e-torpedo le webzine sans barbeles



Solidarité artistique avec Georges Cipriani et Jean-Marc Rouillan du 26 au 28 mars 2010

Catégorie société
Il y a (0) contribution(s).

(JPEG) Dans le cadre de la campagne pour la libération de Georges Cipriani et de Jean-Marc Rouillan menée par plusieurs comités, Dominique Grange, Jacques Tardi et des plasticiens manifesteront leur solidarité dans l’espace Louise-Michel, à Paris, du 26 au 28 mars.

Le bel espace Louise-Michel créé par Lucio Urtubia va accueillir des artistes qui ne mettent pas leur talent au service de leur nombril. Plusieurs plasticiens vont ainsi participer, du 26 au 28 mars, à une exposition-vente pour exprimer leur solidarité avec Georges Cipriani et Jean-Marc Rouillan, prisonniers politiques incarcérés depuis vingt-trois ans.

Parmi les dessins, peintures et collages, on notera des travaux de Jacques Tardi, de Thierry Guitard, d’Hellyette Besse, de Jean Halfen...

Parallèlement, le 26 mars, au même endroit, Dominique Grange accompagnée par Philippe Mira (piano) et Jacques Tardi vont présenter le spectacle tiré de la BD-CD Des Lendemains qui saignent publié chez Casterman. La chanteuse Dominique Grange, « engagée à perpétuité », a un répertoire des plus militants. L’Utopie toujours, Le Cri du peuple, N’effacez pas nos traces... sont des albums qui entretiennent une intemporelle flamme révolutionnaire.

On lui doit aussi la chanson Toujours rebelles, toujours debout, dédiée aux prisonniers d’Action Directe.

Dans ce nouveau spectacle consacré aux horreurs de la Première guerre mondiale, aux côtés de ses propres textes (Petits morts du mois d’août, Au ravin des enfants perdus, Laisse-moi passer, sentinelle !), Dominique Grange interprètera des textes de Montéhus (La Butte rouge, La Grève des mères), de Sébastien Faure, de Louis Aragon, de Boris Vian et, incontournable, La Chanson de Craonne. Entre ces titres, le dessinateur de BD Jacques Tardi (Adèle Blanc-Sec, Putain de guerre, C’était la guerre des tranchées, L’Etrangleur...), par ailleurs créateur de nombreuses affiches militantes (pour les anars, les antimilitaristes, les prisonniers d’Action Directe, les réfugiés italiens...), lira des textes extraits de l’ouvrage réalisé avec l’historien Jean-Pierre Verney.

Les rendez-vous à l’Espace Louise-Michel, 42 bis rue des Cascades 75020 Paris :

Du vendredi 26 mars au dimanche 28 mars, exposition-vente. Vernissage le 26 mars à 18 heures.

Le vendredi 26 mars, à 20 heures, spectacle Les Lendemains qui saignent. Voir la page Myspace de Dominique Grange. Prix libre.

Plus d’informations sur le calendrier de la campagne pour la libération de Georges Cipriani et Jean-Marc Rouillan en allant sur :

Le blog d’information et de mobilisation pour la libération des militants d’AD emprisonnés

Le site Ne Laissons pas faire !

Le blog Linter

La page Jann-Marc Rouillan sur le site des éditions Agone

Pour signer la pétition pour la libération de Georges Cipriani et de Jean-Marc Rouillan, écrivez à sout.ad@orange.fr

Source : Bellaciao

Lire également

Jann Marc Rouillan ou la mort à perpétuité

Le voyeurisme en otage



Publié le 24 mars 2010  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin