 mars, 18 h Interventions-concert, Le Picolo, 58 rue Jules-Vallès

PARIS : samedi 27 mars Expo-vente de dessins, peintures, collages et spectacle, à l’Espace Louise-Michel, 42 bis rue des Cascades, Paris 20e

SAINT-DENIS : lundi 5 avril Projection-débat, à La Belle étoile, 14 allée Saint-Just

PARIS : dimanche 18 avril, 17 h Projection-débat-concert, au CICP, 21 ter rue Voltaire

TOURS : vendredi 23 avril, 18 h Projection-débat, au café comptoir "Chez Colette" (quai Paul-Bert, en face du pont de Fil)

LE HAVRE : vendredi 30 avril, 19 h 30 Lecture des "Chroniques carcérales" de Jann-Marc Rouillan, à la librairie Le Bouqui’n’oir

(Informations à suivre pour Angers, Lille, Saint-Étienne, Clermont-Ferrand...)

Pour être tenu au courant des initiatives :
http://nlpf.samizdat.net
http://www.action-directe.net



Publié le 28 février 2010  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin